topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16 avril 2008

Lettre ouverte à Venance Konan

194e0137a83d824ef8794d7b411a43f4.jpg
Ehhh !!! Venance. Permet moi de t'interpeler en ces termes car je me suis donné la liberté de ne plus t'accorder, ni la considération, ni le respect dû au quidam le plus inssignifiant de ma patrie. Amnesty International lutte avec foi pour une garantie de la liberté d’expression : Action noble.
Mais quand un veinard comme toi en fait son fond de commerce pour deverser sa bile empreint de violence verbale, de haine et d’affabulation, ils faut que tu saches que tu n’aides pas ton pays en agissant comme un apatride qui va se fondre dans un autre peuple et continuer à vivre sans remords quand la Côte D’Ivoire sera en train de Bruler.
Ne joue pas le jeu de L’hyppopotame qui, après un bon bain dans le fleuve qui est pour lui un second environnement de vie, demande à la biche de l’aider à mettre feu à la forêt pour l’aider à se rechauffer. Ou ira la biche quand la forêt serait en train de se consumer ?

Moi, je n’ai pas besoin d’une Côte d’Ivoire qui refuse de se relevez après une chute.
J’ai 27 ans et je compte passer le temps qu’il me reste à vivre dans la quietude pour pouvoir laisser un héritage positif à ma progéniture.
A part tes dépêches incendiaires, parle nous de ce que tu as apportés de plus à ce pays et de ce qu’il a ou peut avoir de bien pour qu’on puisse le mettre en exergue. Ton pamphlet sur le président Laurent Gbagbo adressé à L’Artiste-chanteur, Franco-Algérien, Enrico Marcias est une honte et un manque de respect à l’endroit de la Côte d’Ivoire et de cet illustre invité.
Tu vaux mieux que ça. Ressaisie toi grand frère, Ressaisie toi Papa. La Côte d’ivoire n’a pas besoin de ça en ce moment et tu n’arriveras pas à instaurer l’anarchie dans mon pays.
La Côte d’ivoire a besoin de tous ses fils et de ses amis pour sortir de cette situation et esperer des jours meilleurs. Ne la deçois pas.

Passe le message à tes amis Tiburce Koffi et à Kouadio Konan Bertin dit KKB.

Pardonne mes outrages et reconnait que tu l'as mérité.

15 avril 2008

La Date de la "Saint Glin-Glin" enfin connue

09717721deeafb692fa5e7cc117a69a5.jpg
Ils ont énuméré explicitement les conditions sine qua none pour aller à des élections libres, ouvertes à tous et transparentes selon leurs termes.
Bien entendu, c’est le souhait de tout être doté d'un sens noble : faire des élections pour être en phase avec la constitution.
Cependant, de manière très réaliste, vue le chemin à faire pour y parvenir, connaissant la moralité des acteurs de ce jeu trouble et me basant sur ce qu'on n'a déjà vu dans ce pays, moi, je reste attentiste en espérant voir si la "Saint Glinglin" aura bien lieu le 30 Novembre 2009.
Pardon je voulais plutôt dire, si les élections présidentielles en Côte d'Ivoire auront lieu le 30 Novembre 2008.

Ce que l’opposition doit comprendre est que, le président Gbagbo après tellement de sacrifices, va inexorablement vers la paix et les élections présidentielles.
Cependant ils auront beau être pressés de vouloir de nouvelles élections, qu’ils acceptent qu’elles n’auront pas lieu tant que les rebelles auront les armes à la main et tant que l’intégrité territoriale ne sera pas acquise.

Même si le président y est contraint par quelle pression que ce soit, il ne flanchera pas. Et si par absurde cela arrivait, les Ivoiriens ne le permettront jamais.
Les temps changent, alors si certains ne se respectent pas, qu’ils respectent notre mère patrie.

11 avril 2008

Honte aux détracteurs de Charles Blé Goudé !!!

e8c519ed011c1c4fb721c7c029fa483e.jpg

Qu’ai-je fait et bien fait pour mon pays ? Tel doit être la devise et le leitmotiv des acteurs en herbes et confirmés du monde politique. Si l’on se base sur cette assertion pour juger les politiciens en Côte d’Ivoire et en Afrique en générale, à la fin de leurs carrières très peu d’entre eux pourront se prévaloir d’avoir été de bons politiciens.

