topblog Ivoire blogs

04 décembre 2010

DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Ouattara prête serment “en qualité de président“ par courrier

AD - lg.jpg

Pendant que LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA COTE D'IVOIRE SON EXCELLENCE Gbagbo Laurent est investi par le conseil constitutionnel et prête serment au palais présidentiel, Alassane Ouattara NON INVESTI prête serment, MAIS "PAR COURRIER" au Conseil constitutionnel dont il ne reconnait pas la décision après les élections...

ser.jpg


Regardez cette photo (ci dessus) et LES DRAPEAUX, tout un symbole / OUATTARA TRAÎNE LE DRAPEAU IVOIRIEN PAR TERRE

Alassane-Ouattara_prestation-serment2.jpg
DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Ouattara prête serment “en qualité de président“ par courrier
Alassane-Ouattara_prestation-serment7.jpg
DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Soro remet sa démission à Ouattara, qui le reconduit
68568_164292323611903_100000934087163_297990_3853429_n.jpg
Ouattara investi en présence des même chef de guerre Wattao, Michel Gueu, Soro.jpg
Les chefs de la rébellion armée (de gauche à droite) Gueu Michel, Wattao, Soro Guillaume et Alassane Ouattara
155513_1717222896478_1415404630_31854346_2627051_n.jpg
154922_164311273610008_100000934087163_298118_6190559_n.jpg
Fin de la cérémonie
2.jpg

Malgré toutes les preuves, Alassane Ouattara (ses PARTISANS [à ne pas confondre avec militants] aussi..) a toujours nié être le CHEF de la rébellion armée du RDR (MPCI)...aujourd'hui ça ne se discute plus.
En ce moment il prépare autre chose comme en 2002, pire peut être. Que va t'il se passer encore ?

Laurent Gbagbo investi Président de la République

Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, a été officiellement investi ce samedi Président de la République de Côte d`Ivoire.

"Devant le peuple souverain de Côte d`Ivoire, je jure solennellement et sur l`honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l`intérêt supérieur de la Nation", a-t-il déclaré en prêtant serment au palais présidentiel à Abidjan.

66723_462842086204_29860961204_6182712_8005754_n.jpg
155359_462838431204_29860961204_6182679_5898639_n.jpg
162920_462842126204_29860961204_6182713_7758782_n.jpg
KK.jpg

"Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment"

Profil facebook LAURENT GBAGBO

LA DEMOCRATIE EST PAREILLE PARTOUT... ELLE N'EST PAS UN LUXE POUR L'AFRIQUE...

ci.jpg

Un analyste politique Franco-Ivoirien, Petit fils d'Ekra, a fait tout a l'heure une belle analyse de la situation sur BFM.TV (nos techniciens s'activent pour vous procurer cette vidéo)..Il est claire selon son analyse que l'Onu a un mandat de clarification et de certification ET NON DE PROCLAMATION. Mais pour ce faire, l'Onu doit aussi respecter nos institutions pour ne pas avoir une ingérence partisane.... la procédure n'a pas été respectée. Mais avec ce qui se passe, c'est à croire que la cour constitutionnelle n'a aucune légitimité internationale, parce que nous dit-on, YAO NDRE serait ami de GBAGBO.

Comme l'a si bien répondu Pierre KIPRE à Europe 1, aucun président de cour constitutionnelle n'est élu, nul part dans le monde, et même que Jean luis DEBRE, est ami de Sarkozy et fils adoptif et loyal de Chirac qui l'avait nomme a ce poste...C'EST A CROIRE QUE LA DEMOCRATIE N'EST VALABLE QUE LORSQU'ELLE EST PRATIQUEE PAR LES EUROPEEN OU LES BLANCS... la notre est facilement entachée d'irrégularité...

Faisons attention et sachons reconnaitre l'ignominie et la conspiration.

Ivoiriens, Ivoiriennes, l'heure n'est plus à un support de quelque candidat que ce soit, mais plutôt à la défense de la patrie, la Nation IVOIRIENNE.

Car, Choi, envoyé spécial de l'ONU ne peut contester la légitimité de la cour constitutionnelle ivoirienne au prétexte que NDRE soit proche de GBAGBO... c'est une absurdité politico diplomatique que de s'enfermer dans un tel raisonnement....

Sur quelle base, devrions-nous croire à l'un et pas à l'autre?

Sur quelle base Ouattara serait-il plus crédible que Gbagbo?

Sur quelle base Mr Bakayoko qui est juste président de la CEI (lui aussi nomme par Gbagbo) serait plus légitime que Yao Ndre?

Bakayoko n'est pas indépendant puisque proche de Ouattara, sa parole ne peut être tenu pour parole d'évangile ni vérité évangélique.

Comment se fait-il que pour la proclamation des résultats du 1er tour, Bakayoko, ait été entouré des membres de son bureau central et qu’il ait fait sa déclaration depuis le siège de la CEI, et pour proclamer les résultats du 2eme tour qui sont cruciaux, il se déplace jusqu'au siège de campagne de Ouattara sans son bureau central pour annoncer les résultats et après quoi, il est aux abonnes absents ?

Cela nous amène à une question très pertinente...

La veille du jeudi, dans la nuit, des soldats d la force licorne se présentent au siège de la CEI, pour soit disant remettre un message personnel du Président Napoléon Sarkozy a Mr Youssouf Bakayoko.

Alertée, la Présidence a demande des explications a l'ambassadeur de France en CI, en spécifiant que, même en temps électorale, il existe un Président et toute une diplomatie et des règles et convention entre états qui font que, en de tel situation, si le Président de la France a un message a transmettre au Président Youssouf Bakayoko, il doit passer par les affaires étrangères, par l'entremise de son ambassadeur... et non par une force militaire ??????

L'ambassadeur de France n'a eu de cesse que de s'excuser pour l'incident diplomatique sans précédent (ce sont ses propres mots…)

Au vue de tout ce qui précède, faut-il croire que Youssouf Bakayoko ait été enlevé et retenu contre son gré au Golf Hôtel et contraint de proclamer les résultats, lui grand diplomate et reconnu loyal et très intelligent intellectuellement, ayant de lui même, invalide son intervention en reconnaissant kil avait jusqu'a mercredi minuit pour proclamer les résultats...

NOUS NOUS EXPLIQUONS....

Le soir du mercredi dernier, aux environs de 23h 42, Youssouf Bakayoko, Pdt de la CEI, fait une intervention d'apaisement à la télévision ivoirienne au cours de laquelle, a la question du délai de minuit, il répond, « il n'est pas encore minuit...»Tout en sachant qu'après cette heure, il serait dessaisi de son autorité a proclamer les résultats...

Il ne peut alors, garant de son institution et de ses règles, outrepasser la CEI et son règlement et proclamer des résultats tout en sachant que lesdits résultats ne sont pas valides...

C'est un coup d'état constitutionnel et démocratique qui a été orchestré en direct sur les chaines étrangères..

 

KOUDOU.jpg

 

IVOIRIENS, IVOIRIENNES, respectons et faisons respecter nos institutions, personne ne le fera pour nous...

Dites à nos détracteurs, partout dans le monde, que la Cote d'ivoire est une nation démocratique avec des institutions de même que les leurs, et que, si Ouattara est Président, ce n'est pas à l’Onuci de le protéger, ni au Golf Hôtel de l'héberger (ce sont encore des factures au compte du contribuable ivoiriens, pour l'économiste qu'il est et qui veut redresser les finances public ivoiriennes), ni aux télés et radios étrangères de relayer ses appels et communiqués au peuple Ivoirien.

Si c'est ce qu'il a choisi, nous comprendrons donc qu’il n'est pas le Président de la Cote d'Ivoire...

Salut au Terre d'Esperance

Pays d'hospitalité

Tes légions remplies de vaillance ont relevée ta dignité

O fils de la très cher cote d'ivoire

défendez la Patrie,

défendez votre héritage

devant des prétendus ivoiriens

prêts a vendre ce kil n'ont pas obtenu

a quiconque leur présente de d’argent…

Dites

NON A L'IMPOSTURE

Generations Africaines Conscientes

afrique.jpg

03 décembre 2010

Elections Ivoirienne: Les députés socialistes Henri Emmanuelli et François Loncle Dénoncent les medias français

emmanueli.jpg

"Au lieu de respecter le processus électoral ivoirien, d'analyser sereinement (...) la situation en Côte d'Ivoire, y compris les fraudes avérées
dans les régions du Nord du pays, la majorité des medias français, relayés, hélas !, par un certain nombre de responsables politiques ont entrepris une campagne de suspicion et de dénigrement à sens unique dirigé contre les autorités ivoiriennes
"

"Dès qu'il s'agit d'Afrique, ils sont, une fois de plus, les champions des donneurs de leçons", 

"Il faut laisser le processus électoral ivoirien aller jusqu'à son terme,respecter les règles républicaines et les institutions,cesser d'intervenir sans retenue et juger de manière péremptoire les pays africains qui aspirent à décider eux-mêmes de leur destin".

 

GBAGBO LAURENT ÉLU: PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

KOUDOU.jpg
VIVE LA COTE D'IVOIRE

Alassane Ouattara l'ÉTRANGE candidat ETRANGER de l'étranger, vient de S'AUTO-PROCLAMER Président de la DIGNE République de Cote d'Ivoire pour l'étranger sur les médias FRANÇAIS

bbfm.jpg
Couvre feu !!! La Côte d’Ivoire dort !!! De ma rue habituellement bruyante même aux heures les plus tardives, j’entends même le cri des grillons, véritables orchestres de la nuit que je n’avais jamais remarqué. Mais le réveil RISQUE d’être BRUTAL. Et pour cause ! Alassane Ouattara l'ÉTRANGE candidat ETRANGER de l'étranger, vient de S'AUTOPROCLAMER Président de la DIGNE République de Cote d'Ivoire pour l'étranger sur les médias FRANÇAIS, après une mise en scène mal huilé lors de laquelle Mr Youssouf Bakayoko le Président de la CEI (Commission Electorale Indépendante), lui accorde la majorité des suffrages exprimés au second tour des élections Présidentielles qui l’opposait à Laurent Gbagbo.

Il convient de souligner de prime abord que depuis le 1er Décembre à Minuit, l’institution dirigée par le sieur Youssouf Bakayoko n’avait plus compétence pour proclamer les résultats provisoires vue que le délai à lui imparti avait expiré et qu’il s’était dessaisi de ce dossier qu’il avait transmis à Mr Paul Yao N’Dré le Président du Conseil Constitutionnel, respectant ainsi les textes de la constitution Ivoirienne.

Mais personnellement cet état des faits ne me surprend guère. Je l’avais déjà vue poindre dans le discours tenue par Alassane Ouattara lors du débat qui l’opposait à Laurent Gbagbo le 25 Novembre passé sur les antennes de la Radio télévision Ivoirienne.

Son étonnement, mieux son désarroi à l’annonce de l’instauration d’un couvre feu par le chef de l’état sur toute l’étendu du territoire pendant la période électorale avait interpellé plus d’un. Puis ses allégations portant à faire croire qu’en 2000 le Président Gbagbo se serait autoproclamé Président de la République annonçait déjà les couleurs quant à ses intentions inavoués. « En 2000 à la proclamation des résultats, c’est pas un coup de force ; c’est le plus fort qui a gagné. » dixit Alassane Ouattara

Profitant d’une brèche, le Président Gbagbo élucida ce quiproquo par cette explication : « Il a dit que Laurent Gbagbo n’a pas été élu en 2000. Je regrette, mais il faudrait qu’on mette cela en application au cours de cette élection. Il ne faut pas qu’un candidat se proclame vainqueur. Les résultats sont proclamés par la Commission électorale. Et après, ILS SONT CONFIRMES OU NON, PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL. En 2000, d’après la commission électorale j’ai été élu avec 59% des voix. Mon adversaire qui s’est proclamé élu, ça ne compte pas. Il faut que nous laissions la commission électorale libre de travailler et annoncer les résultats. Après le conseil constitutionnel avisera. »

Il apparait clairement que Ouattara avait déjà murit son idée sachant pertinemment que la voie des urnes ne le conduirait pas au sommet d’un état qu’il avait déjà malmené plus d’une fois.

Après trois jours de délibérations à la commission électorale, aucun consensus n’est trouvé entre les membres ; élément sine qua non sans lequel le résultat ne peut être validé. Le Président de la CEI se voit ainsi libéré d’un véritable imbroglio électorale sans issu en passant (au nom du droit Ivoirien) ce dossier au conseil constitutionnel à qui il revient de statuer en dernier recours pour mettre fin à cette longue attente.

Et là, COUP DE THEATRE digne d’une symphonie inachevée ; comme appelé par le chant du cygne, on ne sait pas quel tourniqué, Alassane Ouattara arrive à mettre la main sur Mr Youssouf Bakayoko (Président de la CEI) dans son antre du Golf Hotel, lieu de Résidence de la délégation des rebelles du MPCI depuis des années et accessoirement Quartier Général de campagne du RDR. (Il convient d’ajouter que la Résidence personnelle de Mr Ouattara est situé à moins d’un Km de là) Ainsi dans la soirée d’hier, les chaines d’informations Françaises que sont France24, TV5, I Télé, Euronews et BFM TV passe sur leurs antennes une déclaration(visiblement sous contrainte) du Président de la CEI qui proclame de Prétendus résultats des élections Présidentielles en Côte d’Ivoire avec une majorité de 54% des suffrages exprimés pour Alassane Ouattara ; ce qui est nul et non avenu dans la mesure ou Mr Youssouf Bakayoko avait été dessaisi du dossier par le conseil constitutionnel. Cela ne semble pas arrêter Alassane Ouattara qui sur sa lancée, fait une déclaration POUR les chaines de Télés Françaises en tant que Chef de l’état de Côte-d’Ivoire, enjambant ainsi l’autorité du conseil constitutionnel qui ne l’a jamais investi dans une telle fonction.

