topblog Ivoire blogs

19 août 2012

Le ministre A. Douati, SGA du FPI arrêté par la DST: Le SG Laurent Akoun lance l'appel du 19 Aout. TOUS A LA DST

FPI, Alphonse Douaty, Laurent Akoun, DST, Miako Oureto, Amani N'Guessan Michel, Laurent Gbagbo, Haye, CPI, DST, FRCI, DOZO, Alassane Dramane Ouattara, le blog de claudus, claudus Kouadio

Peu avant 12H00 (locales et GMT), le siège du FPI dans le quartier de Attoban à Abidjan a été la cible d'une attaque à main armée.

FPI, Alphonse Douaty, Laurent Akoun, DST, Miako Oureto, Amani N'Guessan Michel, Laurent Gbagbo, Haye, CPI, DST, FRCI, DOZO, Alassane Dramane Ouattara, le blog de claudus, claudus Kouadio

Rapportant les faits aux journalistes de l'AFP (Agence France Presse), Jean-Luc Ouallo, membre de la section jeunesse du FPI déclare: "Nous étions en réunion, nous étions au nombre de dix. Venues à bord d'un mini-car, des personnes non identifiées, armées de gourdins, de machettes et de fusils de chasse, ont fait irruption dans les locaux. [...] Les agresseurs "parlaient tous Dioula" (langue de ressortissants du Nord ivoirien, très largement parlée dans le pays)"

En ce moment là, Le ministre Alphonse Douati, Secrétaire General Adjoint du FPI se trouve à Agboville où il y a participe à une séance de travail avec la fédération locale de cette localité.

A partir d'Agboville, via son service de communication, il affirme tenir pour responsable de l'attaque du siege du FPI, le gouvernement de Dramane Ouattara qui depuis plus d'une semaine, accuse avec légèreté le parti du Président Laurent GBAGBO d'attaques contre les FRCI... l'attaque du siège du FPI étant pour ainsi dire une action de représailles injustifiée.

Selon Alain Toussaint (Ancien Conseiller du Président Laurent Gbagbo ): "Depuis une semaine les hommes du chef de guerre Koné Zakaria étaient à la recherche de l'ancien ministre. Ils rodaient autour de sa maison. Finalement, samedi matin, les miliciens de Ouattara ont mis en place un dispositif spécial devant la résidence d'Alphonse Douati en s'acquérant de sa présence. Le vigile a indiqué qu'il était à Accra.

Samedi vers 19h42, alors qu'il rentre d'un meeting du FPI à Agboville, Douati reçoit un coup de fil du directeur général de la DST lui enjoignant de s'y rendre pour des raisons de sécurité. L'ancien ministre est alors auditionné pendant plus de trois heures d'horloge pour être ensuite retenu pour la nuit."

Comme il est désormais pour habitude avec cette imposture militarisée qui dirige la Côte d'Ivoire en tenant l'épée de Damocles sur nos têtes, il est utopique d’espérer avoir un motif cohérent pour tenter de nous expliquer cette autre arrestation arbitraire: l'accuseront ils "aussi" de génocide ? Ce n'est pas extravagant avec ce "pouvoir". Ainsi donc à la suite de son épouse convoquée (retenue longuement puis relâchée) à deux reprises par la DST et la brigade financière pour des raisons farfelues, c'est le Dr Douati qui est maintenant l'objet des attentions peu enviables de la tristement célèbre DST des maitres tortionnaires. 

En raison de l’impéritie flagrante de ce régime, il est constamment effrayé et met un point d’honneur sur une sorte de chasse à l’homme pour anéantir l’opinion critique ou contraire. Cela se manifeste par des vagues d’arrestations arbitraires exclusivement de membres de La Majorité Présidentielle.

Pendant que la « parodie de » justice Ivoirienne cherche désespérément des atermoiements pour justifier l’irrationnel, Alassane Ouattara sa suite regardent ailleurs, loin des vidanges dans lesquelles le diable à refermer les portes de l’enfer dans lequel il a brutalement projeté les dirigeants légaux de notre pays.

Leur sort dépend des caprices fantaisistes et extravagants d’Alassane DRAMANE Ouattara qui pour répondre aux milliers d’Ivoiriens qui demandent la libération des prisonniers politiques, a trouvé l’élixir parfaite : « Les chiens aboient, la caravane passe » dit-il en substance ; charmante expression d’un dictateur naissant dénué d’amour et de conscience. Telle commence à s’écrire l’histoire des vainqueurs avec le sang à peine coagulé des morts qui de leur silence de juste, crient « Vérité et JUSTICE ».

"Qu'avez-vous choisi de faire de la Côte d’Ivoire ?" Du fond du gouffre dans lequel nous nous sommes tous embourbés pendant cette décennie de crises à répétitions, cette question essentielle pourrait être posée par le quidam le plus négligeable de la Côte d’Ivoire à Alassane Ouattara assis très haut sur sa fragile tour d’Ivoire. Car loin des beaux discours démagogiques qu’on nous « vend » par ces temps tumultueux, que nous propose le gouvernement en place pour aller dans le sens de cette réconciliation tant prôné ?

FPI, Alphonse Douaty, Laurent Akoun, DST, Miako Oureto, Amani N'Guessan Michel, Laurent Gbagbo, Haye, CPI, DST, FRCI, DOZO, Alassane Dramane Ouattara, le blog de claudus, claudus Kouadio

Des arrestations et emprisonnements abusifs ne respectant pas la dignité humaine et les libertés individuelles car violant tous les termes juridiques, des mandats d’arrêt internationaux lancés à tire larigot contre les anciens tenants du pouvoir, des crimes crapuleux sous fond de règlements de comptes à caractères tribaux orchestrés par les FRCI la nouvelle armée essentiellement composés par les rebelles du Nord, une épuration ethnique dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, des exécutions sommaires de personnes jugés Pro-Gbagbo, une chasse à l’homme sans fin orchestrée contre les possibles opposants au pouvoir Ouattara, des milliers d’Ivoiriens contraint à l’exil.

fpi,alphonse douaty,laurent akoun,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus,claudus kouadio

Cette fois le FPI dit NON: pour exprimer notre légitime indignation, Mr Laurent Akoun, le Secrétaire général du FPI, invite les démocrates, les militants et sympathisants du FPI à un rassemblement historique devant la DST, ce dimanche 19 août 2012 à 9 heures GMT pour exiger la libération du "Camarade" Alphonse Douaty.

"Pour exister la dictature pure et dure a besoin d'instaurer la peur; pour SURVIVRE le dictateur à besoin de maintenir cette peur là."

BRISONS ce cycle infernal de la peur qui risque d'être un effroi sans Fin. 

Puisse Dieu proteger les patriotes et démocrates de Côte d'Ivoire.

Commentaires

La chasse à l'homme PRO-GBAGBO continue encore avec la bénédiction du nouveau pouvoir en place...

Écrit par : RitaFlower | 19 août 2012

moi c ,est kpassagnon ouattara voulait ce pouvoir depuis 1993 au decès du feux felix houphouet alors qu il face de la politique que courrir après des ivoiriens qui n ont rien fait

Écrit par : kpassagnon | 25 août 2012

Les commentaires sont fermés.