topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04 août 2009

LA NOUVELLE INVENTION DE TAPE KOULOU POUR SE FAIRE DE L’ARGENT

 

Tapé Koulou A (Large).jpgUne aide de 3 milliards de F CFA à mettre à la disposition de la presse et voilà Tapé Koulou qui resurgit de nul part:

Très en vue là où on ne parle d’argent, il a comme à son habitude sa petite idée pour en tirer profit.

Il vient de mettre sur pied l'Union des Patrons de Presse pour la République (UPPR) dont il est bien entendu le président.

A sa cérémonie d'investiture, Tapé Koulou a présenté son plan pour la distribution de cette aide de l'état.

Il conseille au Chef de l'Etat de prendre avec célérité une ordonnance comme il l'a fait en se référant à l'article 48 de la Constitution pour que Alassane Dramane Ouattara soit exceptionnellement fait candidat pour la présidentielle en Côte d'Ivoire, pour que ce fonds qui fait aujourd'hui l'objet de tant de polémiques soit octroyé à ceux qui veulent défendre la République : à croire qu’il a un détecteur d’ennemi de la république.

Comment peut on être avide d’argent jusqu'à ce point ?

Ce veinard et fanfaron qu’est Tapé Koulou, ce n’est qu’un parvenu de la période de guerre qui ne changera plus jamais sa manière de s'asseoir.

Ayant su avec ruse, profiter de certaines largesses à plusieurs niveaux (à cause de sa pseudo lutte patriotique) pour se constituer une petite fortune, la guerre tirant vers la fin, son journal de propagande tombé aux oubliettes et surtout n’ayant plus d’autre « fond de commerce» il essaya de se rabattre sur la très lucrative filière Café-Cacao nouvellement libéralisé alors que ne possédant même pas un pied de ces produits.

Il essuya un terrible revers et alors de soit disant « patriote dévoué » il passa à contestataire virulent car ne percevant plus sa rente de patriote et n’ayant pas pu se faire sa place au niveau du lobby du cacao.

Moment choisi alors pour se jeter de pleins pieds dans l’arène politique avec son parti politique méconnu le « Front pour l’initiative démocratique (Fnid) ».

Ne connaissant rien à la politique et cherchant une autre porte de sorti pour s’afficher, il suivi « la chasse aux sorcières » au niveau de la filière Café-Cacao qu’il voulait s’approprier, en voyant là le mirage de sa seconde chance au niveau de ce secteur juteux: là encore il connu l'échec.

Et telles un Phœnix, il renaît de ces cendres aujourd'hui avec une autre invention qui représente pour lui une nouvelle machine à sous: "nouvelle association pour soutenir les Institutions de la République malmenées par des journaux au service des déstabilisateurs, dixit Tapé Koulou"... conneries.

L’UNJCI, L’OLPED Il y a suffisamment d’organes de régulations de la presse présente en Côte Ivoire et il faut qu’il comprenne qu’on invente plus le fil à couper le beurre.

Que Tapé Koulou se rende à l’évidence qu’il commence à nous pomper l’air avec sa mauvaise foi et son manque de respect vis-à-vis de l’intelligence des Ivoiriens.

J’ose espérer que cette fois il n’aura pas gain de cause.

La Côte d'Ivoire n'a plus besoin de ce genre d'énergumène qui ne sert que sa propre et unique cause en parasitant ses congénères.