topblog Ivoire blogs

27 novembre 2010

Mille et une raisons de voter GBAGBO

 

 

001.jpg
Ivoiriennes, Ivoiriens,

Avec vous, je veux construire une société de solida rité et de générosité, bâtir une économie moderne et compétitive, un Etat efficace au service de tous.

L'enjeu principal de mon programme est le bien-être des populations. Je veux engager la Côte d'Ivoire sur la voie du travail et de la prospérité durable. Sur cette voie, nous allons bâtir une Ecole pouvant garantir l'égalité des chances, mettre en oeuvre une politique de santé assurant à tous l'égal accès aux soins, mettre à la disposition de tous mes compa triotes un cadre de vie décent, gouverner autrement la Côte d'Ivoire, dans le sens de l'approfondissement des libertés démocratiques.

Notre société n'offre pas encore à la femme toute la place qu'elle mérite. Nous allons lever tous les obs tacles a l'épanouissement et aux droits des femmes.

La guerre a exacerbé le problème de l'emploi, qui touche les jeunes. Lorsqqe le secteur privé éprouve des difficultés, c'est à l'Etat qu'il revient d'impulser le développement. J'ai donc choisi la voie des em plois aidés qui seront portés par l'État à travers des projets financés dans les secteurs prioritaires de la vie économique et sociale. Mais ce programme ne pourra nous être utile que si nous sommes décidés, nous-mêmes, à nous en sortir.

J'appelle à un rassemblement autour de la Côte d'Ivoire, au-delà des clivages partisans. J'appelle chacun et chacune à s'engager avec moi dans le combat de l'avenir, qui est l'enjeu de cette élection présidentielle.

Allons aux urnes, le 28 novembre 2010, pour la victoire !

Laurent GBAGBO

 


POUR RÉFORMER LE SYSTÈME ÉDUCATIF ET DONNER SA CHANCE À CHACUN

Je m'engage à:

  • Atteindre un taux brut de scolarisation de 95% d'ici 2015 par :

la généralisation de la Maternelle sur tout le territoire national ;

- la réhabilitation de 800 000 salles de classes ; la construction de 20 000 salles de classes;

- la construction de 4 000 cantines ;

- la construction de 63 lycées et collèges mixtes ;

- la construction de 10 lycées techniques avec internat ;

- la construction de 20 collé es d'enseignement tech nique et de la formation professionnelle.

  • Étendre la gratuité de l'école par

- la distribution de kits et manuels scolaires à tous les élèves du primaire à la 3ème (67,7 milliards de FCFA);

la suppression des frais d'inscription dans le secondaire.

  • Améliorer la qualité de l'enseignement par
  • - la réhabilitation de l'École Nationale Supérieure (ENS), la construction de deux (2) nouvelles ENS, la construction d'un (1) Centre d'Animation et de Formation Pédagogique (CAFOP) par Région;
  • - le renforcement de l'encadrement pédagogique et éduca tif :recrutement de 15 000 enseignants au primaire et 7 500 au secondaire ; recrutement de 500 conseillers d'éducation et de 5 000 éducateurs ; recrutement de 3 500 éducateurs spécialisés.
  • Lancer des campagnes de sensibilisation à la scolarisation de la jeune fille.
  • Construire un lycée de jeunes filles avec internat par Département (50 milliards FCFA).
  • Adopter la loi sur la réforme du système éducatif (suppression du Concours d'entrée en 6eme d'ici 2015, assai nissement de l'environnement associatif et syndical, etc).
  • Atteindre un taux d'alphabétisation de 75% d'ici 2015 (49% en 2010) en créant une Agence Nationale pour l'Al phabétisation (ANAPA)
  • Consacrer chaque année 10% du budget de l'Éduca tionNationale au Programme National pour l'Alphabétisation
2.jpg

 

POUR INVESTIR DANS L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE

Je m'engage à :

