topblog Ivoire blogs

13 mars 2012

Gribouillage au sommet d'un état en miettes : Nouvelles assemblés Nationale, "Nouveau ?" gouvernement

Gribouillage au sommet d'un état en miettes : Jeannot Ahoussou Kouadio et Guillaume Kigbafori Soro, "le PACTE deux en un"

PARTAGE DU GATEAU "COTE D'IVOIRE"

grib.jpg

Yamoussoukro: Lundi 12 Mars 2012 (Part de la rebellion armée et du MPCI)

Le Chef rebelle Guillaume Kigbafori Soro NOMMÉE à la tête de l’Assemblée Nationale par Alassane Dramane Ouattara en violation flagrante de notre constitution.

Madame Sako Sarah Fadiga NOMMÉE première vice présidente de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire.

"Vive la forfaiture, vive le rattrapage ethnique pour que survive la charte du Nord"

-

Abidjan: Mardi 13 mars 2012  (Part du PDCI-RDA et de Henry Konan Bédié)

Le piètre Ministre de la Justice Jeannot Ahoussou Kouadio est le nouveau premier ministre de la Côte d'Ivoire".

La Comédie Continue et MICHEL GBAGBO EST EN PRISON PARCE QUE C'EST LE FILS DE SON PÈRE.

Sans titre 1.jpg
x.jpg

Nouveau gouvernement: TOUS LES MEMBRES DE L’ANCIEN GOUVERNEMENT RECONDUITS.
- Le Président de la République est ministre de la Défense, chef suprême des armées.
- Ahoussou Jeannot cumule les fonctions de Premier ministre, Ministre de la Justice et des libertés publiques.

Sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Président de la République a signé le décret n° 2012-242 du 13 mars 2012 portant nomination des Membres du Gouvernement. Sont nommés :

Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice :  M. Jeannot Kouadio AHOUSSOU

Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur : M. Hamed BAKAYOKO

Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères : M. Daniel Kablan DUNCAN

Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité : M. Gilbert Koné KAFANA

Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement : M. Albert Toikeusse MABRI

Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie : M. Moussa DOSSO

Ministre de l’Economie et des Finances : M. Charles Koffi DIBY

Ministre des Infrastructures Economiques : M. Patrick ACHI

Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie : M. Adama TOUNGARA

Ministre de la Santé et de la Lutte contre le SIDA : Mme Thérèse Aya N’DRI-YOMAN

Ministre de l’Education Nationale : Mme Kandia KAMISSOKO CAMARA

Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative : M. Konan GNAMIEN

Ministre de l’Artisanat et de la Promotion des PME : M. Sidiki KONATE

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : M. Ibrahima CISSE BACONGO

Ministre des Ressources Animales et Halieutiques : M. Kobena Kouassi ADJOUMANI

Ministre de l’Agriculture : M. Mamadou Sangafowa COULIBALY

Ministre du Commerce : M. Dagobert BANZIO

Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle : M. Albert FLINDE

Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques : M. Gnénéma Mamadou COULIBALY

Ministre de la Culture et de la Francophonie : M. Maurice Kouakou BANDAMAN

Ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Porte-parole Adjoint du Gouvernement : Mme Raymonde GOUDOU COFFIE

Ministre de la Communication : M. Souleïmane Coty DIAKITE

Ministre de l’Environnement et du Développement durable : M. Rémi Allah KOUADIO

Ministre du Tourisme : M. Charles Aké ATCHIMON

Ministre de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme : M. Mamadou SANOGO

Ministre des Sports et Loisirs : M. Philippe LEGRE

Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement : M. Bruno Nabagné KONE

Ministre des Transports : M. Gaoussou TOURE

Ministre des Eaux et Forêts : M. Clément Boueka NABO

Ministre  de l’Intégration Africaine : M. Adama BICTOGO

Ministre de la Promotion de la Jeunesse et du Service Civique : M. Alain Michel LOBOGNON

Ministre de la Promotion du Logement : Mme Nialé KABA

Ministre des Ex-combattants et des Victimes de Guerre : M. Mathieu Babaud DARRET

Ministre de la Salubrité Urbaine : Mme Anne Désirée OULOTO

Ministre délégué auprès du Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, chargé de la Justice : Mme Loma CISSE MATTO.

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République : M. Amadou Gon COULIBALY ;

Ministre,  Directeur de Cabinet du Président de la République: M. Marcel AMON-TANOH ;

Ministre chargé des Affaires Présidentielles : M. Tené Birahima OUATTARA ;

Ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense : M. Paul Koffi KOFFI ;

Ministre auprès du Président de la République, chargé des Relations avec les Institutions de la République : M. Albert AGGREY.

