topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20 février 2011

Côte d’Ivoire : l’Afrique du Sud se démarque officiellement de la position de l’UA. Panique au RDR

187036062.jpg

La position sud-africaine a officiellement changé et se démarque maintenant de la position initiale de l’UA qui reconnaissait Ouattara comme le vainqueur des élections.

Le président Zuma se rend dimanche en Mauritanie, puis lundi à Abidjan avec les autres membres du panel envoyé par l’UA. La ministre des affaires étrangères d’Afrique du sud dit avoir maintenant une position “neutre” concernant la crise post-électorale ivoirienne (par opposition aux positions de l’ONU et de la Cedeao).

“Nkoane-Mashabane [la ministre] a dit que l’information initiale reçue par l’Union Africaine lui a fait endosser la victoire de Ouattara, mais l’institution pan-africaine a la “prérogativede revoir ses décisions à une date ultérieure.” Elle qualifie l’élection de “non-concluante”, “imparfaite”.

Source: Akwedo

En gros, la ministre Sud-Africaine vient d'annoncer que pour son pays, désormais Ouattara n'est pas le vainqueur des élections et que ce qui a été annoncé au départ par CHOI et relayé par l'Union Africaine était fondé sur des informations fausses.

Cela présage que le panel des experts de l'UA ne va pas conforter Alassane Ouattara et ses rebelles du RDR dans leur position de vainqueur virtuel des elections presidentielles. Un élément qui explique plus que clairement la frénésie qui s'est emparé du parti politique armée qui tente depuis hier de lancer une offensive militaire sous le couvert d'une pseudo REVOLUTION populaire qui s'est soldé par une HUMILIATION RETANTISSANTE tant le constat de FIASCO est unanime de Bouaké à la République Hotelière du "Golf Comedy Club".

Le chant du cygne se fait entendre du lointain Golf Hôtel. La rébellion du RDR est à l'agonie, brisant ainsi tous les espoirs de Guillaume Soro et son mentor qui perd le peu de sérénité qui pouvait lui permettre de tenir. Alassane Ouattara retombe encore dans les menaces fantasques vis à vis du PRESIDENT ELU ET REELU LAURENT GBAGBO.

Les commentaires sont fermés.