topblog Ivoire blogs

15 décembre 2010

Houphouétistes ? (Par Jean-Baptiste Akrou)

hp.jpg

Houphouet-Gbagbo : même combat ? Le samedi 10 avril dernier, nous avons rapporté, dans Fraternité Matin, la profession de foi de l'Union des Houphouétistes pour le dialogue (Uhd). Laquelle considère que le Président Laurent Gbagbo s'inscrit dans la philosophie de développement de son illustre prédécesseur. Nous avons annoncé que cela allait provoquer l'ire des gardiens du temple du Pdci ; qu'ils allaient crier au blasphème, au sacrilège. Les réactions, disproportionnées, n'ont pas manqué.
Alors que tous considèrent la cérémonie de Yamoussoukro comme un non-évènement, des leaders du Rhdp, indignés, ont crié haro sur le baudet. «C'est une mascarade. C'est une escroquerie. C'est une profanation de la mémoire de Boigny. C'est une moquerie...»
Au regard des appels à l'exclusion et des anathèmes divers jetés sur, tous ceux qui «prétendent être Houphouétistes et qui soutiennent, dans le même temps, Laurent Gbagbo», la question d'actualité est la suivante : qui peut se prévaloir de l'houphouétisme ? C'est quoi l'houphouétisme ? En dépit des dénégations et blâmes de ceux qui se considèrent comme ayant un droit d'auteur sur l'appellation contrôlée «houphouétiste», ils sont nombreux les Ivoiriens qui, par-delà leurs obédiences politiques, continuent d'avoir un amour filial pour Félix Houphouet Boigny: le poster de ce grand homme continue de trôner dans de nombreux bureaux et salons, dix-sept ans après sa disparition, à côté de la photo de l'actuel Président de la République. C'est un cas. d'école, rare en Afrique, où l'on cherche toujours à effacer la mémoire des disparus.

Ces «houphouétistes» appartiennent à la société civile ou militent dans un parti politique autre que le Pdci. La stature de Félix Houphouet-Boigny a dépassé les frontières ivoiriennes. On compte ainsi des houphouétistes au Burkina, au Togo, au Gabon... bref, partout en Afrique et dans le monde. Au nombre des admirateurs et de ceux qui épousent son idéal, l'on compte des, Chefs d'État et des leaders politiques d'envergure. Ces personnalités ne se réclament pas du Pdci-Rda, sa formation politique.
C'est quoi l'houphouétisme et qui est donc houphouétiste ? Citons Me Jean Konan Banny qui, dans une interview parue le jeudi 2 juin 2005 dans Fraternité Matin, a abordé cette épineuse question en parlant du Rassemblement des houphouétistes. «L'houphouétisme, ce n'est pas un outil servant à élire des gens. L'houphouétisme, c'est toute une pensée, une philosophie, une action qui s'inscrit dans une certaine éthique. Or, je ne crois pas que ce soit à cause de cela que les gens se sont rassemblés». Abordant le sujet délicat de savoir si tous les membres du Rassemblement des houphouétistes sont... houphouétistes, il a fait un long développement que nous reproduisons. «Écoutez, je ne suis pas celui qui délivre le certificat de l'houphouétisme. Il y a des gens qui disent qu'un tel est un militant du Pdci et un tel est houphouétiste.
Je ne suis pas là pour délivrer le certificat de l'houphouétisme, mais je dis :lorsque l'on veut se réunir parce que l'on participe de la pensée et de la philosophie de Houphouet-Boigny, on n 'attend pas de se retrouver pratiquement acculé pour le faire. On le fait à tête reposée, on ne le fait pas surtout parce qu'il faut combattre quelqu'un. C'est ce que moi je dis. Je vais vous donner un exemple.
Lorsqu'après le 19 septembre 2002 [tentative de coup d'État et début de la rébellion], nos deux dirigeants avaient été obligés de se réfugier dans les ambassades d'Allemagne puis de France, en ce qui concerne Alassane Ouattara, et l'ambassade de Belgique en ce qui concerne notre frère Bédié, nous avons été les premiers à faire une déclaration pour condamner le coup d'État. Et nous avions alors demandé, puisque personne ne se sentait responsable et en collusion avec la rébellion, que Bédié et Alassane Ouattara fassent une déclaration commune. J'avais suggéré à l'époque que ces deux dirigeants et éventuellement avec Gbagbo, aillent à la Télévision pour faire une déclaration pour condamner le coup d'État afin que la paix revienne. Je le faisais d'autant plus que les rebelles réunis à Bouaké, étaient en train de scander : «Ado président ! Ado président !». J'ai interpellé la secrétaire générale du Rdr pour lui dire : vous prétendez n'avoir aucun lien avec la rébellion, mais voici que les jeunes gens clans la rue crient a Bouaké pour proclamer Ado président. Si vous dites que vous n'êtes pas avec eux, accepteriez-vous de faire une déclaration commune avec le président Henri Konan Bédié ?
Le Premier ministre Alassane Ouattara m'a fait répondre, par Henriette Diabaté, que sa déclaration était prête et qu'il la ferait. Mais laquelle ?

