topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31 mai 2010

Affaire « sorbonne-insalubrité-déguerpissement au plateau » : VRAI ET USAGE DE VRAI POUR FAIRE DU FAUX

La semaine du 24 au 30 Mai 2010 a couvé une sérieuse affaire impliquant Mr Akossy Benjo le maire de la commune du Plateau et les occupants des 60 logements appelé communément « La Sorbonne ».

Une vue des 60 logements appelé communément « La Sorbonne »


Pour résumer l’essentiel de cette affaire, il suffirait de dire que la mairie du Plateau avait décidé le déguerpissement des occupants des 60 logements du plateau et ses alentours pour cause d’insalubrité. Et cela dans le souci affiché de donner un beau visage à la commune du plateau en vue de la 45 ème Assemblée annuelle de la BAD à Abidjan. Belle initiative ; on pourrait même renchérir en disant « ce n’est pas trop tôt » car la ville d’Abidjan en générale n’est pas une référence en matière de propreté.
[ J’ai déjà publié plusieurs billets sur le sujet de l'insalubrité à Abidjan:
Lutte contre l’insalubrité et nouveau boulot:

Lutte contre l'insalubrité à Abidjan: Il y a du boulot:

La saleté ne tue pas l’homme noir:

Alors l’entreprise du Maire Akossy Benjo ne peut être que bien accueilli de ce point de vue là mais des zones d’ombres subsistent dans le violent conflit né de cette décision.


Ma première analyse m’a emmené à écrire: "Déguerpissement de la Sorbonne du Plateau: Un faux débat politique"
Oui, il y a eu une tentative de récupération politique dans les deux camps. D’un coté ceux qui soutiennent que l’argument de « l’insalubrité à la Sorbonne » est crédible mais fallacieux dans le fond car visant simplement à faire disparaitre la tribune de libre expression jugé trop pro-Gbagbo qu’abrite cet espace et de l’autre coté ceux qui arguent du fait que les Sorbonnards sont confortés par le FPI (Front Populaire Ivoirien – Le parti au pouvoir) dans leur décision de faire obstacle à la décision du maire PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) du Plateau. 
Justifié ou non ? Chacun y va de son commentaire. Mais un élément vient de m’apparaitre comme étant une pièce à conviction qui balai du revers de la main l’argument de « zone insalubre » à ne pas faire voir aux illustres invités de la BAD (Banque Africaine de Développement) à qui l’état de Côte d’Ivoire est en train de faire la cour dans le but d’inciter cette institution au retour en terre d’éburnie. 
Observez ces photos du 28 Mai 2010...

Sorbonne.jpg
Agrandir l'image en cliquant dessus

 

27052010(002).jpg
Agrandir l'image en cliquant dessus


Cet endroit (dont je vous épargne ma description personnelle) est situé dans la commune du Plateau en face du Palais Présidentiel du coté du chantier du mémorial Félix Houphouet Boigny et le grand bâtiment (à l’extrême droite) qui le surplombe est celui de la BAD à Abidjan. Tous ceux qui accèdent au plateau en passant par la place de la république sont face à ce spectacle tous les jours depuis très longtemps. Mais la mairie du plateau semble ne pas avoir les mêmes yeux que nous pour détecter les endroits insalubres de la commune.

S’il est vrai que la Sorbonne du Plateau doit être rasée pour plusieurs autres raisons évidentes et valables, il faut que la mairie du plateau évite d’user d’arguments qui ne tiennent pas la route.

Les commentaires sont fermés.