topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20 septembre 2011

Simplement, MERCI !

Quel grand honneur ! Incroyable Anniversaire devrais je dire. M’attendais-je à des messages et des coups de fil pour me souhaiter un joyeux anniversaire ce 18 Septembre 2011 ? Incontestablement OUI !!! A ce point avec de tels mots ? L’humilité et le devoir moral de vérité m’emmènent à reconnaitre que NON. Empreint d’une vive exaltation, Flatté, honoré et ému je l’ai été tout a...u long de cette journée très spéciale pour ma personne.

dank.jpg

MERCI – ce terme usuel de politesse prononcé pour exprimer de la reconnaissance devient anodin et abstrait pour vous exprimer véritablement la plénitude ma gratitude et ma grande reconnaissance à votre égard. J’ai connu le Nirvana du contentement en ce jour où vous avez atteint la quintessence même de mon âme sensible. Que Dieu vous bénisse, lui seul pourra vous remercier à la juste valeur du bien que vous m’avez fait en ce jour unique que je n’oublierai jamais.
Cette date du 18 Septembre marque aussi le jour-1 de mon sixième mois d’exil. Bien que qualifié différemment selon les accointances politiques, sans prétention aucune, je puis dire que je suis le mieux placé pour savoir d’une part pourquoi j’ai été contraint de quitter mon pays que j’aime, et d’autres part ce que je traverse depuis la date du 17 Avril 2011. Des vertes et des pas mures j’en ai connus entre quelques rares moments de joie. Loin de tous ou presque, pas préparé à cette «survie », j’ai trouvé en ma famille du web un refuge qui est aussi un exutoire vers ma liberté de penser qui pour moi est non négociable.

Je vis ainsi au quotidien depuis cinq mois, cinq longs mois qui ont eu évidemment leur corolaire de répercutions néfastes ou positives sur ma vie professionnelle et sociale. Mais je me suis accroché, soutenue par la famille et des amis au niveau de certains besoins ordinaires.
Mais quand arrive ce moment fatidique de tous les jours, où l’on se retrouve seul face à soit même, pris en otage par les démons de l’inconstance de cette situation précaire dont la sortie ne se profile nul-part, ce sont ces mots que vous prononcez à mon égard, ces phrases que vous me faites partager, qui me redonnent un second souffle salvateur quand mes pensées s’embrouillent et me poussent peut être vers le gouffre.
Simplement MERCI pour votre soutien, et que Dieu me guide sur le bon chemin à prendre les mois à venir.
………………………………………….
J’aimerais partager ce poème avec vous…
"Invaincu, dont on ne triomphe pas, invincible"

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley


Ce Poème est le Préféré de Nelson Mandela... Poème qui l'a aidé à tenir pendant ses 27 ans de prison.
Ce poème m'inspire, car comme Mandela, je suis enfermé: libre à l'étranger, mais enfermer en dehors de ma Côte d'Ivoire.

03 mars 2011

Ivoire Blog Awards: Votez pour "Le Blog de Claudus"

blog.jpg

"Le Blog de Claudus" vous appelle
Cliquez sur le lien ci dessous et votez pour moi !!!

Votez ici

20 janvier 2011

Mon profil facebook "Claudus Kouadio" a été supprimé

 

how-do-i-permanently-delete-my-facebook-account-2.jpg

A mes "amis" connectés à mon profil facebook "Claudus Kouadio"

Mon profil facebook a été supprimé par l’administration de facebook… MOTIF : j’ai été signalé en masse comme étant un «Faux profil »

Retrouvez moi sur « Président Claudus Kouadio »

 

Il y a un proverbe qui dit: "On ne jette pas de pierres dans le feuillage d'un arbre qui ne porte pas de fruit".