Voilà un Monsieur qui très jeune a choisi une voie depuis qu’il a eu la lourde responsabilité de diriger la FESCI (Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire) : la voie syndicale, la voie de la défense des intérêts de élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, la voie de la contestation vis-à-vis des dirigeants peut regardant des problèmes des ses congénères. Que d’humiliations et de sévices subis notamment sous le régime du Président Aimé Henry Konan Bédié. Souvenez-vous l’épisode de la photo à scandale montrant Blé Goudé malade mais, attaché comme un animal féroce, à un lit dans un hôpital. Cependant, il n’avait rien fait contre son pays.

Quand la guerre éclate le 19 Septembre 2002, Charles Blé Goudé se trouve à Manchester en Angleterre. Nul ne l’a appelé au secours de la Côte d’Ivoire car ne pouvant rien changer à première vue. Il aurait pu y rester et se la couler douce comme certains prétendus hommes politiques l’on fait pour l’amour de leurs personnes et de leurs familles. Mais que « NON ». Contrairement à une autre classe de politiciens qui fuyaient la mère patrie en danger dès les premiers crépitements des armes qu’ils avaient achetées pour déstabiliser Mr Laurent Gbagbo le président en exercice. Il est rentré au pays à ses risques et périls. En outre, il est rentré pour se battre pour son pays et non pour faire de la figuration. Il a réussi à mobiliser derrière lui toute la Côte d’Ivoire pour défendre les Institutions de l’état souverain qu’est son pays la Côte d’Ivoire. Il y est parvenu en nous emmenant  à tenir tête à l'ONU, à Jacques Chirac et sa France. La légalité constitutionnelle rétablie, il a, à travers ses actions dont la caravane de la paix qui a parcouru tous le pays, réussi à instaurer et conforter un climat d’apaisement et de sacrifice propice au dialogue entre les ennemis d’hier qui sont aujourd’hui entrain de retrouver les sentiers de la paix.

La Côte d’Ivoire doit honorer Charles Blé Goudé et ses courageux amis de la galaxie patriotique. Malheureusement, en lieu et place de cela, des apprentis sorciers de toutes sortes, en manque d’inspiration et d’arguments essaient à chaque fois de le diaboliser. Dites moi, quel mal Blé Goudé a-t-il fait subir à la Côte d’Ivoire ?

Que ces gens, qui surement se reconnaîtront, sachent qu’ils ne pourront jamais cacher le soleil avec leurs mains pleines de sang d’Ivoiriens. On sait à quel point ils sont impliqués dans la genèse de la crise que traverse la Côte d’Ivoire en ce moment. Ils lui en veulent pour avoir fait capoter, par la seule force de son discours leur plan sadique et sordide. Puisse Dieu le protéger contre leurs malversations ayant pour optique de le présenter comme un vendu à la solde du plus offrant.

Dans son interview accordée à la télévision Ivoirienne et diffusée le Jeudi 10 Avril 2008 à 21h30, il a encore une fois ébloui tout le monde par son intelligence et sa maturité politique avérée. Beaucoup gagneraient à s’inspirer de ce Monsieur au lieu d’essayer de le jeter à la vindicte populaire. Il mérite respect et considération car ayant déjà, si jeune et sans étiquette politique, fait et beaucoup fait en bien pour son pays.

Claudus Kouadio

21 mars 2008

Agoras et parlements: lieu de résistance patriotique ou de propagande incendiaire ? Cas de la Sorbonne au plateau

Comme pour donner du sang neuf au mouvement de résistance patriotique face aux ennemis de la Côte d’ivoire, «le Gle » Charles Blé Goudé aidés par les membres de l’alliance patriotique a réussi à faire passer son message notamment par le biais des parlements et agoras de Côte d’ivoire.
Les réunions de libre expression et de mobilisation des Ivoiriens en faveur de la défense des institutions de l’état et du respect de la constitution eurent un succès inespéré.

Chaque fois que je me retrouve au Plateau c’est avec empressement que je me rends à la « Sorbonne » pour écouter pendant un bon moment les défenseurs de la république…
Les défenseurs de la république ? Je n’ose plus le croire !!! Le discours y est devenu à la fois patriotique, excessivement virulent et insultant envers des personnes et des états, par fois mensonger, à sens unique et révoltant… incendiaire je devrais dire en un mot.

