topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21 mars 2008

Piraterie des œuvres musicales en Côte d’Ivoire. Problèmes et solutions.

bd7eb54ff144b319bc5249d9a1cf40c4.jpg
Cela ressemble de plus en plus à de la dérision. C’est pour moi tristement drôle qu’on puisse ainsi montrer au grand jour une envie manifeste de ne rien vouloir faire pour ces artistes qui souffrent de ne pas pouvoir profiter du fruit de leurs dures labeur.
Dire qu’une brigade de lutte contre la piraterie en Côte d'ivoire existe en Côte d’ivoire.
J’ai essayer de mener ma petite enquête et ma conclusion est toute simple : la cause vrai et unique de la persistance de cette gangrène n’est autre que la corruption et la méchanceté des uns et des autres.

La photo ci-dessus a été prise à moins de 50m du 6ème Arrondissement de police de Koumassi au marché de Djè Konan (Djassa)
Les vendeurs de CD piratés ne se cachent plus. Pourquoi ?
Pourquoi les artistes du Groupe « Djassacité » qui travaillent là ne s’opposent pas à la vente des ces CD piratés ?
Pourquoi des artistes achètent eux-mêmes des CD piratés ? (J’ai surpris Blissi Tebil le faire à Yopougon Lavage et remarqués que les DJ dans le Maquis n’ont jamais de CD originaux).
Comment arrivent-on à avoir sur le marché le CD piratés d’un album avant sa sortie officielle ?
Pourquoi aller acheter un CD piraté d’un artiste qu’on aime et qu’on devrait soutenir ?

Ce problème est à la fois simple et complexe car des décisions fermes peuvent être prisent, cependant seront elles appliquées sur le terrain à la long termes pour vraiment éradiquer la piraterie ?
Affaire à suivre…

Agoras et parlements: lieu de résistance patriotique ou de propagande incendiaire ? Cas de la Sorbonne au plateau

Comme pour donner du sang neuf au mouvement de résistance patriotique face aux ennemis de la Côte d’ivoire, «le Gle » Charles Blé Goudé aidés par les membres de l’alliance patriotique a réussi à faire passer son message notamment par le biais des parlements et agoras de Côte d’ivoire.
Les réunions de libre expression et de mobilisation des Ivoiriens en faveur de la défense des institutions de l’état et du respect de la constitution eurent un succès inespéré.

Chaque fois que je me retrouve au Plateau c’est avec empressement que je me rends à la « Sorbonne » pour écouter pendant un bon moment les défenseurs de la république…
Les défenseurs de la république ? Je n’ose plus le croire !!! Le discours y est devenu à la fois patriotique, excessivement virulent et insultant envers des personnes et des états, par fois mensonger, à sens unique et révoltant… incendiaire je devrais dire en un mot.

6c2730ad1a7da58754b55413583b3985.jpg
La vision des initiateurs de ces espaces de libres échanges est de permettre à tous de s’exprimer, de poser des actes, de débattre et de discuter. Mais toujours dans l’optique d’une Côte d’ivoire et d’une Afrique meilleure politiquement et économiquement.
Cependant les choses prennent une autre tournure qu’il faut vite redresser pour ne pas que « la Sorbonne » devienne le tristement célèbre « Radio Mille Collines ».

En ce moment ou la Côte d’ivoire voit la lumière au bout du tunnel ou de la tranchée je pourrais dire, l’heure doit être à l’apaisement et au pardon à tous les niveaux. Soyons vigilant, et mobilisé pour notre patrie tout en restant moderer.

18 mars 2008

Foire pour l'insertion des jeunes: Charles Blé Goudé a t'il choisi le bon cap ?

9af34fb7c7e8d3c7d3d0b39e1b715b1c.jpg

Merci à Charles Blé Goudé pour avoir pris encore une fois une initiative en faveur de la jeunesse Ivoirienne. Au point de vue de la forme, je trouve qu’on peut saluer ce projet. Mais dans le fond, il ne faudrait pas mettre la charrue avant les bœufs.

Ce genre de projet a, je pense, déjà été initié avec la bénédiction du président Gbagbo.
Résultat : Fiasco à 100%. Pourquoi ?
1. Corruption et favoritisme,
2. Utilisation des fonds octroyés à d’autres fins,
3. Népotisme et tribalisme exacerb
é,
4. Médiocrité des acteurs en amont et en aval,
5. Non remboursement des fonds octroyés, etc…

Je respecte et admire beaucoup Blé Goudé pour sa hargne et sa fougue positive, son courage, son patriotisme, son désir d’une Côte d’Ivoire et d’une Afrique nouvelle.
Cependant, je trouve que l’amateurisme à quelque niveau que ce soit ne pourrait aider notre Afrique, dans ce monde devenu si compétitif.

