topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

27 février 2014

[ LEÇON DU TRAITEMENT MÉDIATIQUE DU DERNIER VOYAGE DE ALASSANE DRAMANE OUATTARA EN FRANCE ] - La canne de Ouattara

La canne de Ouattara, Alassane Ouattara Malade, le blog de claudus, Claudus Kouadio

Le 23 octobre 2012 j’écrivais sur mon blog: " Il est communément dit et à juste titre que les médias représentent le "Quatrième Pouvoir" ; soit ! Mais après avoir vue la fille et accessoirement conseillère particulière et chef de cabinet par Intérim de la Présidente des États Unis d'Amérique "coucher" avec un journaliste pour étouffer une affaire dans un film de fiction, je me dis qu'il faut revoir ce classement et faire passer le pouvoir des médias à un niveau plus élevé dans cet échelon.
Aussi, incontestablement et quelque soit le rang des médias au niveau de leur influence sur le pouvoir d'état, INTERNET est en train de prendre (sinon a pris) le pouvoir sur tous les autres médias conventionnels. "

Aujourd'hui encore plus qu'hier, ma conviction profonde sur cette vue se raffermie. Avec en tête les réseaux sociaux, les médias du web deviennent les catalyseurs et propulseurs des sujets qui font l’actualité à la radio, à la télévision, dans la presse écrite... dans nos bureaux, nos domiciles, nos rues.
Le traitement de l'info sur le web oriente sa perception finale au sein du peuple: cela avec autant d'avantages que d’inconvénients tant cet espace virtuel peut aussi être le terreau de l'intox si on choisit mal la source où l'on s'informe.

Prenons le cas du dernier voyage de Alassane Dramane Ouattara en France. Un "voyage médical" caché à l'opinion nationale et qui une fois révélé sur les réseaux sociaux se transforme en "visite privée". Les révélations sur les réseaux sociaux puis dans la presse vont résoudre le pouvoir d'Abidjan à avouer honteusement par un communiqué officiel au point ou pour la première fois ils iront jusqu’à donner la nomenclature complète des pathologies dont souffrirait Alassane Dramane Ouattara. Cela dans le but de 'rassurer'.
" Il va bien, il a subit son opération avec succès, ce n'est pas une vraie maladie ". Des déclarations à l'emporte-pièce et incohérentes jugées outrageuses voir mensongères par le plus grand nombre. Les débats font rage sur la toile qui s'enflamme entre révélations crédibles et propagandes mensongères dans les deux sens.
"La nature a horreur du vide" dit-on. Et les Ivoiriens encore plus, tant ce vide d'information digne de foi et donc de vérité est propice à toutes les spéculations et autres fantasmes.
Si Ouattara va aussi bien que ses 'agents' le prétendent, pourquoi ne rentre-t-il pas en Côte d'Ivoire maintenant mais à la mi-mars comme ils l'annoncent ? Mieux et tout aussi simple, pourquoi son service de communication ne montre aucune image de lui ? L'annulation de la visite d’État du Président Français François Hollande en terre Ivoirienne vient en rajouter aux nombreuses interrogations légitimes. Plus il y a d'interrogations discutées sur le web, plus les sympathisants de Ouattara commencent à gronder face à cette attitude du pouvoir qui de plus en plus est assimilée à un manque de respect, une démission.
Pendant ce temps au niveau des tenants du pouvoir, c'est la valse entre Abidjan et Paris : ils vont tous l'un après l'autre au chevet de l'homme qui irait super bien et qui se serait même remis 'au travail' mais toujours si loin du pays.

Rattrapés par leurs mensonges des premières heures , une " équipe d'événementielle " (pas des journalistes) est envoyée à Paris pour un épisode très spécial de "ADO Comedy Club".
Scénario: Une véritable scène de foire. Le montrer DEBOUT, et EN TRAIN DE MARCHER après avoir PARLÉ et SOURIT aux cameras pour annoncer son retour imminent (le 2 mars et non mi-mars). Pourquoi pas demain alors ?

Mais autant on ne peut défier la nature, autant on ne peut défier la vérité trop longtemps et surtout en public. L'homme apparait les traits tirés et soutenu par une canne qui est loin d’être un accessoire de mode pour "jeune premier" en possession de toute sa vigueur. Mais il faut vite tenter de sauver les apparences. Pour le RDR c'est une action de communication et de marketing-politique visant à mettre fin aux rumeurs sur la prétendue mort de Alassane Dramane Ouattara véhiculée par certains supports médiatiques, mais elle réveil au grand jour le vrai débat sur la santé de l'homme.
Oui Ouattara est malade. Il est encore malade et les mois prochains le démontrerons.

Cette guéguerre larvée qu'entretient insidieusement Soro Guillaume Kigbafori via encore une fois 'le web' pour anticiper sur 'le respect de la constitution' et le 'rôle du dauphin constitutionnel' n'est pas fortuite et ceux qui veulent savoir savent.
Ouattara est-il encore apte à gouverner ? Voici le sujet qui fait trembler 'la case' du RDR.

Aujourd'hui le pouvoir Ouattara a connu le point culminant de sa fragilisation à partir des réseaux sociaux. Et nous ne sommes qu'aux débuts de cette dégringolade.

La canne de Ouattara, Alassane Ouattara Malade, le blog de claudus, Claudus Kouadio

ps: Pour comprendre toute la problématique de cette mise en scène, lisez: " LES CONTOURS POLITIQUES DE L’ÉTAT DE SANTÉ D’ALASSANE DRAMANE OUATTARA:  que j'avais décris le 17 Février 2014"

Les commentaires sont fermés.