6c2730ad1a7da58754b55413583b3985.jpg
La vision des initiateurs de ces espaces de libres échanges est de permettre à tous de s’exprimer, de poser des actes, de débattre et de discuter. Mais toujours dans l’optique d’une Côte d’ivoire et d’une Afrique meilleure politiquement et économiquement.
Cependant les choses prennent une autre tournure qu’il faut vite redresser pour ne pas que « la Sorbonne » devienne le tristement célèbre « Radio Mille Collines ».

En ce moment ou la Côte d’ivoire voit la lumière au bout du tunnel ou de la tranchée je pourrais dire, l’heure doit être à l’apaisement et au pardon à tous les niveaux. Soyons vigilant, et mobilisé pour notre patrie tout en restant moderer.

18 mars 2008

Foire pour l'insertion des jeunes: Charles Blé Goudé a t'il choisi le bon cap ?

9af34fb7c7e8d3c7d3d0b39e1b715b1c.jpg

Merci à Charles Blé Goudé pour avoir pris encore une fois une initiative en faveur de la jeunesse Ivoirienne. Au point de vue de la forme, je trouve qu’on peut saluer ce projet. Mais dans le fond, il ne faudrait pas mettre la charrue avant les bœufs.

Ce genre de projet a, je pense, déjà été initié avec la bénédiction du président Gbagbo.
Résultat : Fiasco à 100%. Pourquoi ?
1. Corruption et favoritisme,
2. Utilisation des fonds octroyés à d’autres fins,
3. Népotisme et tribalisme exacerb
é,
4. Médiocrité des acteurs en amont et en aval,
5. Non remboursement des fonds octroyés, etc…

Je respecte et admire beaucoup Blé Goudé pour sa hargne et sa fougue positive, son courage, son patriotisme, son désir d’une Côte d’Ivoire et d’une Afrique nouvelle.
Cependant, je trouve que l’amateurisme à quelque niveau que ce soit ne pourrait aider notre Afrique, dans ce monde devenu si compétitif.

Je ne lui demande pas de retourner à l’école. Je lui demande d’utiliser son charisme pendant qu’il l’a toujours, pour mener un nouveau combat pour son pays :
la lutte contre le goût de l’argent facile, la valeur du travail et surtout du travail bien fait, la droiture, la conscience professionnelle, le civisme, le patriotisme, l’honneur, le respect, l’excellence. Après quoi, on pourra avoir les hommes qu’il faut aux places qu’il faut.
Le pays ne s’en portera que bien.


De plus en ce moment, sans minimiser le taux de chômage et le nombre de pseudo emplois qui est énorme et progressif, je crois qu’il faut être réaliste et comprendre qu’on ne fera pas tomber la fièvre en brisant le thermomètre. On doit gérer les problèmes par priorité.
En plus ce problème est d’envergure nationale. Faites un tour auprès des jeunes des villes de l’intérieur du pays et vous comprendrez. Un véritable « Plan Marshall » piloté au plus haut niveau pourrais donner un début de solution.
Blé Goudé fait bien en mettant ce problème au grand jour. Cependant, vouloir lui trouver une solution en étant lui-même acteur de proue pourrait créer du grabuge vue ses accointances politiques et ses nouvelles ambitions politiques non encore déclarées.
La Côte d’Ivoire n’a pas besoin de cela en ce moment.
Ce n’est ni le moment de provoquer la furie des zombis de l’opposition ivoirienne, ni le moment de faire de l’ombre au président Gbagbo, qui je crois n’est pas insensible vis à vis de cette situation au niveau de l’emploi, des PME et des PMI en Côte d’ivoire.

Vive la Côte d’Ivoire, Vive une Afrique unie et forte.

12 mars 2008

2008: ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN CI. REALITE OU UTOPIE ?

Je ne viens pas à cette tribune pour parlez spécialement pour ou contre une personne physique, juste pour parlez de l’impact de certaines personnes physiques sur ma patrie la Côte d’ivoire.

côte d'ivoire, laurent gbagbo, ProRussia.tv, ProRussia, Ado, alassane dramane Ouattara, amede Ouremi, FMI, Haye, cacao de cote d'ivoire, le blog de Claudus, Claudus Kouadio, SORO GUILLAUME