Je ne lui demande pas de retourner à l’école. Je lui demande d’utiliser son charisme pendant qu’il l’a toujours, pour mener un nouveau combat pour son pays :
la lutte contre le goût de l’argent facile, la valeur du travail et surtout du travail bien fait, la droiture, la conscience professionnelle, le civisme, le patriotisme, l’honneur, le respect, l’excellence. Après quoi, on pourra avoir les hommes qu’il faut aux places qu’il faut.
Le pays ne s’en portera que bien.


De plus en ce moment, sans minimiser le taux de chômage et le nombre de pseudo emplois qui est énorme et progressif, je crois qu’il faut être réaliste et comprendre qu’on ne fera pas tomber la fièvre en brisant le thermomètre. On doit gérer les problèmes par priorité.
En plus ce problème est d’envergure nationale. Faites un tour auprès des jeunes des villes de l’intérieur du pays et vous comprendrez. Un véritable « Plan Marshall » piloté au plus haut niveau pourrais donner un début de solution.
Blé Goudé fait bien en mettant ce problème au grand jour. Cependant, vouloir lui trouver une solution en étant lui-même acteur de proue pourrait créer du grabuge vue ses accointances politiques et ses nouvelles ambitions politiques non encore déclarées.
La Côte d’Ivoire n’a pas besoin de cela en ce moment.
Ce n’est ni le moment de provoquer la furie des zombis de l’opposition ivoirienne, ni le moment de faire de l’ombre au président Gbagbo, qui je crois n’est pas insensible vis à vis de cette situation au niveau de l’emploi, des PME et des PMI en Côte d’ivoire.

Vive la Côte d’Ivoire, Vive une Afrique unie et forte.

12 mars 2008

Epilogue de la CAN 2008

257ca3c8e9e6497ab5b173317f5356f8.jpgDans la jungle Africaine coté Ghana, s'est livré une bataille épique ou,
des écureuils Béninois ont perdus des pattes, des aigles Maliens, Nigérians et Tunisiens ont perdus des plumes, des antilopes Angolaises ont perdus leurs cornes, des éléphants Guinéens ont eu la trompe bouchée et même des lions Marocains et Sénégalais ont été mis en déroute.
Les Zoulous Sud-Africains ayant oublié leurs boucliers ont dû rebrousser chemin.
Pendant qu'on atteignait la lisière du village, les étoiles noires du Ghana s'éteignaient à Jamais sous les coups de boutoir des Lions Indomptables du Cameroun, quand les valeureux pachydermes Ivoiriens se noyaient dans un affluent du Nil Égyptien.

Les deux derniers protagonistes de cette bataille de Titans sont:
Lions Indomptables du Cameroun et les Pharaons du Nil Égyptiens.
En d'autres termes, le lion Camerounais, Roi de la foret Africaine, va essayer de s'abreuver à la source du Nil Égyptien, le plus long fleuve d'Afrique.

Très sportivement et humblement, par ma plume, tous les valeureux combattants tombés sur le champ de bataille vous disent: Honneur et Gloire. Grand Bravo à vous dignes fils d'Afrique.

Au soir du Dimanche 10 Février 2008, jour bénit de Dieu, le lion est mort, submerger par ce fleuve mythique qu’est le long nil. Mais tel le phoenix, le lion renaîtra des ses cendres après son incinération à Yaoudé pour revenir encore plus fort lors des prochaines conquêtes.
Rendez vous chez nous, en Afrique du Sud pour le mondial 2010.
Vive l’Afrique