FIN

En devenant Ministre de la Défense, le Chef de guerre Alassane Ouattara endosse enfin fièrement son titre de rebelle et CHEF des Dozos et autres FRCI.
Bravo L’artiste ! et merci de m'avoir ENFIN répondu !
---
29 Juillet 2010 - Je disais dans "SORO éjecté de la tête du MPCI: Enfin le RDR prend officiellement la tête de sa rébellion armée"
« Quand la tête est là, le genou ne porte pas le chapeau » nous dit l’adage. Transposée dans le contexte de la crise politico-militaire que subit la Côte d’Ivoire depuis le 18-19 Septembre 2002, cette assertion confirme l’erreur qui est à la base des échecs successifs dans les tentatives de sortie de crise; le Président Laurent Gbagbo et la Côte d’Ivoire ne se sont jamais directement adressé au bon interlocuteur et père de la rébellion armée mais plutôt à ses subalternes ou à des gens qui n’y comprenaient pas grand-chose et qui se sont fourvoyés en espérant jouer des pions qu’ils n’avaient pas.
[...] "Le caïman sorti de notre pipi ne peut pas nous effrayer », disait Amadou Gon Coulibaly le Directeur National de Campagne de ADO en parlant implicitement de Soro."
[...] "Maintenant que « le chapeau a été retiré du genou », que nous réserve le RDR et Alassane Dramane Ouattara ? Vont-ils ENFIN « porter le chapeau de cette crise sur la tête [...] ?» "
IL VIENT DE LE FAIRE...

Aussi, derrière cette mise en scène il se cache autre chose: Les Français Ministre dans la République de Côte d'Ivoire

Le véritable Ministre de la Défense de la République de Côte d'Ivoire est le Français "Claude Réglat". Le véritable Ministre auprès du Président de Ouattara, chargé de la Défense est l'autre Français Marc Paitier.

107568324.jpg


Des explications !
Dans La lettre du continent N° 618: "[...]Deux ex-officiers de la Direction du renseignement militaire (DRM) françaises s’occupent des écoutes dans les sous-sols du palais présidentiel, le domaine de la défense est placé sous la responsabilité de Claude Réglat. Ce général quatre étoiles, ancien commandant des forces françaises au Gabon (FFG), accompagne ADO dans la délicate reforme de l’armée, au terme de laquelle, 10.000 «rebelles » devront rentrer dans les rangs. Bon Courage ! De son coté, le colonel Français Marc Paitier vient d’être rattaché au ministre de la défense, qui n’est (n'était) autre que Guillaume Soro [...]""

Lire sur mon blog l'article en entier pour comprendre que des postes de ministres sont dirigés par des Français qui ont pour paravents des ministres Ivoiriens de façade mais sans véritable implication. Ainsi donc, les cumuls de Ouattara en tant que Ministre de la Défense, et de Ahoussou en tant que Ministre de la Justice, cachent cette triste réalité.

In Abidjan a sa « Tour Eiffel »: Serey Eiffel brille dans l’ombre d’Alassane Dramane Ouattara.

En vérité, il faut aussi souligner que le véritable Ministre de la Justice de la République de Côte d'Ivoire est certainement le Français Yannick Prost.
La lettre du Continent l’avait annoncé :
« Concernant les réformes de l'administration et de la justice, Nicolas Sarkozy recherche actuellement la personnalité idoine pour remplir le job. Ce serait Yannick Prost, chargé de mission au sein de la cellule Union pour la Méditerranée (UPM) de l'Elysée », révèle le confrère

- Ces hommes sont des éléments de Serey Eiffel.
Je concluait alors:
"COMMENTAIRE : « Un vice-président, un premier ministre bis en quelques sortes…», telle est la description qu’on nous donne de Eiffel. En réalité, Eiffel vient de bâtir une autre tour du même nom en terre Ivoirienne – mais cette fois au dessus de la « Tour d’Ivoire » dans laquelle la France a installé Alassane Dramane Ouattara.

A l’évidence, la Côte d’Ivoire n’est plus notre. Notre pays n’est plus un « Etat-Nation » et ce pouvoir non souverain et illégitime s’efforce de ne jamais exprimer nos aspirations. Pourquoi ? Du fait que ce paravent de régime exposé à grand renfort de publicités mensongères comme étant le choix du peuple de Côte d’Ivoire, cache derrière lui cette réalité choquante ! C’est à se demander « Où sont passés les dits ‘technocrates’ du RDR ? » Aussi, les velléités de rétractation interne de Guillaume Soro face à cette invasion Française en Côte d’Ivoire traduisent l’ampleur de l’hégémonie en consolidation à nos dépens.

