topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

25 novembre 2009

Lutte contre l'insalubrité à Abidjan: Il y a du boulot ...

Dans le post LUTTE CONTRE L'INSALUBRITE ET NOUVEAU BOULOT je parlais d'une initiative de la jeunesse Abidjanaise face à l'insalubrité et de la gestion des ordures dans la ville.

Voici ce qui arrive quand la mairie ne fait rien pour les organiser et les conduirent vers un dépotoir conventionnel et gratuit: nuitamment ils déversent leurs cargaisons dans la rue.

100_3091.JPG
3.JPG
Pour ceux qui connaissent Abidjan-Treichville, ces photos ont été prises vers le Marché Nokia sur le VGE en allant sur le pont FelixHouphouët-Boigny: juste pour vous faire remarquer que c'est par là que passe le Président,le Premier ministre et tous les VIP nationaux et internationaux pour atteindre le Quartier d'Affaire du Plateau et les locaux de la Présidence de la république en venant de l'aéroport.

Je vous assure que presque tous les matins je trouve des tas d'ordures plus ou moins gros tous le long de cette portion du boulevard.           Le problème majeur est le fait que c'est comme ça un peu partout à Abidjan: à partir du moment ou les ordures ne sont pas devant chez soit, ce n'est pas un problème de les déverser partout et n'importe comment.

Je trouve cela honteux... et triste en même temps.

Il va falloir consciencieusement situer les responsabilités tant individuelle que collective dans un premier tant, et mieux, trouver des solutions à ce problème qui n'a que trop duré.

Trop c'est trop...

Commentaires

Trop c'est trop !


C'est vrai et tristement vrai.


Vous parlez de situer les
responsabilités ?

Vous ne trouverez personne
à qui vous adresser.


Et, même si, chaque usager
décide de gérer au mieux les
ordures qu'il génère,

au finish, il ne saura pas vraiment
où les déverser, ni comment s'en
débarasser.


Et, c'est là où c'est encore triste
mais surtout, sérieusement
inquiétant.


A Abidjan, les ordures sont
entrain de devenir des éléments
clés du décor habituel.


Malheureusement, on peut
dire qu'il y a autant de tas
d'ordure à Abidjan

que de structures et services
officiels destinés à gérer les
ordures !!

Triste, triste, triste !!!


Alors,


est-il exagéré de dire que nous
sommes à Abidjan-Les-Ordures

ou à Abidjan-La-Perles-Des-Ordures ?


C'est à savoir.

Écrit par : Ykigbo | 26 novembre 2009

Ykigbo, vois tu , ce qui ce passe à Abidjan, c'est l'expression de l'abandon.Cet abandon qui habite toute la haute direction (responsables j'entends) de notre pays .
J'aimerais poser la question de savoir, à quoi a servi le récent projet de nettoyage de Abidjan qui a coûté je pense trois(03) milliards de nos francs.
En son temps , des palabres se faisaient autour, ce qui laissait entrevoir l'échec proclamé .
C'est à croire que Président, ministres et autres directeurs adorent la saleté.Puisqu'ils y vivent , sentent les odeurs et y font des projets.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 26 novembre 2009

Analyse parfaite à mon avis...

Écrit par : Claudus | 26 novembre 2009

@ hilaire KOUAKOU:
Tu veux parler du projet Abidjan ville propre ? lol
Demande à Mel Théodore et sa bande de Rigolo: En tous cas si tu le croises n'oublie pas de lui dire qu'il ne suffit pas de rassembler un groupe de jeune sans emploi, de leur distribuer des T-Shirts avec l'inscription "Abidjan Ville Propre" et faire de belles photos pour donner l'impression qu'un travail est en cours au niveau de la lutte contre l'insalubrité en Côte d'Ivoire.

Le projet à couté 3 Milliards de F.CFA: OK, mais ce n'est pas ce qui m'énerve.
Même si on leur donne une enveloppe de 100 Milliards de F.CFA, il n'arriverons à rien sans cahier de charges et plan d'action bien pré-établie.
Ce sont de véritable amateurs dans ce domaine, sauf qu'il n'osent pas l'admettre au risque de perdre ce ministère qui devient un vrai pourvoyeur de fond pour leur train de vie de Pacha et leurs comptes en banque.
Il n'y aucune volonté véritable de ces gens de résoudre ce problème.... aucune volonté.
Mise à part quelques interventions sporadiques dans la presse face au ras le bol de la population, sur le terrain c'est le statut-quo, voir une aggravation de cette situation déjà insoutenable.
Y'en a marre...

Écrit par : Claudus | 26 novembre 2009

bjr je suis élèves au groupe scolaire avicenne je faisais des recherches et je suis tombé sur sa vraiment sa me touche beaucoup parce que meme devant la cour de mon école nous avons ceux problème je me dit une grande école comme sa et il y a des ordures devant j'ai lut cela parce que j'ai été chef du groupe de l'association néttoyage de ma classe on n'a meme fait un déssin pour mieux expliquer ce qu vous dites.merci pour le messages je le ferais passer dans ma classe

Écrit par : grace | 21 avril 2010

Merci Grace. Fais passer le message

Écrit par : Claudus | 22 avril 2010

Abidjan se degrade un peu plus chaque jour et les ordures proliferent. notre capitale se metamorphose en un gigantesque plateau d'ordures et aucune solution ne s'est revelee efficace jusqu'ici de la part de nos authorites. Que faire? la solution se trouve dans nos mains. Nous devons nous lever et assainir notre cite. Toutefois il faut que nous nous rendons a l'evidence des choses. Une prise de conscience collective est necessaire. pourquoi se plaindre de la salete quand on continue de jeter des feuilles sur la voie. Levons nous et agissons ensemble pour sauver notre ville. Rejoins donc
STEP_FORWARD 01991692 / 05459644

Écrit par : evariste aohoui | 14 août 2010

C'est vraiment triste. J'envisage d'inviter mon marie pour la premiere foie dans mon pays et je vous assure que rien que l'idée de voir la tete qu'il fera vis a vis de ces yas d'ordures un peu partout m'empeche de dormir.

Écrit par : kate | 13 septembre 2010

les ivoiriens ne se plaissent ils pas dans ses dechets?

Écrit par : alex | 25 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.