17:49 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

A mon mentor Théophile Kouamouo

7d536c9569e97effb2ed0ccc96a6635c.jpg
A mon mentor

C’est un grand honneur pour moi que d’avoir reçu ce Akwaba de vous, vous Théophile Kouamouo. Vous ne savez pas l’estime et l’admiration que j’ai pour vous, celui qui selon moi porte si bien ses multiples casquettes de penseur, d’érudit des temps modernes, de révolutionnaire, de panafricaniste avéré, de journaliste émérite… je préfère m’arrêter là car en toute honnêteté mon chapelet de qualité et d’éloge à votre égard est long et croit chaque jour de manière exponentielle en apprenant à mieux vous connaître.
J’ai eu un déclic, quand je vous ais écouté parler pour la première fois sur les antennes de la RTI, de la situation politique en Côte d’Ivoire et de votre démission du Journal Français Le Monde après qu’il vous ait prêté des propos qui n’étaient pas votre.
Combien auraient pris cette décision rocambolesque vis-à-vis de ce quotidien Français à grand tirage lu partout dans le monde ? Combien en Afrique ?
Je n’ose pas m’hasarder à donner une réponse à ma propre question.
Mais vous l’avez fait, faisant fi de tous les honneurs et avantages de tous genres liés à ce poste de correspondant du Monde à Abidjan.
En écoutant vos propos je me suis dit qu’il était temps, grand temps que la jeunesse Africaine prenne des risques et face des sacrifices de ce genre pour dire STOP à la France et à tout autre pays « occidentale » qui voudrait toujours utiliser ou tester ses schémas politique macabre sur la terre Afrique.
Une ère nouvelle d’éveil des consciences souffle sur le berceau de l’humanité. Cette ère n’ait pas la bienvenue pour des gens d’ici et d’ailleurs, des gens qui ne pensent qu’à l’instant présent, à l’argent qui pour eux n’a pas d’odeur et aux biens matériels en quantité et de qualité.
Dans ce monde devenu tellement concurrentiel et sadique, les enfants de la mère Afrique on le devoir moral de sonner le glas de l’Afrique misérable et mettre en avant les qualités de notre contient tellement riche à tous les niveaux.
L’ennemi est là, à nos portes, il rôde et pourrait profiter de la moindre faille ou de la brèche la moins visible pour continuer à semer la désolation dans nos pays. Ils n’ont pas changé de tactique.
Comme toujours ils viennent et font des dons de ci, de ça. Que de la pacotille comparer au pillage systématique de nos pays dont ils sont les acteurs principaux même si aidés en cela par certains de nos parents qui n’ont encore rien compris à cette politique d’asservissement perpétrer par « les grandes puissances ».

I have a dream, comme le disait le Pasteur Martin Luther king, qu’un jour tous les enfants d’Afrique, qu’ils soient ici ou ailleurs, sans distinctions aucune, regarderons dans la même direction en étant solidaire avec des idées novatrices pour donner aux pays Africains une place respectable dans le concert des nations.

Cela ne pourra advenir qu’avec l’impulsion d’idéologue comme vous Monsieur Théophile Kouamouo.
Puisse Dieu vous aider à continuer sur votre lancer. Vous aurez mon modeste soutien mais sans faille aucune.

Kouadio Kouakou Jean Claude
Claudus

CAN 2008: Affaire Issa Ayatou - Drogba Didier

Monsieur Issa Ayatou démontre encore une fois aux yeux du monde son ancrage dans l'amateurisme.
On ne gère bien son agenda qu'en ayant connaissance et en respectant celui de son interlocuteur.

Pourquoi programmer une cérémonie aussi importante que la remise du ballon d’or Africain en pleine CAN ? Se faisant, pourquoi pas au Ghana pour faire d'une pierre deux coups ?
Avait-il anticipé en supposant que la Côte d'ivoire, le Cameroun, le Ghana et le Mali ne seraient pas au
2ème tour, laissant ainsi la possibilité à D. Drogba,S. Eto'o, M. Essian et F. Kanouté de se rendrent à Lomé sans contrainte aucune ?
Pourquoi vouloir intimider D. Drogba en le menaçant de représailles en cas d'absence à la cérémonie ?

Concernant D. Drogba, il faut que Mr Ayatou sache qu'il lui était très difficile de se déplacer en pleine préparation d'une des rare 1/4 de finale de la CI en CAN.
En outre, il est le capitaine d'une jeune équipe dont il est le capitaine et le catalyseur principal.
Il ne faut pas aussi passer sous silence le décès du fils de son entraîneur Ulrich Stielieke qui est une autre épreuve pour l'équipe.

Je conclue pour dire que Ayatou n'est qu'un incompétent, un vendu sans vergogne et un lâche.
L'Afrique regorge de jeune dirigeant plus perspicace que ce vieux qui semble au bout du rouleau sur le plan intellectuel.

Cependant, n'y a t'il pas une conspiration au niveau de la FIF ?

Pourquoi aucun membre de la FIF n'a été délégué à Lomé ?

Pourquoi la FIF n'a pas donné le feu vert à D Drogba pour qu'il y aille ?


Affaire à suivre.

86873eb3fe534a55fce63a11bd8baa54.jpg

13:10 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |