topblog Ivoire blogs

18 juin 2011

Réfugiés Ivoiriens au Togo: « UN RÉFUGIÉ DE PLUS EST UN RÉFUGIÉ DE TROP »

246925_127631490651431_100002137422453_218903_7645296_n.jpg
Ce Samedi 17 Juin 2010, la Télévision Togolaise a proposer au cours de l’émission « AU CŒUR DE LA NATION » un débat ayant pour thème cette AFFIRMATION : « UN RÉFUGIÉ DE PLUS EST UN RÉFUGIÉ DE TROP »


Les très nombreux réfugiés Ivoiriens du Togo étaient grandement à l'honneur dans ce débat...
Comme quoi, le Togo ne veut pas se laisser envahir par ces pauvres gens qui fuient la dictature et le règne de la violence imposé en Côte d'Ivoire par Ouattara.
Le passage d’Alassane Ouattara au Togo pour demander aux Ivoiriens de rentrer en Côte d'Ivoire n'a rien donné; pire le nombre de réfugiés s'accroit de jour en jour. Alors le Togo semble commencer à réfléchir à stopper le flux migratoires des réfugiés Ivoiriens.

Bien vrai que la population Togolaise soit très accueillante et respectueuse des Ivoiriens réfugiés au Togo, il y a une vive inquiétude si on commence ce genre de débat à la télé. C'est une évidence... car de ces débats pourra découler une autre attitude des Togolais vis a vis de leurs frères Ivoiriens SURVIVANTS chez eux. Aussi, la vérité est qu'il ne faudra pas en vouloir aux Togolais qui visiblement ne comptent pas commettre la même erreur que nous en Côte d’Ivoire... « C'est ça qui est la vérité ». Si vous saviez combien d'Ivoiriens sont réfugiés à Lomé en ce moment vous comprendrez cette inquiétude légitime des intellectuels Togolais.

Que Dieu nous aident !!!

IMG00948-20110616-1731.jpg

16 mai 2011

Dominique Strauss-Kahn arrêté pour agression sexuelle; ça sent le coup monté !!!

Strauss-Kahn-a-quitte-menotte-le-commissariat-de-Harlem.jpg

L'affaire Dominique Strauss-Kahn est la plus grande mascarade Jamais organisé dans le milieu politique contemporain.
Les USA ne veulent pas prendre le risque de perdre le pion Sarkozy à la tête de la France. Au diner de con; Sarkozy est le meilleur des "Francois pignon"...un premier de la classe en idiotie.
Il doit être récompensé pour le boulot fait en Côte d'Ivoire, en Libye, en Tunisie, en Egypte, en Syrie, au Yemen, En Afghanistan... pour Obama et les USA.
Alors il faut casser Dominique le vainqueur probable des prochaines elections Presidentielles en France pour ouvrir grand la route au nain de service à la tête de la France...

Vive le nouvel ordre mondial

13 avril 2011

La liste des fidèles de Gbagbo, prisonniers à l'hôtel du Golf d'Abidjan

218142_207433145941361_100000240326030_747636_7545626_n.jpg

Jean Jacques Béchio

2.jpg
Michel Gbagbo
1.jpg

107 membres de la famille, proches, militants LMP et Ministres de la République de Côte d'Ivoire fait prisonniers à l'hôtel du Golf d'Abidjan par l'ONU, la France et les rebelles du chef de guerre Alassane Ouattara: HUMILIATIONtortures et meurtres, tel est leur sort pendant que les défenseurs des droits de l'homme regardent ailleurs...

Golf2.jpg

Cliquer sur la liste pour l'agrandir

Source: Liberation

Cependant cet aveux cache quelque chose de plus sombre. Les rebelles du Golf Hotel d'Abidjan ont fait des omissions volontaires sur cette liste: dans le cruel objectif d'assassiner certaines personnes dans le silence mais sous les yeux de l'Onuci et des soldats Français devenu leur premier allier sur le terrain.

