topblog Ivoire blogs

31 mars 2012

Sur RTI1: Ouattara tente maladroitement de fuir la polemique sur l'expression du mot "rattrapage"

En direct sur RTI1 (télévision publique) ce soir, sur la question du "Fameux rattrapage ethnique", face à Agnès Kraidy qui tenait en main une pièce à conviction" Dramane falsifie la vérité:
"Je n'ai jamais dit cela. Je ne me reconnais pas dans ces propos", s'est défendu Ouattara !
ARCHI FAUX ! La Preuve ici dans Lintelligent Abidjan

Dramane.jpg
Dans le N°2450 du Jeudi 26 Janvier 2012, Lintelligent Abidjan publie cette interview réalisé par le journaliste Vincent Hugeux et publié le 25 janvier 2012 sur le site internet du quotidien Français L'Express.
LA NOMINATION DE NORDISTES AUX POSTES CLEFS
"Il s'agit d'un simple rattrapage. Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40% de la population, étaient exclues des postes de responsabilité. Concernant des hauts cadres de l'armée, j'ai eu à négocier avec les officiers des ex-Forces nouvelles [FN, ancienne rébellion nordiste], qui voulaient tous les postes. Et j'ai réussi à imposer cet équilibre dans la hiérarchie militaire, jusqu'au niveau de commandant : le °1 issu des FN, flanqué d'un n°2 venu de l'ancienne armée régulière. Tous grades confondus; il y a 12% de nordistes dans la police, 15% dans la gendarmerie et 40% environ dans l'armée... Sur ce terrain-là, on ne peut rien me reprocher"
2.jpg
Il est clair que  lorsque Alassane Ouattara affirme que "Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40 % de la population, étaient exclues des postes de responsabilité !" c'est un mensonge plus gros. Et c'est visiblement sur cela qu'il veut éviter de s'etendre par défaut de pouvoir s'expliquer avec des éléments vrais et probants ! C'est simplement honteux.
Cette interview qui a pour titre d'origine "Ouattara veut "protéger les minorités" cache quelques choses de plus malsain et mûrie de longue date.
aaa.jpg
Face à l'indignation généralisée, pour certains de ses lieutenants bénéficiaires de ce fameux "rattrapage", ce terme n'est pas choquant ! Alors pourquoi Ouattara se rebiffe maintenant ?


Extrait:
aa.jpg

Question de JA:
Le mandat présidentiel est de cinq ans. Cela vous semble t’il suffisant ?
Ouattara:
La Constitution prévoit un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Je ne vois pas de raison de remettre cela en cause, contrairement à d’autres dispositions qui me semblent être sources de conflit…

Question de JA:
Lesquelles ?

Ouattara:
Toutes celles qui sont de nature à diviser les Ivoiriens. Il est grand temps, de donner plus de garantie aux minorités. (De quelles MINORITES parle ADO ?)

Question de JA:
Cela signifie que vous envisagez de modifier la constitution ?

Ouattara:
TOUT A FAIT.
---
En gros pour Ouattara les nordistes et musulmans sont une minorité marginalisé à qui il doit donner des garanties avec ce rattrapage ethnique lorsque le 25 Janvier 2012 il fait ENCORE comprendre au journaliste le fait de vouloir "protéger les minorités"
Ce Mr est dans sa logique, sa même logique depuis toujours, celle de la charte du Nord.
c1.jpg
c2.jpg
Lorsque Mr Ouattara dit: "Je n'ai pas utilisé le terme rattrapage. C'était le terme du journaliste", c'est un mensonge de plus.
R1.jpg
R2.jpg
R3.jpg

Commentaires

Je pense qu'avec la reconsia

Écrit par : dupont | 01 avril 2012

Je pense qu'avec la reconsiliation on doit bani tous ces paroles

Écrit par : dupont | 01 avril 2012

Les commentaires sont fermés.