topblog Ivoire blogs

08 janvier 2012

Riposte contre les Médias Occidentaux et le vaste plan d’intoxication pour immerger l’info vrai en Afrique: Cas Côte d’Ivoire

« Connais-tu la chanson David Contre Goliath chanté par le Collectif Patriotique ? ‘Communauté Internationale : C’est pour vous. L’Onu : C’est pour vous. Union Africaine : C’est pour vous. INFORMATION SUR INTERNET : C’est pour vous. Mais la Côte d’Ivoire c’est pour nous’ On doit reprendre en main l’information sur Internet face à la désinformation et l’intoxication qu’ils servent au monde. Imagine qu’on perde la Côte d’Ivoire – et cela peut arriver. Automatiquement on perd le contrôle de la Télé, de la  radio et notre presse écrite sera muselé. Il nous restera quoi pour continuer à nous mobiliser afin de remettre les choses dans le bon ordre ? Anticipons, faisons le pour notre pays » C’était cela le socle de l’idée de mobiliser des Ivoiriens, des Panafricanistes et des démocrates du monde lorsque Fin Aout 2010, je rencontre Mr Abel Naki à Abidjan pour tenter via une cérémonie réelle, de donner une forme officielle à ce groupe virtuel qu’il avait nommé « facebookers pour Gbagbo »

« LES FACEBOOKERS POUR GBAGBO » - un GROUPE sur facebook devant rassembler le maximum de membres œuvrant pour la résistance et la riposte médiatique en faveur des Institutions Ivoirienne face aux assauts de masse des médias occidentaux à la solde d’Alassane Dramane Ouattara et aux ordres de l’Elysée. « Je suis volontaire pour Gbagbo. Et toi ? » Tel est le slogan de ce groupe qui en appelle à l’esprit citoyen de tous les Ivoiriens et dont la mission que les membres se sont assignés est celle d’être des « ambassadeurs de la Côte d’Ivoire et de son Président Laurent Gbagbo » à travers toutes les plates formes virtuelles existantes.»

Dans l’unique optique de tenter la déshumanisation du Président Laurent Gbagbo, oublie volontairefalsification de la vérité voir mensonge éhontépropagande pour transformer le faux en vraimise en scène grotesque pour confirmer des faits inventés de toutes pièces ont étés le pack de désinformation servi au monde par les organes de presse de l’occident, avant, pendant et après la crise « dite » postélectorale (en Côte d’ivoire) consécutive aux dernières élections Présidentielles. Nonobstant l’évidence du résultat des urnes et le droit Ivoirien dit par le Conseil Constitutionnel qui est la plus haute juridiction de notre état, ILS ont décidé d’entériner la forfaiture du quatuor Youssouf Bakayoko (Président de la Commission Electorale ‘dite’ Indépendante), Yong Yi Choi (Représentant Spécial de l’ONU), Jean Marc Simon (Ambassadeur de France en CI) et Philippe Carter III (Ambassadeur des USA en CI).

Violant tous les principes de base de la déontologie du métier de journaliste, ils ont activement participé en première ligne à la décrépitude accélérée de la situation sociaux-politique en Côte d’ Ivoire. Il serait illusoire d’espérer qu’ils fassent amende honorable en reconnaissant s’être fourvoyé ; de toute évidence, ce n’est pas le cas – ils ont volontairement et en toute « inconscience » participé à une vaste campagne d’intox qui est un engrainage médiatique et une vaste conspiration internationale pour imposer Alassane Dramane Ouattara comme Président d’une Côte d’Ivoire devenue un parangon de Préfecture-Etat vassal lié à la France métropolitaine. Et cette «croisade de diabolisation» qui continue a pour enjeux de discréditer le Président Gbagbo jusqu'à ce que « même » ses partisans finissent floués au point d’être dégoutés par cet homme politique qui « incarnait » leur idéale pour la Côte d’Ivoire, voir l’Afrique.

Les groupes allant dans le même sens que les « facebookers pour Gbagbo » se sont multipliés et ont fait des émules pendant les élections présidentielles. Rien n’échappait à ces milliers de patriotes-cyberactivistes volontaires et bénévoles. Toute l’information était passée au crible et décortiquée sous sa meilleure couture pour y retirer LA VERITE. Mais aujourd’hui encore plus qu’hier, la « vérité » de la vie politique Africaine en générale et Ivoirienne en particulier continue d’être immergé par la quasi-totalité des médias occidentaux. Il va falloir résolument riposter face aux coups de boutoirs répétés de ces « médias de commerce » qui rechignent à faire du journalisme vrai au profit du chiffre d’affaire.

Il est temps D’OCCUPER toutes les plates formes virtuelles existantes et SURTOUT les profils facebook, les fils twitter et les forums de discussion des sites web de ces « médias ennemis ». Par une action de grande envergure nous devons INFORMER l’opinion internationale en apportant la vérité sur les plates formes web de ces médias.

icebergF10Final.jpg

Continuer de se satisfaire de connaitre la vérité et en faire une improductive rétention en la gardant en autarcie dans nos groupes serait ne pas comprendre les nouveaux défis de cette véritable « guerre d’opinion » face à ces médias qui se sont fait maitres de la manipulation de l’opinion publique.

J’en appelle à tous les patriotes-cyberactivistes ; cela doit sonner comme un devoir moral pour l’expression de votre amour de la vérité. En homme et femme Dignes et empreints du patriotisme vrai, en bons militants et sympathisants de la vision politique de Laurent Gbagbo pour la Côte d’Ivoire, vous devez apporter la riposte à ces médias de la mort.

Cette attitude dédaigneuse et typique de l’arrogance occidentale envers les pays Africains, doit trouver réponse à la hauteur du caractère irrévérencieux des actes de cette presse aux ordres de la machine impérialiste.

Hauts Les Cœurs Jusqu’au Bout !

Les commentaires sont fermés.