On sait tous ou presque, ce que la Côte d’Ivoire endure depuis la nuit de 18 au 19 Septembre 2002. Moi je me rappelle très spécialement car la date du 18 Septembre est aussi celle de l’anniversaire de ma naissance.
Depuis cette date, malgré toutes les concessions faites par le président Gbagbo et ses différents gouvernements avec l’implication de la communauté Internationale avec à sa tête l’ONU, les rebelles qui occupent toujours territorialement toute la partie nord de la CI et politiquement des postes de ministres dont celui de premiers ministres (Chef du Gouvernement) de notre pays, n’ont toujours pas véritablement déposer les armes.
Pendant ce temps, sachant que la grande majorité des ivoiriens n’a plus de Carte nationale d’identité pouvant permettre d’avoir par la suite une carte d’électeur, sachant qu’une opération nationale d’audience foraine est organisé pour permettre à des Ivoiriens d’avoir pour la première fois un certificat d’acte de naissance ou un jugement supplétif leur permettant d’avoir une Carte nationale d’identité, sachant que l’intégrité territoriale n’est pas encore acquise et que cela ne peut se faire rapidement et facilement, on nous annonce des ELECTIONS NATIONALES, OUVERTES A TOUS , JUSTE ET TRANSPARENTES COURANT JUIN 2008.

Ce serait de la folie d'accepter d'aller aux élections avec encore les armes entres les mains de ces pseudo rebelles sans convictions ni vision politique aucune; que des charognards.
Je suis indigné d’apprendre que certains hommes politiques Ivoiriens préconisent d’aller à ces élections avec les armes toujours dans les mains de ces rebelles.
Soif de pouvoir quand tu nous tiens !!! Après ils s’étonnent quand ils sont taxés d’être parmi les parrains de la rébellion.
C'est l'opposition qui, avec de vrais moyens de pression, doit pousser les instances dirigeantes en place à faire taire et déposer les armes, pour pouvoir sereinement aller résolument vers des élections justes et transparentes.
Malheureusement nous avons en Côte d'Ivoire une classe politique opposante de pacotille qui ne pense qu'a l'argent.

Ceci étant, on peut croire que seul le plus fort dirige en ce moment. Mais le plus fort à quel niveau ?

Gbagbo avec son intelligence politique et Soro avec ses hommes en armes forment une seule entité qui je le crois n'est pas pressé d'aller à des élections en CI.
Cette entité Gbagbo-Soro, ce Tandem du célèbre mais agonisant accord de Ouaga est en train de se foutre du peuple avec sa lenteur à tous les niveaux.

Loin de ne pas aimer ma Côte d'Ivoire, loin d'être pessimiste, je crois que cette situation actuelle de ni paix - ni guerre n'est qu'une trêve, une bombe à retardement avant une situation chaotique dans ma patrie.

Puisse Dieu le tout puissant semer la graine de la raison, de l'acceptation et du pardon dans le cœur de mes soeurs et de mes frères pour ne pas apporter de pierre pour la construction de ce macabre édifice.
Nous faire croire à de possibles élections présidentielles au mois de Juin 2008 frôle l'utopie au vue des dispositions actuelles.
Cependant pour la sérénité de l'ivoirien qui pourrait sans faux-fuyant demander des comptes à son président, il faudrait qu'au préalable les rebelles acceptent enfin de déposer leurs armes, toutes leurs armes, pour permettre aux président de diriger et d'organiser ces nouvelles élections tant attendues. Parce que mine de rien, il faudrait rendre à César ce qui est à César:
il faut avoir l'honnêteté de ne pas oublier tous les sacrifices qu'a fait Son Excellence Koudou L. Gbagbo pour sortir son pays de cette situation qui au départ présageait d'une période apocalyptique pour la Côte d'Ivoire.
Que les rebelles laissent la CI aller aux suffrages universels pour que le peuple prenne enfin la parole.

Dans l'histoire des peuples comme dans la vie d'un homme il y a différents moments qui vont de la naissance à la mort en passant par des douleurs et des réjouissances.
Je crois que les moments de douleur et de malheurs comme la guerre qu'a connu la CI doivent sonner la cloche de la révolution des idées pour nous rendre plus mature.
La CI ne doit pas tomber plus bas que ça. On doit montrer une autre image, poser des actes évolutifs pour construire notre vie puis notre avenir et celui de nos descendants.
Les propos belliqueux et propagandistes ne constituent pas un socle solide pour construire une paix durable.

côte d'ivoire, laurent gbagbo, ProRussia.tv, ProRussia, Ado, alassane dramane Ouattara, amede Ouremi, FMI, Haye, cacao de cote d'ivoire, le blog de Claudus, Claudus Kouadio, SORO GUILLAUME



Que Dieu bénisse le Côte d’ivoire et se enfants.

12:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |