topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08 février 2014

[ PAUVRE Noel Yao... ]

Yao Noel, Ouattara, Pdci, le democrate, LeBanco.net

Pour un poste de conseiller spécial du Premier ministre chargé de la communication et une décoration le 11 janvier 2013 à la Grande Chancellerie au grade d'Officier dans l'Ordre du Mérite National Ivoirien, YAO NOEL ancien président de l'UNJCI et Directeur de la Rédaction Internationale de LeBanco.net vend sa conscience d'homme et son âme de journaliste.
LISEZ CETTE COUPURE DE PRESSE DE YAO NOEL IN " Le Démocrate-Plus (Journal du PDCI) Numéro 135 du Vendredi 5 juin 1998, puis lisez l’Éditorial deu meme Yao Noel publié le vendredi 9 septembre 2011: [ Alassane Ouattara, le "Mandela" ivoirien… ]
" Que d’émotion et de larmes devant tant de fraternité retrouvée entre les Présidents Ouattara et Bédié ! Que de considération et de gestes forts, émouvants de la part du Président de la République S.E.M Alassane Ouattara devant son ainé Henri Konan Bédié dont il vient de donner le nom au troisième pont d’Abidjan.

Homme de parole, le Chef de l’Etat honore, consulte et donne le respect qui sied à son grand frère Henri Konan Bédié. Quel grand et honorable sens du droit d’aînesse qui marque nos traditions ancestrales ! Quel sens du pardon des offenses après tant d’années difficiles dont on n’ose même pas évoquer le pénible souvenir ! Enfin, quelle humilité pour le Président ADO, un Chef d’Etat ( africain !) en exercice qui accepte que le nom d’un de ses prédécesseurs soit à jamais gravé au panthéon de l’histoire !

Alassane Ouattara, le Président de tous les ivoiriens, notre Président est un grand Président, un grand homme d’Etat et un grand homme tout court.

Pour nous tous qui ne le lui avons pas reconnu plus tôt, pour nous tous qui l’avions, dans une vie antérieure, brocardé, combattu et invectivé, nous sollicitons son pardon. Pour nous qui l’avions offensé, blessé naguère au nom d’un combat politique fratricide- aussi insensé qu’absurde- nous n’avons aujourd’hui que des mots d’excuses publiques, solennelles à Ado !

Alassane Ouattara, cet homme qui n’a que des mots de pardon, de réconciliation et qui vient encore, entre autres signes et signaux, de le démontrer en en immortalisant Henri Konan Bédié, est un grand Président.

Alassane Ouattara est notre vrai « Mandela », c’est-à-dire cet homme qui a tant souffert dans son combat pour la démocratie et la justice et qui, libéré et victorieux, n’a pas envoyé ses geôliers à l’échafaud mais, bien au contraire, s’est lié d’une vraie, longue et pathétique amitié avec eux ! "
YAO Noël (source Lebanco.net)
---
J'ai peur pour le "métier" de Journaliste en Côte d'Ivoire. OR DONC il n'y a pas que Venance Konan comme plaie.

Les commentaires sont fermés.