topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

27 septembre 2012

EXCLUSIF : A voir le debat de l’émission "le club de la presse" sur la rebellion de 2002 censurée par la RTI

L'éléphant Déchaîné, Emmanuel Grattié Lavry, Assalé Tiémoko, Saint Claver Oula, Eddy Pehé, Le Club de la presse, CDVR, le blog de Claudus, Claudus Kouadio

Le dimanche 23 septembre, à 18 heures 8 minutes, sur la RTI1, une bande déroulante a annoncé la non diffusion du CLUB DE LA PRESSE pour des "raisons techniques". Interrogé par "L'éléphant Déchaîné", Emmanuel Grattié Lavry, le présentateur de l'émission a déclaré qu'il avait été lui-même informé dans la soirée que l'émission ne sera pas diffusée pour des raisons techniques, sans plus de précisions. En réalité, cette émission, enregistrée le vendredi 21 septembre ne sera jamais diffusée et pas à cause de raisons techniques. Elle a été purement et simplement censurée.

Il y avait comme invités: Assalé Tiémoko (Directeur général et gérant de l'éléphant Déchaîné"), Saint Claver Oula (rédacteur en chef de le nouveau courrier), Eddy Pehé (directeur de publication de le nouveau réveil), Célestin Gnonzion (enseignant-chercheur, spécialiste de l'éthique de la presse). Les thèmes débattus étaient la rébellion de 2002 (bilan, financement), les rencontres de la CDVR, l'enquête sur la mort de Guéi, la drogue dans les écoles, le conseil des ministres (le code de déontologie des fonctionnaires et agents de l'Etat), l'attaque du commissariat à Port-bouet, la suspension de la sanction contre les journaux bleus. 

Eh bien les vérités qui ont été dites au cours de l'enregistrement de l'émission n'ont pas semble-t-il, fait plaisir en haut lieu. L'émission a été purement et simplement censurée.

CEPENDANT GRACE A LA DEXTERITE DE LA WEBOSPHERE POLITIQUE IVOIRIENNE CETTE EMISSION EST DESORMAIS DISPONIBLE SUR LE NET. A VOIR ET A PARTAGER !

Source : Mohamed Radwan

Première Partie

Deuxième Partie 

Troisième Partie 

 

Commentaires

Documents à conserver. Merci président @Claudus

Écrit par : Djekou TOTTI | 27 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.