Bien qu’excessif, ce schéma est logique : l’occupant a imposé à la Côte d’ivoire des « gouvernants » et aux gouvernants il impose des « gouvernails » qu’il tient d’une main solide et ferme. Le prochain stationnement sur nos terres de 300 militaires Français rebaptisés «éléments français de Côte d’Ivoire » sur la base de Port-Bouêt à Abidjan n’est que la confirmation du retour en force du néocolonialisme : il faut bien que la France protège ses intérêts sur son nouveau territoire d’outre mer qu’on devrait rebaptiser « Côte de Coq »."

16 novembre 2011

Réfugiés Ivoiriens au Togo : Ouattara, Faure et le HCR signent un Accord tripartite pour leur RAPATRIEMENT en Côte d’Ivoire.

ADO_Togo_refugies (6).JPG

"[...] Alassane Ouattara a saisi l’occasion pour exhorter ses compatriotes se trouvant encore sur le sol togolais du fait de la crise, à regagner, dans la sérénité et en toute confiance, leur pays. A cet effet, il a été procédé à la signature d’un Accord tripartite entre le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, le Gouvernement de la République togolaise et le Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), relatif au RAPATRIEMENT VOLONTAIRE (Volontaire ? NON) des réfugiés ivoiriens vivant au Togo".
---
Le 06.09.2011 dans l'article "Réfugiés Ivoiriens à Lomé : Le Camp de AVEPEZO, symbole du Mal être Ivoirien." je disais : "« L’assistance aux réfugiés Ivoiriens n’était utile que pendant la période d’urgence. “Cette période d’urgence a pris fin” » OUI, selon le HCR de l’ONU qui est l’un des pions essentiel du malheur de ces 7.000 réfugiés Ivoiriens du Togo, « la période d’urgence a pris fin » depuis que Ouattara a été investi Président: CECI ETANT, LES REFUGIES QUI NE PARTIRONT PAS DE AVEPEZO SERONT BIENTOT LIVRES A EUX MEME DANS CE CAMP DE LA DESOLATION.
[...]
Alors pourquoi ne prennent t’ils pas le chemin du retour vers la Côte d’Ivoire ? Il suffit de discuter avec eux pour y voir clair :
- la plupart d’entre eux sont encore traumatisés et n’ont eu aucun suivi psychologique,
- d’autres ont vue leurs proches se faire tuer et n’ont pas encore surmonté la peur de revivre ce cauchemar pour ensuite arriver à faire leur deuil,
- certains ont perdus tous leurs biens suites aux pillages des FRCI et n’envisage pas un retour vers l’inconnu au risque de continuer à souffrir dans ce camp,
- encore plus attendent une sécurité acceptable en Côte d’Ivoire,
- il y a aussi ceux qui craignent des représailles des rebelles encore présents.

Alors la question est de savoir pour qui travail le Haut Commissariat aux Réfugiés ? Pour la cause des réfugiés ou pour l’image de Alassane Ouattara ? UN DRAME A CIEL OUVERT VA BIENTOT SE JOUER DANS CE CAMP DE REFUGIES SI RIEN N’EST FAIT POUR METTRE L’ONU ET LE HCR AU DEVANT DE LEURS IRRESPONSABILITES. DES VIEILLARDS, DES FEMMES ET LEURS ENFANTS EN BAS AGES VONT AUSSI SUBIR L’INACTION DU HCR QUI A VISIBLEMENT CHOISI DE FAIRE OUVERTEMENT DE LA POLITIQUE AU MEPRIS DE LA VIE DE MILLIERS DE PERSONNES DANS LE BESOIN. INDIGNEZ-VOUS !!!"

Ce message n'a pas été suivit - l'indignation collective espéré n'a jamais été observée: des milliers de réfugiés Ivoiriens sont pris au piège de Ouattara !

212180335529879.jpg
212181348863111.jpg

09 novembre 2011

A-HU-RI-SSANT !!! Dette Publique de la Côte d'Ivoire

La carte du monde des dettes d'État

A-HU-RI-SSANT !!!
Dette Publique de la Côte d'Ivoire:

1999: 111% de la dette / PIB... Bédié l'Économiste

2000: 109 % de la dette / PIB... Quand Laurent Gbagbo l'Historien vient aux affaires
2010:   67% de la dette / PIB... Gbagbo l'Historien est "enlevé" du pouvoir


2011: 93% de la dette / PIB... Dramane le Docteur En Économie

Dette.JPG
Source : Le Figaro

07 octobre 2011

Alassane DRAMANE Ouattara demande à Accra d`arrêter des Ivoiriens réfugiés au Ghana.

a.jpg

Publié le jeudi 6 octobre 2011 | AFP

ACCRA - [...] Alassane Ouattara a demandé jeudi aux autorités d`Accra de donner suite aux mandats d`arrêt émis contre des Ivoiriens exilés au Ghana depuis la sanglante crise post-électorale ivoirienne, selon un communiqué conjoint.

