topblog Ivoire blogs

07 novembre 2010

Le Conseil Constitutionnel a entériné les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel et fixé la date du 2e tour au 21 novembre

Le Conseil Constitutionnel a, par la voix de son Président, Paul Yao N’Dré entériné ce samedi les résultats du premier tour du scrutin présidentiel du 31 octobre dernier. Il a en outre fixé la date du second tour de l’élection présidentielle.

Avec respectivement 38,04% et 32,07%, les candidats Laurent Gbagbo de La Majorité Présidentielle (Lmp) et  Alassane Ouattara, du Rassemblement des Républicains (Rdr) arrivent en tête du premier tour du scrutin présidentiel du 31 octobre. Ces résultats donnés par la Commission Electorale Indépendante (Cei), ont été entérinés ce samedi par Paul Yao N’dré, Président du Conseil Constitutionnel. Paul Yao N’Dré a, dans sa déclaration affirmé que « les procès verbaux issus des bureaux de vote de l’élection du 31 octobre dernier, ne souffrent d’aucune irrégularité ». C’est ce qui justifie la confirmation des résultats proclamés le 3 novembre dernier par la Cei, a dit en substance le Président du Conseil Constitutionnel.

Le dimanche 21 novembre prochain a été retenu par le Conseil Constitutionnel comme date du second tour du scrutin présidentiel. Cela pourrait surprendre plus d’une personne, vu que la Cei avait proposé le 28 novembre, au cas où il y aurait un second tour. Le choix de cette date, selon Yao Paul N’Dré obéit au code électoral, qui stipule que le second tour de l’élection présidentielle est prévu deux semaines après la proclamation des résultats définitifs par le Conseil Constitutionnel.

Le Président du Conseil Constitutionnel a réitéré les remerciements de la Côte d’Ivoire à l’Onu, au Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Onu, Young Jin Choi, au Représentant du Facilitateur, Bouréima Badini, à L’Union Africaine, à L’union Européenne, à la Cedeao « pour leurs contributions inestimables à la réussite du scrutin du 31 octobre dernier. Ses félicitations sont aussi allées à la Cei, pour le travail remarquable abattu en collaboration avec les partenaires de la Côte d’Ivoire. Les  Forces de Sécurité : Fds, Fn, Cci et Forces impartiales ne sont pas restées en marge.

Dans la perspective d’un second tour tout aussi réussi, Paul Yao N’Dré a exhorté les deux candidats encore en course, à « une campagne civilisée dans l’optique d’une élection sereine ».

Il a émis quelques recommandations à la Cei, à qui il a demandé de veiller à ce que les procès verbaux soient signés par tous les représentants de candidat, ainsi que les agents électoraux et s’assurer de la bonne formation de ceux-ci. Aux Forces de sécurité, Yao Paul N’Dré a plaidé pour le renforcement des effectifs et leur redéploiement sur toute l’étendue du territoire.

www.afreekelection.com

Commentaires

Pourquoi le Conseil a t-il délibérément ignoré les cas flagrants de fraudes observées au Nord et au centre?

Écrit par : Ivoirien Kouassi | 07 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.