  • Créer des Pôles Universitaires Régionaux dans le cadre de la décentralisation de l'Enseignement Supérieur.
  • Créer une (1) Université par Région.
  • Accroître la capacité d'accueil des Universités existantes :Abobo-Adjamé (20 000 étudiants) et Bouaké (20 000 étudiants).
  • Transformer les URES de Korhogo et Daloa en Universités autonomes et augmenter leur capacité d'accueil (15 000 étudiants).
  • Créer deux (2) nouvelles universités autonomes à Dabou et Grand-Bassam pour décongestionner l'Université de Cocody.
  • Transférer l'organisation du Baccalauréat à l'Administration de l'Université.
  • Renforcer la règlementation et le suivi des Universités et Grandes Ecoles privées.
  • Porter le ratio nombre d'étudiants pour 100 000 habi tants de 700 à plus de 750 d'ici 2015.
  • Accorder davantage de bourses d'études pour l'En seignement supérieur.
  • Construire des cités universitaires (partenariat public privé) afin de porter le taux d'hébergement des étudiants de 15% en 2010 à plus de 50% en 2015.
  • Améliorer la qualité de l'enseignement par l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (NTIC), le recrutement du personnel enseignant et la mise en place de bourses d'études doctorantes.
  • Consacrer au moins 1% du PIB à la Recheche Scientifique et créer un Fonds Ivoirien pour la Recherche Scientifique et Technologique (FIRST).
  • Améliorer l'environnement socio-éducatif des étudiants (hébergement, transport, restauration et loisirs).
  • Créer un Observatoire de la Vie Étudiante (État-étu diants-parents d'élèves).
3.jpg

POUR GAGNER LA BATAILLE DE L'EMPLOI DES JEUNES

Je m'engage à:

  • Créer un Ministère chargé de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l'Emploi.
  • Actualiser le PNDE (Plan National pour le Développement de l'Emploi) avec pour objectif de créer 1,4 millions d'em plois en cinq ans.
  • Signer un Pacte National pour l'Emploi des Jeunes (État-Employeurs-Syndicats des travailleurs).
  • Faire de la Fonction Publique, du secteur privé et de l'auto-emploi (industries, agriculture, pêche et élé vage, commerce, tourisme, artisanat et services) les trois leviers de la politique de l'emploi.
  • Créer des emplois directs dans le commerce et la distributiondans le cadre d'un Programme National de Promotion des Jeunes Commerçants (PNPJC).
  • Mettre en oeuvre un programme de création de 900 000 emplois directs en faveur des jeunes par le Service Civique National.
  • Créer une Banque de l'Emploi au service des projets des jeunes et des femmes.
  • Recruter 100 000 fonctionnaires en cinq ans.
  • Relever le niveau du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG).
  • Relancer les Travaux à Haute Intensité de Main d'OEuvre (THIMO) dans les Communes : construction, réhabilitation, entretien d'infrastructures publiques, etc.
  • Promouvoir l'emploi et faciliter l'insertion profession nelle vdes handicapés.
  • Introduire et développer le Service Civique National dans la formation professionnelle.
  • Créer un Fonds National de l'Apprentissage et de ta Formation Initiale.
  • Introduire la formation par alternance à tous les niveaux du dispositif et l'enseignement de l'entreprenariat.
  • Créer une Carte de Transport Jeunes pour faciliter la mobilité des jeunes.

Retrouvez l'intégarlité du projet de société sur www.gbagbo.ci

Commentaires

quand on est militant de gauche depuis les années du lycées, je comprends en profondeur ce programme social et proche du peuple. le président GBAGBO est resté un homme de gauche et le restera toujours. j'invite tous mes camarades du mondial socialiste à prendre exemple de ce programme clair et net. je salue tous mes camarades ivoiriens, la lutte continue et GBAGBO GAGNERA. JE SUIS SOCIALISTE à bordeaux et ivoirien d'origine.je vous remercie.

Écrit par : N'CHO | 27 novembre 2010

mn frere ncho le meilleur programme ce's gbagbo

Écrit par : sonia | 27 novembre 2010

Laurent Gbagbo affirmait en 1995 : " Lorsque vous faites plus de 10 ans à la tête du pays, vous finissez par croire qu’il vous appartient, qu’il est à votre disposition et que vous avez un droit naturel de propriété sur tout ."

Écrit par : Gbagbo Out | 27 novembre 2010

Je suis ravis du programme et en même temps désolé pour cette confiance perdu avec la population.

Écrit par : Depeu | 27 novembre 2010

trop bon tu as tout dis c'est lui l'homme de la situation

Écrit par : hugues | 28 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.