Selon des sources proches du pouvoir en place "C'est beaucoup plus facile de tuer des anonymes que des personnes connues. Aussi cette liste est largement incomplète. Chez le Président Gbagbo, il y avait plus de 140 civils et près de 90 soldats de la garde républicaine. Aucun soldat de la garde présidentielle n'est mentionné dans ce document et les rebelles se sont chargés de les tuer pour la plupart"

Un fait encore plus troublant à l'observation de cette liste: Pourquoi ont-ils flouté le nom de certaines personnes dont ils ont pris le soin d'indiquer la fonction ? Qui sont ces potentiels mort dans l'anonymat des sous sols du golf hotel ?

11 avril 2011

Le Président Laurent Gbagbo a été enlevé, non pas arrêté : c'est un fait de guerre de la France contre la Côte d'Ivoire, non pas de police ni de justice

gbagbo.jpg

Le président Laurent Gbagbo n’a pas été arrêté, car il n’est pas en état d’arrestation. Il n’est ni inculpé, ni prévenu. Il est, selon la constitution ivoirienne, le président en exercice. Il a été capturé par des militaires français qui ont commis un putsch : c’est un fait de guerre, non pas un acte de police ni de justice. Les militaires français l'ont remis aux chefs rebelles, exactement comme en temps de guerre.

S'il était traduit devant la justice ivoirienne, quels seraient les chefs d'accusation ? Dans ce cas, quand serait le tour de Ouattara qui a commis tant de barbaries et de crimes ?

La légalité, la justice sont bafouées. C'est un acte de guerre de la France contre la Côte d'Ivoire.

Propos de Stéphane Gayet sur facebook

« sarkozy 1er roi de france » dans sa volonté hégémonique de maintenir une mainmise certaine sur la Côte d’Ivoire à trouver son homme : le chef de guerre Alassane Ouattara.

z.jpg

Alassane Ouattara et Koné Zakaria

Les forces française en livrant le Président Gbagbo aux rebelles après l'avoir enlevé à la suite du bombardement de sa residence, sont en train de commettre un "coup d'état terroriste". Il ne faut pas se voiler la face:

France.jpg

La France a bien organisé l'enlevement du Président Gbagbo ainsi que toute sa famille: femme, enfants, petits enfants. POURQUOI ?

08 avril 2011

Alassane Ouattara et le business du Cacao au prix du sang des Ivoiriens

Ouattara, un homme sans coeur qui rêve de la Présidence de la République par la voie de l'imposture.

Le président de la communauté internationale, la marionnette Ouattara, se fait de l'argent sur le sang des ivoiriens. Le cacao de nos pauvres parents paysans objet de spéculation de ce chef de guerre.

Que ceux qui ont des oreilles écoutent bien

 

01 avril 2011

Le Senateur Americain J. INHOFE invite les Etats-Unis à changer de position sur la crise en Cote d'Ivoire

Inhofe.jpg

Dans la crise post-électorale qui menace de créer une guerre civile en Côte-d'Ivoire, le sénateur Americain Jim Inhofe (R-Okla), un membre influant du Comité de Forces armées de Sénat (SASC) et un membre du Comité de Relations avec l'étranger de Sénat (SFRC), a invité hier le Secrétaire D'État Hillary Clinton à planifier une nouvelle position américaine qui exige de nouvelles élections en Côte-d'Ivoire pour aller à la paix.

Inhofe, qui a voyagé largement sur le continent Africain pendant les quinze ans passés, y compris neuf voyages en Côte-d'Ivoire, a écrit pour la deuxième fois à Clinton quant à cette question.

Par sa lettre à Clinton, Inhofe a dit, "Je suis conscient que ma position diffère de celui de l'Administration d'Obama, qui a reconnu Alassane Ouattara comme le gagnant. Je demande, cependant, QUE VOUS CHANGEZ VOTRE POSITION DANS LA LUMIERE DE L'EVIDENCE QUE J'AI FOURNI ET QUE VOUS APPELEZ A UNE NOUVELLE ELECTION. Un tel changement ne serait pas vu comme contradictoire, mais une réévaluation sage dans la lumière de nouvelle preuve présentée. C'est aussi compatible avec notre dédicace américaine au principe que des œuvres de la démocratie le mieux quand cela des œuvres pour tout et pas pour certains. Je suis convaincu que c'est seulement par une nouvelle élection que le peuple de la Côte-d'Ivoire mettra fin au carnage croissant et empêchera une autre guerre civile en assurant des élections libres et justes."

Source