topblog Ivoire blogs

16 juillet 2008

Cherté de la vie en Côte d’Ivoire : Bientôt la fronde populaire ?

8a01ae375bb9a7aebad7899fbd5e288d.jpg


Le mouvement de grève des transporteurs lié à l`augmentation du prix du carburant se poursuit.

Cette fois, se sont les travailleurs membres de l`Union générale des travailleurs de Côte d`Ivoire (UGTCI), qui décrètent une grève générale d’avertissement de 48h à compter du Jeudi 17 Juillet 2008 pour dire non à la cherté de la vie.

Mine de rien, la population Ivoirienne est à bout de souffle. Les mesures prisent et censées réduire le prix trop élevé des denrées alimentaires de premières nécessités n’ont jamais pris effet de manière notable.
Cette situation qui ne s'arrange pas devient de plus en plus exaspérante.
Les explications données par les dirigeants, bien que parfois convaincantes, ne trouve plus d'oreilles disposées à les écouter et par la suite essayé de les comprendre.
L'expression de ce ras le bol gagne de plus en plus de terrain au sein de la population qui craint encore d'autres augmentations telles que celle du prix de la baguette de pain.
La fronde s'organise et s'amplifie avec la récupération politique de cette situation qui pour l'opposition, représente un revers de plus pour "les réfondateurs".
Que feront les dirigeants pour calmer et ramener tous le monde à la raison ?
On suposse qu'il y aura des semblants de solution. Cependant seront elles éfficaces ? Si oui, pendant combien de temps elles appliquées ?
Cela m'emmêne à penser que les dirigeants, vue les fluctuations aléatoire du prix des produits en question sur les marchés internationaux, ne prendrons pas le risque d'une diminution des prix qu'ils ne pourraient assumer sur le long terme.
A quel bras de fer devons nous nous préparer ?
Cela présage de mauvais augure concernant le niveau de vie et surtout la quiétude en Côte d'Ivoire.
Vivement que des solutions comprises et acceptées par tous soient trouvées.

Commentaires

J'ai proposé (sur mon blog quelques solutions). En réalité, les explications données par les gouvernants ne sont pas très convaincantes.
Quand j'entends Bouhoun Bouabré dire (en direct) à la télévision que "le marché (économique ivoirien) va se réguler de lui-même je suis étonné.

Écrit par : Yoro | 16 juillet 2008

Ahhhhhh Bohoun Bouabré , si le marché se régule de lui-même , à quoi sert donc les ministères spécifiques et autres structures étatiques chargés d'anticiper et de résorber à l'optimum l'effet des chocs extérieurs sur notre économie ...

Auto-régulation sur le marché des produits alimentaires suppose qu'il y'a

soit une augmentation continue des prix correspondant à un pouvoir d'achat de plus en plus décroissant des agents économiques. est ce souhaitable?( on sait bien ce que l'insuffisance de la demande intérieure signifie pour la santé d'une économie )

soit une augmentation continue des prix qui amène les gouvernants à faire des sacrifices budgétaires ( subventions pour maintenir le niveau des prix, réduction substantielle des taxes, augmentation des salaires dans la fonction publique etc...) afin d'atténuer les effets de l'inflation sur les agents économiques ...

Il ne faut pas être naïf car toutes les manipulations budgétaires relèvent d'une certaine efficacité dans la prévision économique et donc dans l'anticipation des phénomènes imprévus dans l'économie...
Nous avons un ministère de l'économie, un ministère du plan , un institut de statistique... à quoi ont-ils servi ????

Aujourd'hui le pouvoir de Gbagbo a le dos au mur parce que n'étant pas préparé à résorber les effets de la crise alimentaire mondiale sur sa population dont le pouvoir d'achat est décroissant depuis plusieurs années...
Constatons le mal et sachons tirer les leçons de l'argent public évaporé dans les détournements et autres crimes de la Refondation ...
D'autres pays africains subissent moins durement les effets de cette crise alimentaire mondiale, pourquoi les ivoiriens sont -ils autant sécoués ?
est ce de l'amateurisme ? de la négligence ? ou du fatalisme ?

Écrit par : Krathos | 17 juillet 2008

Ahhh mon frère Kratos... Toujours aussi virulent... Cependant il y a du vrai dans tes propos.

Écrit par : Claudus | 18 juillet 2008

Je découvre aujourd’hui ton blog grâce à l’échange qu’on a eu sur le blog de Cédric. Ton blog a de la substance et je m’y arrêterai régulièrement.

Écrit par : Alex Engwete | 22 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.