topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

27 juillet 2010

Affaire Procureur Kimou Contre "Le Nouveau Courrier": Les journalistes sont LIBRES

Procès.jpg
Oula Saint Claver, Théophile Kouamouo et Stéphane Bahi


LIBRES !!! Oui Théophile Kouamouo, Stéphane Bahi et Oula Saint Claver les trois journalistes du quotidien "Le Nouveau Courrier" arrêtés depuis le mardi 13 juillet 2010 sont LIBRES. Pour rappel ils étaient accusés de 
• « diffusion d'information sur un dossier judiciaire non encore évoqué à l'audience publique »,
• « révélation d'un document couvert par le secret »
après la publication par leur journal de la première partie des conclusions de l’enquête sur la filière Café-Cacao en Côte d’Ivoire. 
Normalement le Procureur de la république qui a intenté une action en justice contre ces journalistes ne pouvait les accuser au pire que d’être coupable d’un « délit de presse ». Et comme en Côte d'Ivoire les peines d'emprisonnement sont exclues des délits de presse depuis 2004, et que sous la contrainte de l'éthique et de la déontologie journalistique les mis en cause refusaient de « livrer » leur source d’information, le Procureur Kimou qui acceptait mal cette situation en sa défaveur, accuse en sus les infortunés journalistes de « vol de document administratif » après un tourniquer extraordinaire digne d'un jeu d'échec.

Le VOL étant un délit de droit commun et donc sortant du cadre des délits de presse, ces journalistes de valeur devaient être jugés comme de vulgaires malfrats
Cette dernière accusation aussi rocambolesque que grotesque a automatiquement soulevée le tollé et l’émoi populaire tant au plan national qu’international a tel point que le gouvernement Américain a même adressé un courrier demandant implicitement au gouvernement Ivoirien de faire obstacle à l’action du Procureur Kimou. Quasiment tous les observateurs de la vie politique Ivoirienne et les hommes de média étaient unanimes sur un fait : IL FAUT LIBERER LES JOURNALISTES au plus vite, d’abord pour respecter les dispositions légales en vigueur en Cote d’Ivoire et aussi pour éviter de jeter l’opprobre et le discrédit sur cette nation suffisamment défigurée depuis la crise politico-militaire de 2002. Toutefois l’agitation autour de cette procédure et les nombreuses déclarations d’organismes nationaux et internationaux de défense des journalistes ne semblaient pas faire fléchir le Procureur Kimou qui restait campé sur ses positions. L’affaire dite « Le livre Noir de la filière café-cacao » était ainsi en train d’accoucher d’un «procès honteux » dont le verdict était attendu et suivi par le monde entier avec un intérêt particulier. 
Après un procès marathon aux multiples rebondissements tels que le report de la date de proclamation du verdict, l’arrivé de deux nouveaux accusés (La secrétaire et le conseiller en communication du Procureur Kimou) et la reprise à zéro des plaidoyers, le tribunal a finalement jugé que « le vol n’était pas constitué ». Dénouement heureux même si le Nouveau Courrier devra payer 5 millions de francs CFA en plus d’une suspension de 15 jours à compter d'aujourd'hui.

 

38384_420529232157_142854772157_4559715_2373346_n.jpg

Les premières images de la libération des 03 journalistes du Nouveau Courrier. Crédit photo : Nadine Tchaptchet-Kouamouo

kouamouodehors.jpg

Instant de liberté, moment de bonheur pour le couple Kouamouo - crédit photo Nouveau Courrier

 

On peut se permettre de dire sans fioriture aucune que le journalisme d'investigation vient de remporter sa plus grande victoire en Afrique Noir grâce à ces 3 journalistes valeureux qui sont devenus de vrai héros pour plus d’un. Les privations, les menaces et autres tentatives d'intimidation n'ont pas eu raison de la détermination des ces hommes qui sont restés fidèles aux préceptes de base de leur corps de métier. 

Le droit a été dit et bien dit et le justice Ivoirienne sort grandit de cette épreuve. Vive la Côte d'Ivoire !!! Vive le journalisme VRAI et les journalistes DIGNES.
Théophile Kouamouo, Stéphane Bahi et Oula Saint Claver vous pouvez être fière de vous.

34600_1395022707878_1001497155_30896207_6316556_n.jpg
Stéphane Bahi, Théophile Kouamouo et Oula Saint Claver

Commentaires

Bravo les gars !

Félicitations !!

Bon retour parmi nous !

Plus forts et plus professionnels que jamais !!!

Vous avez tout notre soutien

Nos prières vous accompagnent.

Écrit par : Ykigbo | 01 août 2010

Les commentaires sont fermés.