topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

24 novembre 2011

Mort de la Liberté de la Presse en Côte d'Ivoire: Des journalistes de "Notre Voie" ARRÊTÉS

Cesar-Etou-et-le-JV11.jpg

"Trois journalistes de Notre voie,[...], ont été entendus jeudi par la police à Abidjan et sont en "garde à vue", notamment pour "offense au chef de l`Etat" dans un article, a annoncé leur avocat.

César Etou, directeur de publication, Boga Sivori, chef du service politique, et Didier Dépry, secrétaire général de la rédaction, "ont été convoqués ce (jeudi) matin pour être entendus à la police criminelle et sont gardés à vue", a expliqué à l`AFP Me Serge Essouo.

"César Etou et Boga Sivori ont été entendus pour offense au chef de l`Etat" Alassane Ouattara, a expliqué à l`AFP le procureur de la République, Simplice Kouadio Koffi.

Dans l`article en cause, publié lundi, le journal affirmait que, "pendant
que les Ivoiriens meurent de faim et de maladies, Ouattara s`offre 40 Mercedes à 1,04 milliard de FCFA" (1,6 million d`euros). Selon le journal, les véhicules sont destinés aux membres du gouvernement.

Il est reproché à Didier Dépry d`avoir évoqué une prochaine dévaluation du franc CFA dans l`édition de ce jeudi, malgré les démentis des banques centrales d`Afrique de l`Ouest et Centrale. "Le franc CFA sera bel et bien dévalué. Voici les preuves", titrait en Une le quotidien.

"Notre code punit tous ceux qui font répandre de fausses informations de nature à faire perdre confiance en la monnaie en cours", a justifié le procureur.

La presse pro-Gbagbo est "dans le collimateur du pouvoir", accusait mercredi Reporters sans frontières (RSF), dénonçant de "sérieuses violations" de la liberté de la presse.
[...]

Source: AFP

Commentaires

En voici une dépêche qui fait le "minimum syndical"!
Ah si c'étaient des pro-ouattara qui étaient emprisonnés au temps de LG on aurait tout de suite vu que c'est LG en personne qui a commandité leur arrestation... et on aurait démontré qu'ils n'avaient fait que leur travail...! L'AFP aurait précisé que les journalistes n'avaient fait que reprendre un article de La Lettre du Continent, un organe de presse français, non poursuivi lui...
L'AFP bien pensant aurait précisé afin que nul n'en ignore que la Loi en RCI "pourtant votée à l'initiative de GBAGBO lui-même" interdit l'incarcération des journalistes...
Au lieu de cela, on assiste à une justification subtile (Le journal titre que ado s'offre des mercedes alors que le même quotidien affirme que lesdits véhicules étaient destinés aux ministres; Le même journal titre sur la dévaluation malgré les démentis des banques centrales) de ces emprisonnements de journalistes avec en cheveu sur la soupe "l'égarement" de RSF qu'on cite pour se donner bonne conscience!
C'est devenu une insulte que d'être instruit!

Écrit par : ELIE Nathanaiel | 02 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.