M. Ouattara était jeudi en visite officielle au Ghana où il a notamment eu un entretien avec son homologue John Atta Mills.

"[...] Ouattara a demandé au Ghana d`envisager la mise en oeuvre du mandat (prévoyant) le gel des comptes et l`application des mandats d`arrêt émis contre des personnes présumées coupables d`actes criminels commis durant la crise", selon le communiqué des deux chefs d`Etat.

Le Ghana, voisin de la Côte d`Ivoire, a accepté d`étudier cette requête, ajoute le texte, et une réunion entre responsables de la sécurité des deux pays devrait bientôt se tenir à Abidjan.

Des milliers d`Ivoiriens se sont réfugiés au Ghana et parmi eux figurent de nombreux partisans du président [...] Laurent Gbagbo. La Côte d`Ivoire se remet d`une crise [...] qui a fait quelque 3.000 morts selon l`ONU.

John Atta-Mills a assuré lors d`une conférence de presse: "nous ne permettrons à personne d`utiliser notre territoire pour destabiliser la Côte d`Ivoire".

Arrivé dans la matinée, M. Ouattara devait repartir en début de soirée au terme de son premier voyage officiel au Ghana près de six mois après la fin de la crise.
Fin.

VIVE LA RECONCILIATION NATIONALE...

04 octobre 2011

Cour Pénale Internationale en Côte d'Ivoire - "Ocampo, it's a joke !"

"A partir d'aujourd'hui, l'accusation va collecter des preuves de manière IMPARTIALE et INDÉPENDANTE, et dès que possible, nous présenterons nos dossiers devant les juges, qui décideront QUI doit être jugé", a déclaré M. Moreno-Ocampo dans un communiqué.

Luis-Ocampo.jpg

Que ceux qui donnent un minimum de crédibilité à ce tribunal dans la crise Ivoirienne arrêtent de rêver !!!
Une Chose est certaine: malgré tous ses crimes, Dramane Ouattara ne sera JAMAIS jugé si ce n'est que par Dieu. 

La question est de savoir quoi/comment faire pour empêcher cette parodie de justice de juger et condamner injustement le Président Gbagbo Laurent, son épouse et les autres cadres de LMP déjà emprisonnés. 

Arrêtez de croire un instant à cette plaisanterie de mauvais gout qui se joue comme un opéra buffa. Ne laissons pas le ridicule tuer encore une fois chez nous.




Comme le soulignait Jean Ping Le Président de la Commission de l'Union Africaine: "On demande simplement à OCAMPO de dire le droit, non pas de faire de la politique: LUI IL FAIT DE LA POLITIQUE"... et la politique de Ocampo est une autre marionnette dont les ficelles sont tirées par les même néo-colons qui tentent de nous imposer Dramane Ouattara et sa suite de rebelles qui continuent de tuer et piller en toute impunité.

17 août 2011

Alassane Ouattara et ses VACANCES non mérités

ado-vacances.jpg

Ou est passé Alassane Ouattara qui voulait tant gouverner la COTE D'IVOIRE même au prix du Sang de plus de 10.000 Ivoiriens depuis le 19 Septembre 2002 ?

Il est en vacances en Métropole... après 4 Mois:
- de pillages de ses rebelles
- de terreur d'un pouvoir Autocrate
- de tueries
- de chasse à l'homme
- d'emprisonnement en violations flagrantes des lois de notre état
- de cherté exagéré de la vie en Côte d'Ivoire
- de chute vertigineuse du Prix d'achat des récoltes de nos paysans.


Que Ouattara sache que pour profiter de vacances sur le dos flagellé du contribuable Ivoirien , il faut avoir Travaillé: dans la culture Ivoirienne, semer la tristesse, la mort et la désolation en "quatre mois", ce n'est pas TRAVAILLER "un an".

Je comprend l'empressement du nouveau Préfet d'aller chercher sa feuille de route ou son cahier de charge chez le "Gaulois Sarkozy Premier Roi de France Version 2011".
Mais en dégustant sa "dinde farcie aux trufes" dans les Palaces Parisien, qu'il pense a cette Côte d'Ivoire qu'il a mis en miette a tous les niveaux.