Quant au Pdci, Sangaré (Sékou Sangaré, ancien secrétaire général national du Pdci chargé de la sécurité) aujourd'hui décédé, et Guikahué (Maurice Kacou Guikahué, secrétaire général adjoint du Pdci chargé de l'organisation et de la mobilisation), notre frère qui est là, présent, se sont violemment élévés contre cela. Disant qu'à aucun moment, ils ne concevaient que Bédié puisse se tenir à côté d'Alassane [Ouattara], pour faire des déclarations communes. Donc si aujourd'hui ces mêmes individus estiment que c'est faire un grand progrès que de parler avec Alassane, je ne peux que m'en réjouir.»
Peut-on dénier aujourd'hui à MM. Dona-Fologo, Séri Gnoléba, Boni Claverie, N'Dri Koffi Appolinaire et bien d'autres d'être houphouétistes quand le RHDP regroupe des personnalités qui sont allés véritablement à l'encontre des idées, principes et philosophie de Félix Houphouet-Boigny ? A la faveur des dernières marches du Rhdp, ponctuées de casses et d'incendies de biens publics, deux membres de la famille biologique du Président Houphouet nous ont demandé d'interpeller et de dénoncer l'antinomie entre Houphouet et les casses. En quoi un militant du Rdr ou de l'Udpci est-il plus houphouétiste qu'un autre se réclamant du Rpp ? En quoi Anaky Kobena est-il aujourd'hui plus houphouétiste que Gnamien Yao ou N'Zi Paul David ?
Le tohu-bohu, qui a suivi la création de l'Union des houphouétistes pour le dialogue, a profondément travesti le débat. Gbagbo est-il houphouétiste ? Non ! Il a toujours eu le courage et l'honnêteté de dire qu'il n'est pas houphouétiste. A Yamoussoukro, il a parlé des similitudes, des points de convergence au plan politique. Il a parlé plutôt de ce qui le rapprochait de Félix Houphouet-Boigny. Le Président Gbagbo reconnaît en Houphouet-Boigny un combattant de la liberté, de la dignité. Peut-on, honnêtement, renier son long combat à lui en faveur de la liberté ? Étudiant, enseignant, syndicaliste ou leader politique, il a eu le courage de ses opinions. Sachant dire non quand il n'était pas d'accord. Comme Félix Houphouet-Boigny, Gbagbo a vécu en homme de conviction. L'avènement de la démocratie en Côte d'Ivoire est un combat qu'il a mené avec beaucoup de ses camarades de gauche.
Arrivé au pouvoir d'Etat, il s'est engagé dans des réformes hardies ; il a pris l'âme d'un bâtisseur avec le transfert de la capitale ; le prolongement de l'autoroute du Nord jusqu'à Yamoussoukro ; l'extension du terminal à conteneurs ; la réalisation du pont de Jacqueville ;- la réhabilitation de l'hôtel Ivoire ; la construction du 3° pont...
Doit-on dire que ces infrastructures ne sont pas de grand intérêt, parce qu'elles n'ont pas été réalisées par des houphouétistes ? Peut-on vraisemblablement penser qu'il les destine uniquement aux militants de La majorité présidentielle ?