Merci grand frère Santos Kouadio

31 décembre 2010

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2011 en Côte d'Ivoire, en Afrique et partout ailleurs dans le monde

IM6EA_-carte-bonne-annee-2011-feteé2.jpg

Comme en 2009, encore une fois l'année 2010 aura été pour moi un "grand cru" au niveau des rencontres avec accointances de visions progressistes pour mon pays la Côte d'Ivoire en particulier et l'Afrique en générale.

Vous faites parti de ces belles rencontres là et je vous remercie de les perpétuer.
2010, a été l'année de tous les défis...2011 devra être l'année au cours de laquelle nous devrons relever les défis non surmonter en 2010.

Tâchons de les relever, et si votre pied flanche (chose que je ne te souhaite à personne), ayez la force et le courage de vous remettre en selle.
Et pour ceux qui n'ont pas encore pris ce chemin, il n'est jamais trop tard pour bien faire...
Un monde meilleur nous attend au bout de l’effort.

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2011 en Côte d'Ivoire, en Afrique et partout ailleurs dans le monde

Claudus Kouadio

04 janvier 2010

Ma Première Interview pour Avenue225.Com

Yoro2.jpg
Ce matin, j'ai eu le privilège d'être interviewer au téléphone pour le numéro 8 de Radio Avenue Web par Le journaliste-Bloggeur Ivoirien Israel Yoroba pour le compte de Avenue.225.com son nouveau site internet.

A écouter sur la Radio Avenue Web

19:27 Publié dans Blog | Tags : claudus, web radio, yoro, avenue225 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

09 novembre 2009

TERRIBLE ACCIDENT DE LA ROUTE A KOUMASSI : 2 MORTS

Dimanche 8 Novembre 2009 : 6h du matin

Après un nuit forte en émotions, totalement bouleversé par la veillée funèbre de mon ami de longue date, j’emprunte un Taxi-compteur de Biétry (Abidjan-Marcory) pour descendre au Carrefour ancien-Koumassi non loin de l’Oser (Office de la sécurité Routier).

Là, je devrais en principe emprunter un autre véhicule pour Bassam.

Sur mon trajet, j’assiste à un grand classique des chauffeurs de Taxi d’Abidjan : Tournez sans grandes précautions au beau milieu de la chaussée pour récupérer un client de l’autre coté de la voie.

Là, sous l’effet de la colère, le chauffeur de mon taxi frêne et insulte l’autre chauffeur (un autre grand classique des chauffeurs de Taxi d’Abidjan).

Par la suite, il m’explique les conséquences dramatiques d’une manœuvre pareil d’un autre chauffeur de taxi aux environs de 2h du matin un peu plus loin vers le Grand carrefour de Koumassi.

Aussitôt je lui demande de changer de destination et de m’accompagner sur les lieux de l’accident.

Arriver sur place, je suis resté un bon moment "Bouche B" avant d’avoir la force de me renseigner sur les circonstances réels de ce drame  auprès de quelques badauds encore présents sur place et qui selon leurs dires étaient témoins de l’accident.

Ils sont unanimes sur le fait que le vrai responsable de l’accident est l’imprudent chauffeur de taxi qui en outre, ne s’est pas arrêté un instant pour voir les conséquences de son acte.

Les faits : Le chauffeur d’un véhicule de type 4X4 roulant à vive allure change de trajectoire en voulant évitez le taxi qui se retournant pour prendre la voie contraire à sa ligne de départ se retrouve devant lui. Le hic c’est qu’un véhicule léger de type Golf Polo lui aussi arrivant en trombe, se retrouve presque face au véhicule 4X4. La Golf essai tant bien que mal de freiner mais la voiture patine et tournoie.

Le choc qui s’en suit est d’une violence inouïe… La 4X4 charge la golf du coté passager où était assis une demoiselle qui était avec le chauffeur.

Les deux passagers de la Golf meurent sur le coup et le chauffeur du 4X4 s’en sort avec un traumatisme crânien.

Photo 023.jpg
Photo 031.jpg
Photo 013.jpg
Photo 020.jpg

Attention sur la route...

Sincères condoléances aux familles des victimes.