Comme une trainée de poudre, l’information se repend du simple bouche à oreille aux puissants moyens de télécommunications que sont la Télévision, la Radio et Internet.

Le conseil constitutionnel monte alors au créneau par la voie de son Président Paul Yao N’Dré pour rétablir la vérité : « Depuis le 28 Novembre la CEI avait trois jours pour prononcer les résultats provisoires. Le délai qui lui a été imparti est un délai constitutionnel et impératif. Ce délai a expiré le mercredi à minuit et la CEI n’a pu se prononcer pour donner les résultats provisoires. Une fois expiré, LA CEI N’EST PLUS COMPETENTE POUR SE PRONONCER SUR LES RESULTATS. Dès cet instant, la CEI est forclose pour pouvoir annoncer des résultats […] Il y a certains médias qui jouent à un jeu dangereux. Dans les différents pays au monde il y a des organes chargés des élections. Et ce sont ces organes là qui sont compétents à donner des résultats. Il y a des chaines de télés qui s’amusent à donner des résultats : ces résultats sont nuls et non avenu. C’EST LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL SEUL, QUI EST HABILITE A DONNE LES RESULTATS DEFINITIF DES ELECTIONS APRES QUE LA CEI EST ETE BLOQUE PAR MANQUE DE CONSENSUS. […] Nous sommes dans un ETAT DE DROIT. Aucune organisation internationale comme l’ONU, aucune organisation continentale comme l’union Européenne ou l’union Africaine, aucune organisation sous régionale comme la CEDEAO n’est habilité à donner les résultats des élections Présidentielles en Côte d’Ivoire. EN DERNIER RECOURS, C’EST SEUL LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL QUI PEUT LE FAIRE»

Dans sa précipitation le RDR a fait n'importe quoi et même un aveugle y verrait la lumière.

 

trich.jpg
Tricherie très flagrante !!!

 

Mr YOUSSOUF BAKAYOKO DIT sur FRANCE 24:
Gbagbo Laurent : 2 107 055 VOIX 
Alassane Ouattara : 2 483 164 VOIX
TOTAL : 4 590 219 VOIX sans même les votes nuls !!!
On sait qu'on a 5 700 000 inscrits sur la liste électorale. 4 590 219 VOIX font : 80.5 % de voix, sans l'ajout des votes nuls on a plus de 80% au lieu de 70 (au plus) comme indiqué par la CEI lors des délibérations. Qu’est ce qui s’est passé alors ?

C'est du grand n'importe quoi. On passe des 70% dont la CEI parle à près de 80% de participation (que le RDR espère maintenant). Le RDR tente de faire exploser la participation au Nord pour faire grimper en dépit de toute logique son score.
En fait, ils le font pourquoi ? Selon leurs propres estimations, il y a une peu plus de 2.000.000 de voix pour Laurent Gbagbo. Or si le taux de participation est de 70%, avec les 2.000.000 de voix, Gbagbo a gagné les élections ! Alors le RDR se retrouve face à un dilemme qui le contraint à tenter un coup de force électorale.

L'imposture ne passera pas et les Ivoiriens doivent calmement attendre les délibérations finales du conseil constitutionnel pour savoir qui est élu Président de la république de Côte d’Ivoire.

Regardez bien...Allassane Ouattara et Youssouf Bakayoko on fait leurs déclarations réglés comme une horloge dans la même pièce, sur la même table, devant le même mûr granulé...et devant les mêmes médias qu'ils ont bien sélectionnés sans invité la Télévision nationale...

BFM.jpg

Vérifiez sur ces deux vidéos...

Vidéo 1 à 1mn50: Vidéo BFM TV

Vidéo 2: France 24

Depuis quand la CEI proclame les résultats au QG électorale d’un candidat ?

Depuis quand la CEI proclame les résultats en Présence d’un candidat ? Il n’en a jamais été ainsi et cela montre bien que Mr Youssouf Bakayoko n’a pas agit selon sa propre volonté.

........................

zzzz.jpg

Ici Youssouf Bakayoko lors de la proclamation des résultats provisoires du Premier tour: Contraste saisissant !!!