topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

12 septembre 2012

Affaire "Tsikata": Quand Hamed Bakayoko et Dramane Ouattara jouent à "Sherlock Holmes et Dr Watson" pour un "faux complot" contre la CI.

POUR LES ACCUSER DE FOMENTER "UN COUP D’ÉTAT" CONTRE SON REGIME ET LES FAIRE ARRÊTER, VOICI COMMENT LE PION D'AHMED BAKAYOKO OPERAIT POUR OUATTARA AUPRES DE CERTAINS EXILES IVOIRIENS AU GHANA...

---------------

 lida kouassi moïse, Prosper Tao Tsikata, hamed bakayoko, arrestation lida, laurent akoun, fpi, alassane ouattara, koaci.com, Tsikata, Accra, affaire Katinan, faux complot, claudus kouadio, le blog de claudus

GHANA : Un fossoyeur des exilés ivoiriens arrêté pour tentative de coup d’État en Côte d’Ivoire

La rédaction de Koaci.com Accra, a appris ce mardi auprès du journal Daily Graphic qu’après des rapports citant le nommé Prosper Tao Tsikata, le Bureau National des Investigations (BNI) a procédé à son arrestation le 13 juillet dernier pour avoir orchestré un faux coup d'Etat au compte des exilés ivoiriens qui vivent au Ghana pour son propre intérêt.

Selon Daily Graphic, Tsikata, l’auteur du montage du faux coup d’État lequel est aussi connu sous le pseudonyme ‘‘419’’ pour être réputé dans la fraude, a réussi à convaincre les autorités ivoiriennes d’arrêter les exilés qui sont censés être impliqués dans le coup.

Des révélations qui se font jour, il s’avère que Tsikata un nigérian installé à Accra et qui a usurpé le titre de ghanéen, a été arrêté par le BNI pour son implication dans le complot qui visait à renverser le pouvoir du Président Alassane Ouattara.

Pour détromper la méfiance des exilés ivoiriens et les avoir, l’auteur du montage du faux coup s’est servi du nom Tsikata, lequel est assez connu dans la classe politique ghanéenne. Il s’est fait passer sous le titre d’un Officier de l’Armée à la retraite qui gère sa propre agence de sécurité.

A ce titre, il se serait affiché comme le Capitaine à la retraite, Kojo Tsikata, celui qui était l’ancien chef de la sécurité ghanéenne.

A la suite un agent anonyme de service secret français est arrivé au Ghana pour pister les exilés et au cas échéant les exposer comme des comploteurs de coup à perpétrer en Cote d’Ivoire.

En se référant à la parution du journal la Voie du 25 juin 2012, cet agent secret a cité Tsikata comme le cerveau du coup lequel a conduit à l’arrestation du Colonel Kate Gnatoa et de Moise Lida Kouassi, deux pro Gbagbo, qui étaient en exile au Togo voisin.

En dévoilant les dessous de ce complot à nos confrères de Daily Guide, Samuel Okudzeto Ablakwa, le vice-ministre ghanéen de l’Information a révélé que Tsikata a convaincu quelques soldats exilés, proches de Gbagbo que non seulement il est capable mais aussi qu’il peut les aider à renverser le gouvernement Ouattara par le biais d’un pré-financement de l’opération avec de l'argent nécessaire, les armes, les véhicules et autres moyens logistiques.

Après avoir réussi à convaincre certains exilés par opposition à d’autres toujours méfiants, Tsikata a proposé l'idée de faire un enregistrement vidéo devant servir comme la déclaration de l’annonce du coup d’Etat. Sur la bande vidéo, il y avait le Colonel Gnatoa, qui a lu le message et était entouré de six autres soldats ivoiriens en exil, tous en uniformes militaires et des bottes fournies par Tsikata.

Du lieu où la vidéo a été enregistrée, le ministre a déclaré que des investigations ont conclu que c’était à la résidence de Tsikata à Haatso à Accra.

Tsikata s’est alors rendu à Abidjan pour avertir le pouvoir ivoirien précisément Hamed Bakayoko, le ministre ivoirien de l'Intérieur que certains ivoiriens exilés au Ghana se préparaient à renverser le gouvernement Ouattara.

De retour au Ghana, le faux comploteur a informé Gnatoa que les préparatifs pour le coup à Abidjan étaient prêts pour créer une confusion et la prise du pouvoir par les pro Gbagbo.

En vue d’obtenir la vidéo enregistrée pour ses propres fins, Tsikata a promis à Gnotoa qu’il sera le Président si le coup réussissait. Une fois la vidéo reçue, Tsikata s’en est servi auprès du ministre Bakayoko comme une preuve de l’existence d’un complot. Après ce service, Tsikata recevra une somme 200,000 dollars des 12 millions qu’il avait demandé aux autorités ivoiriennes.

De retour au Ghana, toujours selon le ministre ghanéen, Tsikata attirera d’abord Gnatoa vers une cachette à Abidjan avant de procéder à son arrestation par des hommes armés.

Par Mensah, 11 Septembre 2012 - (Source : KOACI.COM ACCRA)

EN GROS, le prétendu Coup d'état qui a valu au Ministre Lida Kouassi Moise un enlèvement puis son extradition du Togo vers la Côte d'Ivoire est un GROS tissu de mensonges dont l'unique catalyseur est Hamed BAKAYOKO et son désir d’impressionner son nuisible maitre Dramane Ouattara.


- Cette affaire CONFIRME que les prétendus aveux de Lida Kouassi Moise ont été obtenus sous contrainte et que sa détention est illégale.


Hamed Bakayoko et Dramane Ouattara ont juste dilapidé des millions et des millions du contribuable Ivoirien en jouant à "Sherlock Holmes et le Dr Watson": IL N'Y A JAMAIS EU DE TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT CONTRE CES REBELLES QUI USURPENT LE POUVOIR D’ÉTAT EN COTE D'IVOIRE.

Les commentaires sont fermés.