C'est pour toutes ces raisons que des personnes, se réclamant du Pdci et d'Houphouet, appellent à voter Gbagbo. Pour dire les choses de façon nette, la continuité de l'État fait que chaque Président est le continuateur de l'œuvre de son prédécesseur. Bédié a assuré la continuité de l'œuvre d'Houphouet. Il est venu avec son programme ambitieux des douze travaux de l'Éléphant d'Afrique. Guéi a assuré juste une transition mouvementée et de courte durée. Mener le combat contre le sous-développement, l'analphabétisme, les disparités régionales, la pauvreté fait partie du programme minimal de gouvernement de tout Président de la République.
Toutes les réalisations de Houphouet et de Bédié hier sont à mettre au patrimoine de l'Etat. Au même titre que celles de Gbagbo aujourd'hui. Normalement, en conformité avec la règle d'or des générations, chacun doit s'efforcer de renforcer et de continuer l'action de son prédécesseur en l'amplifiant, voire en cherchant à le dépasser.

 

499128933.jpeg

Fraternité Matin / Lundi 19 Avril 2010. Editorial de Jean-Baptiste Akrou

Commentaires

Merci DG pour ce très beau message. si, tout le monde pouvait comprendre les choses ainsi.Sincères félicitations.

Écrit par : aline Désirée GNEPROUST | 16 décembre 2010

Je suis édifié et je vous remercie pour cette vision claire.Et je m'effraie de constater que le mot amour est trop fort pour certain dirigeant ivoirien non murs politiquement.Prions Dieu que ce Pays ne sombre pas dans le chaos,sinon ou irions nous?où?

Écrit par : jean paul enoh | 16 décembre 2010

L'analyse de JB Akrou est une réflexion digne d'un intellectuel lucide et avisé. M;le DG merci pour ce message qui mérite d'être publié partout où besoin sera. Merci aussi à Claudus pour la bataille médiatique que tu mènes.

Écrit par : BOEHI Benoit | 16 décembre 2010

Comme je vous retrouve depuis 1993 où vous m'avez formée, comme journaliste à Frat Mat. Lebry Francis était votre adjoint et Michel Kouamé notre DG.
Que Dieu vous permettes de poursuivre vos efforts pour la paix, le développement de la Côte d'Ivoire et la liberté de la presse.
le Président Laurent Gbagbo est l'élu de son peuple et le peuple ivoirien aura le dernier mot, pour l'indépendance politique, économique et sociale de la nation ivoirienne.
Mes condoléances aux familles qui souffrent et pleurent leurs morts.

Écrit par : GOZ | 17 décembre 2010

L’élu du peuple est ADO
Je vous rappelle que le journaliste doit rapporter les faits en toute neutralité.
En démocratie les journaux sont un contre pouvoir dans les régimes totalitaire la voix du maitre.

CQFD GBAGBO=DICTATEUR

Écrit par : LARANT GPAGBO | 21 décembre 2010

LE PROPRE DE L'HOMME POLITIQUE EST DE SAVOIR RETOURNER SA VESTE AU BON MOMENT! ET CERTAIN BAISSE MÊME LE PANTALON....

Houphouétiste hier,Gbagbotiste aujourd'hui et ADOiste demain,MAIS égoiste et hédoniste toujours...comme il n'y a que les cons qui ne change pas d'avis....

Écrit par : LARANT GPAGBO | 21 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.