topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

17 janvier 2011

Hommage à Patrice Lumumba: La dernière lettre de Patrice Lumumba

La dernière lettre de Patrice Lumumba

 

Patrice Emery Lumumba (1925-1961)
Patrice Emery Lumumba (1925-1961)



Essayant de gagner la province du Kasaï contrôlée par ses partisans fin novembre 1960, Lumumba est capturé. De sa prison, il écrit à sa femme Pauline.

Ma compagne chérie,

Je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras. Tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. Mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des Nations-Unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais voulu.

Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrai je dire d’autre ?

Ce n'est pas ma personne qui compte, c'est le Congo
Patrice Lumumba





Patrice Lumumba en mai 1960 à Stanleyville
Patrice Lumumba en mai 1960 à Stanleyville
© lynn waldron

Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. Mais ma foi restera inébranlable. Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur.

Nous ne sommes pas seuls. L’Afrique, l’Asie et les peuples libres et libérés de tous les coins du monde se trouveront toujours aux côtés de millions de congolais qui n’abandonneront la lutte que le jour où il n’y aura plus de colonisateurs et leurs mercenaires dans notre pays. A mes enfants que je laisse, et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu’on dise que l’avenir du Congo est beau et qu’il attend d’eux, comme il attend de chaque Congolais, d’accomplir la tâche sacrée de la reconstruction de notre indépendance et de notre souveraineté, car sans dignité il n’y a pas de liberté, sans justice il n’y a pas de dignité, et sans indépendance il n’y a pas d’hommes libres.

A mes enfants que je laisse et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu'on dise que l'avenir du Congo est beau
Patrice Lumumba







Le livre du sociologue belge Ludo de Witte révéla dans quelles conditions était mort Lumumba
Le livre du sociologue belge Ludo de Witte révéla dans quelles conditions était mort Lumumba


Ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés. L’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à Bruxelles, Washington, Paris ou aux Nations Unies, mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches. L’Afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du Sahara une histoire de gloire et de dignité. Ne me pleure pas, ma compagne. Moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté.

Vive le Congo ! Vive l’Afrique !

Patrice Lumumba

 

 

 

 

Source: Le blog de Lepic Abbesses

Commentaires

C'est le digne Guerrier de l'ascendance de GBAGBO qui son sacrifice soit une lampe à nos pieds sur le rude chemin de l'indépendance

Écrit par : Le Resistant Patenté | 17 janvier 2011

pour koi ts sa en afreque?

Écrit par : DIABY GAOUSSOU NASSERE | 17 janvier 2011

Hélas, mille fois hélas !!! Il est venu 50 ans plus tôt comme il le disait lui même mais moi je dirai 100 ans plus tôt car la lutte que Gbagbo mène maintenant sera peut être compris par TOUS les africains dans 50 ans...Pauvre Afrique !!!

Écrit par : BOEHI Benoit | 17 janvier 2011

Ce ke le peuple noir doit comprendre cest kil pe s`emanciper com les peuple d`asie l`on fait ,mais le vrai pb de l`afrique cest ke les africains ne retiennent rien de l`histoire .La meme strategie de capture de SAMORY de BEHENZIN ,et le mem proceder d`elimination de LUMUBA de ABIARIMAN sont tjrs utiliser pour nous affablir mais nous africains avons du mal a ouvrir nos yeux pour faire barrage a l`imposture .Commencons par eliminer les colabo de l`imperialisme com SORO ALASSANE BEDIE et jen passe pour voir naitre une afrique digne et prospere ki ora son mot a dire ds le concert des continents .Je suis toutefois convaincu ke a partir de la cote d`ivoire il aura un bouleversement mondial et tous les regard seront tourner vres l`afrique ki gagne et ki avance .UN mot au president GBAGBO je ne suis politicien mais ton combat est noble tient bon DIEU d`israel te soutient.

Écrit par : multimilliardaire84 | 17 janvier 2011

Merci Patrice Lumumba mille foie merci repose en paix pour le combat que tu avais commencé pour notre Afrique , mais repose en paix parce que le président LAURENT GBAGBO va terminé ce combat là que le seigneur te garde merci.

Écrit par : kouassi | 17 janvier 2011

Lumumba est une figure emblématique de l'Afrique, c'est dommage que tout ceux qui sont nationalistes, en particuliers les africains sont contestés par les grandes puissances( parce que lui tout ce qu'il voulait c'était un Congo LIBRE c'est tout), mais bon on ne va pas refaire l'histoire...Hommage à Lumumba, mais Dieu a donné une ultime chance aux africains de se libérer une bonne fois pour toute de l'impérialisme à travers la lutte que mène le président Laurent Gbagbo de la côte d'ivoire...ne laissons pas une fois de plus l'Afrique perdre la main tendue par Dieu car sa sera la dernière parce que l'apocalypse n'est plus loin...Africains soyons tous mobilisés car la l'indépendance réelle et palpable de totale de l'Afrique a sonnée, votre destin est entre vos mains. Que Dieu bénisse l'Afrique et les Africains.

Écrit par : NiKKi Armani | 17 janvier 2011

merci de nous affranchir du manque de connaissance et de nous rendre compétitif dans le concert des des nations.mais j'aimerais que tu me confirme une information ici une rumeur très forte fait état de la mort de ado

Écrit par : armand | 17 janvier 2011

vive lumumba pour toujours!!!!

toute l' Amérique noire a vu le rêve de martin Luther King se réaliser à travers barack Obama.
de meme toute l'afrique vera le reve de lumumba se réaliser par le canal de la cote d'ivoire sous laurent gbagbo.

Écrit par : riqueza | 17 janvier 2011

Dieu merci de ns avoir donné une seconde chance a travers LAUERNT GBAGBO

Écrit par : dascyril | 18 janvier 2011

que toute l'afrique se mobilise de grace derrière cet homme pour l'afrique .je vs en suplie camarade de la resistance africaine

Écrit par : dascyril | 18 janvier 2011

suis fier de gbagbo comme de lumumba l'afrique gagnera un jour

Écrit par : dascyril | 18 janvier 2011

cc

Écrit par : dascyril | 18 janvier 2011

Il avait commencé il y'a 50 ans et c'est toujours mené de facon voilé,déguisé il nous a fallu des hommes charismatiques à l'instart de Patrice Lumuba pour ouvrir les hostilités,aujourd'hui repris par le président Gbagbo Laurent;Africain l'heure du réveil à sonné,Africain lève toi et affieme ta détermination à dir non à l'impérialisme.La base d'une économie forte et d'un pays puissant n'est pas la richesse de son sol,ni ses matières premières mais tout simplement le développemnt d'un dynamisme nationaliste,l'amour de sa patrie et le respect de ses institutions car beaucoup de pays comme le Japon,la France et autre ont des sous-sols très pauvres mais aujourd'hui sont appelés puissances.Alors une seule question à laquelle nous devons répondre:quelle est la différence entre les hommes des pays puissants et ceux des pays pauvres?

Écrit par : De Stephane Meledje | 18 janvier 2011

l'afrique ne t'oubliras jamais pour tout ce que tu as fait elle et l'exemple que tu as donné aux presidents africains pour pouvoir liberer leurs pays d'origine dans la main de ces egoistes français ou blancs soit fiere ou que tu sois par ce que tu as mené un bon combat vivre la liberté en afrique

Écrit par : ritha | 18 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.