topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

30 juin 2008

Mission de la Nasa sur la lune : Un jeune ivoirien associé à la recherche

085b9507b6c88b8836969ede04167125.jpg


Parti aux Etats Unis après trois années passées à l'Institut national polytechnique Houphouet-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro, N'Guessan Hartmann fait honneur à la Côte d'Ivoire à travers ses résultats scolaires à l'université de Lamar, à Beaumont, au Texas ( Etats-Unis). Il vient d'être coopté par son professeur, Docteur Jim Jordan, pour être son assistant sur un projet sous supervision NASA, portant sur la prochaine mission sur la lune.
Etudiant au département "Earth And Space Science", c'est-à-dire le département de la terre et de l'étude de l'espace, il suit des cours de géologie, pétrole et d'études de l'espace. Il est à sa dernière année du bachelor (maîtrise).
Hartmann se sent honoré par cet éminent chercheur. "Il m'a fait confiance au regard de mes résultats académiques qui, dans la grille d'appréciation de l'université de Lamar, sont assez éloquents. Mon professeur, le Docteur Jordan, qui m'a pris dans la matière "Space Science" ou Science spatiale, a jugé que j'étais apte, parmi ses étudiants, à être associé à cette étude concernant la prochaine mission de la NASA sur la lune ". En fait, le choix de Dr Jim Jordan a surtout été guidé les résultats de N'Guessan Hartmann dans la matière "orbital and celestial mechanics", dispensé par docteur Lee Allen Coggins qui, lui, travaille aussi à la Nasa. " J'ai eu une moyenne de 20 sur 20 dans sa matière", indique ce jeune ivoirien. Qui nous apprend que les scientifiques pensent qu'il y a de la glace au pôle sud de la lune. Si cela est vérifié, on pourra en déduire une possibilité de vie humaine sur la lune.
A l'extension, vu que la lune n'a pas d'atmosphère, cette base lunaire pourrait permettre une lutte contre l'actuelle crise d'énergie à travers l'obtention d'Hélium 3.


Ce projet scientifique a donc pour but d'apporter une réponse plus claire à la question. Sa contribution à cette recherche en tant qu'assistant ? " Je travaille sur le spectromètre à neutron, un appareil qui permet de déterminer le flux d'hydrogène dans un environnement donné. En l'occurrence pour cette étude, ce travail doit déterminer avec une meilleure résolution, le flux d'hydrogène présent en différents points du pôle sud de la lune. Cet appareil travaille, en parallèle, avec le spectromètre de masse sur lequel bosse le Docteur Jim Jordan, et qui permet de déterminer les isotopes, dont l'un des avantages est de donner une idée de la provenance des éléments mesurés. Ce jeune de 23 ans qui séjourne actuellement en Côte d'Ivoire fait partie des doués au regard de ses performances scolaires qui l'ont hissé à la fois sur la "dean list " et la " president's list ".
Au vu de ces résultats, il a été proposé comme membre de la société d'honneur Phi Kappa Phi qui est une organisation regroupant les élites. Pour ce qui est des critères globaux, il a obtenu un "cumulate grade point average" (GPA) ou moyenne générale de 19,20 sur 20.. Bénéficiant des prix "Renfro and stirling" obtenus dans le cadre d'un concours organisé par l'entreprise pétrolière Haliburton à l'intention des étudiants, cette société participe au tiers de ses frais de scolarité sur deux semestres.
De quoi soulager ses parents. Mais pour un tel modèle d'étudiant, l'apport de l'Etat au financement des frais d'écolage ne serait pas un gâchis.

Gooré Bi Hué
Source : FratMat

Les commentaires sont fermés.