topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09 octobre 2011

C’EST QUOI LE GBAGBOISME ?

44.jpg

Avant tout propos magistral, que nos détracteurs sachent d’entré de jeu que le GBAGBOISME est loin d’être une forme d’idolâtrie à l’égard du président Gbagbo Laurent. L’idolâtrie considérée comme étant un culte rendu à l’image d’un dieu comme si elle était le dieu en personne, incluant parfois un amour passionné et une admiration outrée à l’égard de cette image. Or vu la personnalité de Gbagbo, vu ses faiblesses, vu ses nombreux péchés mignons, nulle pensée humaine ne saurait soutenir que le GBAGBOISME est à lisière de cette attitude idolâtrique.

Cela dit, il convient pour nous de déblayer les pistes de définition afin de donner à notre doctrine sa spécificité propre.

Quelle est-elle, cette doctrine ?

En effet, il suffit de s’interroger sur le commun dénominateur qui uni  tous les Ivoiriens dans leur grande majorité, comme en témoigne d’ailleurs les résultats du premier tour des élections de 2010, pour s’apercevoir que ce qu’ils ont en commun, c’est non pas forcément la personne de Laurent Gbagbo, mais le fait qu’ils se rattachent d’une manière ou d’une autre à son esprit. Par esprit nous n’entendons pas une philosophie, ni moins une métaphysique, voire même une prétentieuse conception de la manière de vivre de l’homme Gbagbo. Nous entendons par l’esprit GBAGBOISTE, un sursaut, mais surtout un sursaut de dignité et de souveraineté face à l’impérialisme et au capitalisme, qui depuis toujours ruse de façon inhumaine avec le peuple Ivoirien en particulier, mais avec le peuple africain dans sa grande majorité. Le GBAGBOISME est refus, c'est-à-dire refus de l’oppression et de subordination ; le GBAGBOISME est combat, c'est-à-dire combat contre l’inégalité et contre la spoliation des richesses de nos terres ; le GBAGBOISME est aussi révolte, révolte contre toute forme de dictature et d’injustice.  Autrement dit, le GBAGBOISME demeure foncièrement pour nous Ivoiriens une révolte contre ce que Aimé Césaire a appelé « le réductionnisme européen ». Le GBAGBOISME est pour ainsi dire, un système de pensée qui refuse toute forme d’aliénation et de mise sous tutelle, dont la conséquence direct est de couper l’homme Ivoirien de lui-même, de ses racines, et l’isoler pour en faire un apatride sur sa propre terre, celle de ses ancêtres. Dès lors, le GBAGBOISME, loin d’être une impasse aujourd’hui, mènera à coup sûr l’Ivoirien de demain vers lui-même, à savoir la saisi et la réhabilitation de ses propre valeurs par lui-même. Le GBAGBOISME conduira l’ivoirien de demain à transformer son indépendance nominal, à savoir l’obtention d’une hymne national et d’un drapeau, comme le disait Houphouët Boigny, en une indépendance vraie c'est-à-dire économique et politique. Qui plus est, le GBAGBOISME, est cet esprit qui habite et habitera l’homme ivoirien dans sa longue marche de libération.

C’est cet esprit qui rappelle à l’ivoirien aujourd’hui et qui rappellera aux Ivoiriens de demain que chaque fils de la terre d’Eburnie est aussi enraciné dans le sol de cette nation magnifique qu’est la côte d’ivoire, héritage de nos vaillants ancêtres, que le sont les fameux cacaoyers, caféiers, cotonniers, bananiers, palmiers, anacardes etc… de nos régions diverses. Le GBAGBOISME est sans aucun doute cet esprit qui révèle à l’humanité le profond sentiment de bonheur et d’exaltation à chaque fois qu’un ivoirien touche  le sol de ces ancêtres. Enfin le GBAGBOISME nous engage à tout instant à libérer notre peuple de l’asservissement dû à la pauvreté, à la privation, à la souffrance et à toute autre forme de discrimination…

Par Loving Gbagbo Koudou, Samedi 1 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.