topblog Ivoire blogs

24 janvier 2011

Boycotte des exportations Ivoiriennes de cacao: LES REVES DE « ALASSANE OUATTARA » DEPUIS SA SUITE DU GOLF HOTEL

Alassane Ouattara a appelé Dimanche à boycotter pendant un mois les exportations ivoiriennes de cacao.
L'Union européenne rejette CATEGORIQUEMENT tout embargo sur le cacao Ivoirien.


Que Ouattara sache que Sarkozy ne peut pas manipuler l'Europe pour lui à tous les niveaux. Qu’il soit reconnu Président par la Belgique qui n’a pas de gouvernement depuis plus de 7 mois c’est une chose… mais ce état des choses  n’ira pas plus loin que ce genres d'actes qui demain seront qualifiés de simples problèmes diplomatiques…
Lui qui se dit GRAND économiste, il aurait dû anticiper sur la réaction Européenne vis-à-vis de son trop plein de zèle qui peut avoir de grave conséquences économiques pour les Européens. 

Si une seule personne dans la famille d’Alassane Ouattara (ou de Guillaume SORO) possédait un pied de Cacao, il ne jouerait pas à ce jeu avec le cœur de l’économie Ivoirienne.

22 janvier 2011

Qui est Bassory Ouattara ? VRAIMENT le fils d'Alassane Ouattara ?

vannes.jpg
bass.jpg

QUI EST BASSORY OUATTARA ?

Ce matin, Nord-Sud quotidien l'un des journaux du RDR de Alassane Ouattara titre:

"France-Football: Le Fils d'ADO joue à Vannes"

Cette info se confirme plus ou moins ici:

Le fils de Alassane Ouattara, joue au football. Il évolue à Vannes en DEUXIEME DIVISION.

Méconnu du grand public, il est arrivé en France en 2005. Il a d'abord évolué à Lyon-Duchère avant de mettre le cap vers Vannes en 2008 pour suivre sa petite amie. Âgé de 21 ans, il est TOUJOURS amateur au VOC.

Bassory a plus la tête tournée vers son pays que vers les terrains de foot en ce moment. "J’ai fréquemment mon père au téléphone, il me dit qu’IL EST SEREIN, que Gbagbo partira. Que c’est juste une question de temps. Mais en attendant, IL N’ARRIVE MEME PAS A ALLER DANS LE JARDIN DE L’HOTEL. IL CHANGE DE CHAMBRE TOUS LES DEUX JOURS", a-t-il confié au quotidien Ouest France..

Le fait est que sur son site web, ADO ne mentionne pas CE FILS là...

 

Ouattara présente sa famille ainsi:

Rubrique [Au Plan Familial]

J’ai eu de mon premier mariage, avec une américaine, Barbara JEAN DAVIS, deux enfants, Dramane David et Fanta Catherine OUATTARA.

davis.jpg

Dramane David

Je suis aujourd’hui marié à Dominique NOUVIAN,  mère de deux enfants Loïc et Nathalie FOLLOROUX.

nathalie.jpg

Nathalie FOLLOROUX

Nous formons une famille heureuse avec nos quatre enfants [...]

Source: adosolutions.ci

 

Sans titre 1.jpg

 

ALORS QUI EST BASSORY OUATTARA ?

21 janvier 2011

Que prépare la France en Côte d'Ivoire ?

Hier, Saisie des douanes Ivoirienne au quai 20 du port d’Abidjan: 
- Deux hélicoptères en pièces détachées, des armes (des Douze 7 et des A 52) et des munitions dans des conteneurs censés contenir des vivres à destination des forces Françaises de La Licorne.
Que prépare la France en Côte d'Ivoire ?

20 janvier 2011

Mon profil facebook "Claudus Kouadio" a été supprimé

 

how-do-i-permanently-delete-my-facebook-account-2.jpg

A mes "amis" connectés à mon profil facebook "Claudus Kouadio"

Mon profil facebook a été supprimé par l’administration de facebook… MOTIF : j’ai été signalé en masse comme étant un «Faux profil »

Retrouvez moi sur « Président Claudus Kouadio »

 

Il y a un proverbe qui dit: "On ne jette pas de pierres dans le feuillage d'un arbre qui ne porte pas de fruit".

Merci grand frère Santos Kouadio

Que pouvions-nous espérer de la « médiation ? » de Raila Odinga ?

 

Le 17 Décembre  2010,  Raila Odinga - Premier Ministre du Kenya proclame : « L’Union africaine doit se préparer à utiliser la force contre M. Gbagbo pour préserver la démocratie »

Mais contre toute attente, le 3 Janvier 2010 Raila Odinga qui avait déjà pris position en faveur du chef de guerre Alassane Ouattara, vient en Côte d’Ivoire en tant que médiateur entre Le Président Gbagbo et le locataire du Golf Hôtel d’Abidjan. Il accompagnait une mission de la Cedeao composée de trois chefs d’Etat, Yayi Boni (Bénin), Pedro Pires (Cap-Vert) et Ernest Koroma (Sierra Leone).

Après son second passage à Abidjan au cours de cette semaine, Odinga n’est pas arrivé à faire évoluer positivement la situation, bien au contraire. Il quitte précipitamment Abidjan sur un constat d'échec ce mercredi 19 janvier Abidjan, au terme d'une mission de 48 heures au lieu d’une semaine comme annoncé.

La raison principale mis en avant par Odinga est que le Président  Gbagbo n'avait pas selon lui honoré sa promesse de mettre fin au blocus de l'hôtel du Golf où Alassane Ouattara s’est retranché avec ses 900 rebelles lourdement armée.

Que devait faire Ouattara pour répondre à cette ouverture ? Rentrer chez lui ou lancée une nouvelle offensive comme ce fut la cas le 16 décembre 2010 ?

Rebelle du RDR dans le QG de Alassane Ouattara

La réaction du Ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Côte d’Ivoire ne s’est pas fait attendre. Alcide Djédjé à déclaré: « M. Odinga a failli à sa mission et nous ne sommes plus prêts à le recevoir ici en Côte d'Ivoire. Nous récusons M. Odinga ». Il Ajoute à titre d’explication que «Odinga prend partie pour M. Ouattara. Nous pensons qu'il est DEVENU un acteur dans la crise ivoirienne et il ne peut plus être envoyé spécial de l'Union africaine ».

Alcide Djédjé - Ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Côte d’Ivoire

Odinga n’est pas DEVENU un acteur dans la crise ivoirienne ce mercredi 19 Janvier  2010, mais il l’était depuis le 17 Décembre 2010 et avait clairement affiché sa position.  Il apparait clairement que les dés étaient pipés et que cette « pseudo » médiation à sens unique allait droit dans un mur en béton.

Le gouvernement Ivoirien a-t-il été trop diplomatique ou naïf au point d’espérer une avancée notable avec l’intervention de Odinga dans la crise Ivoirienne ?

 

17 janvier 2011

Hommage à Patrice Lumumba: La dernière lettre de Patrice Lumumba

La dernière lettre de Patrice Lumumba

 

Patrice Emery Lumumba (1925-1961)
Patrice Emery Lumumba (1925-1961)



Essayant de gagner la province du Kasaï contrôlée par ses partisans fin novembre 1960, Lumumba est capturé. De sa prison, il écrit à sa femme Pauline.

Ma compagne chérie,

Je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras. Tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. Mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des Nations-Unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais voulu.

Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrai je dire d’autre ?

Ce n'est pas ma personne qui compte, c'est le Congo
Patrice Lumumba





Patrice Lumumba en mai 1960 à Stanleyville
Patrice Lumumba en mai 1960 à Stanleyville
© lynn waldron

Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple dont on a transformé l’indépendance en une cage d’où l’on nous regarde du dehors, tantôt avec cette compassion bénévole, tantôt avec joie et plaisir. Mais ma foi restera inébranlable. Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non au capitalisme dégradant et honteux, et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur.

Nous ne sommes pas seuls. L’Afrique, l’Asie et les peuples libres et libérés de tous les coins du monde se trouveront toujours aux côtés de millions de congolais qui n’abandonneront la lutte que le jour où il n’y aura plus de colonisateurs et leurs mercenaires dans notre pays. A mes enfants que je laisse, et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu’on dise que l’avenir du Congo est beau et qu’il attend d’eux, comme il attend de chaque Congolais, d’accomplir la tâche sacrée de la reconstruction de notre indépendance et de notre souveraineté, car sans dignité il n’y a pas de liberté, sans justice il n’y a pas de dignité, et sans indépendance il n’y a pas d’hommes libres.

A mes enfants que je laisse et que peut-être je ne reverrai plus, je veux qu'on dise que l'avenir du Congo est beau
Patrice Lumumba







Le livre du sociologue belge Ludo de Witte révéla dans quelles conditions était mort Lumumba
Le livre du sociologue belge Ludo de Witte révéla dans quelles conditions était mort Lumumba


Ni brutalités, ni sévices, ni tortures ne m’ont jamais amené à demander la grâce, car je préfère mourir la tête haute, la foi inébranlable et la confiance profonde dans la destinée de mon pays, plutôt que vivre dans la soumission et le mépris des principes sacrés. L’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à Bruxelles, Washington, Paris ou aux Nations Unies, mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches. L’Afrique écrira sa propre histoire et elle sera au nord et au sud du Sahara une histoire de gloire et de dignité. Ne me pleure pas, ma compagne. Moi je sais que mon pays, qui souffre tant, saura défendre son indépendance et sa liberté.

Vive le Congo ! Vive l’Afrique !

Patrice Lumumba

 

 

 

 

Source: Le blog de Lepic Abbesses