topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31 octobre 2013

Le Securocrate Ivoirien Hamed Bakayoko retient Michel Gbagbo en otage à Abidjan.

michel gbagbo, jacqueline chamois, rfi, prison bouna, laurent gbagbo, liberez michel gbagbo, claudus kouadio, le blog de claudus , onuci, abidjan, ccdo, les observateurs de france 24, frci, la haye, fpi, lmp, miaka ouretto, cpi, pascal affi n’guessan, alassane dramane ouattara, laurent gbagbo, emmanuel altit, procès 18 juin, report de l'audience laurent gbagbo, procès gbagbo, maitre agathe bahi baroan, professeur dov jacobs, maitre jennifer naouri, maitre natacha fauveau ivanovic, #freegbagbo, claudus kouadio, le blog de claudus, liberte provisoire, dozo, bakayoko-ly ramata, mpci, rdr, ndouba valentin, gilbert marie aké n’gbo, koné zakaria

Libéré provisoirement de la prison de Bouna (Nord de la Côte d’Ivoire) pour avoir commis le « crime d’être le fils de Laurent Gbagbo son père », Michel Gbagbo a deux rendez-vous important en Europe : une entrevue avec la juge française en charge de sa plainte contre le chef rebelle Soro Guillaume et les chefs de guerre de Alassane Dramane Ouattara, puis une visite au Président Laurent Gbagbo à la Haye dans la prison de Scheveningen. Mais hier, sans raisons juridiques ou administratives valables, le « loubard » Hamed Bakayako securocrate en chef du pouvoir brutal de Alassane Dramane Ouattara s’est opposé à ce que Michel Gbagbo quitte le territoire Ivoirien bien même qu’il ait auparavant pris acte de la nécessité de la procédure en cours au niveau de la France en accord avec le procureur de la République bananière de Cote d’Ivoire. 
Cela est simplement scandaleux et dénote de la grande frilosité de ce régime de criminels qui font de l’impunité un art nouveau dans la gestion du pouvoir illégitime avec lequel ils sévissent contre le peuple de Côte d’Ivoire. Retenir ainsi Michel Gbagbo est assimilable à une prise d’otage. 

michel gbagbo, jacqueline chamois, rfi, prison bouna, laurent gbagbo, liberez michel gbagbo, claudus kouadio, le blog de claudus , onuci, abidjan, ccdo, les observateurs de france 24, frci, la haye, fpi, lmp, miaka ouretto, cpi, pascal affi n’guessan, alassane dramane ouattara, laurent gbagbo, emmanuel altit, procès 18 juin, report de l'audience laurent gbagbo, procès gbagbo, maitre agathe bahi baroan, professeur dov jacobs, maitre jennifer naouri, maitre natacha fauveau ivanovic, #freegbagbo, claudus kouadio, le blog de claudus, liberte provisoire, dozo, bakayoko-ly ramata, mpci, rdr, ndouba valentin, gilbert marie aké n’gbo, koné zakaria

Pendant que la chasse aux innocents « Pro-Gbagbo » se poursuit avec son lot de tueries gratuites, Ouattara protège les bourreaux de notre peuple. « Cela Suffit » et le Digne Peuple de Côte d’Ivoire pense de plus en plus à se « lever » contre l’injustice. 

Insécurité à Abidjan : Un soldat de l'armée de Ouattara tente de dépouiller un homme


Scène surréaliste dans un pays normal. Mais en Côte d'Ivoire cela est rangé dans la case « routine ». Un soldat FRCI (nouveau nom de l'armée de rebelles de Alassane Dramane Ouattara) qui en pleine rue et devant témoin tente de dépouiller un homme de son téléphone portable après l'avoir rudoyé dans le but de l'intimide. 
Désabusé la victime du soldat appel au secours ; il demande même au soldat de le conduire à la police pendant qu'il crie aux passants d'appeler le CCDO un autre corps de la police malheureusement aussi gangrenés. Voici le visage du drame à ciel ouvert que subit au quotidien le peuple de Côte d'Ivoire. 
Ouattara a donné « le droit de tuer » à ces nouveaux seigneurs de la gâchette facile qui ont investi tous le pays et Abidjan en particulier. L'impunité étant devenu mère des crimes gratuits, les rebelles FRCI boostés à l'adrénaline que semble leur donné l'image du pouvoir sans fin de leur « Chef » Alassane Ouattara, traumatisent Abidjan et le pays tout entier depuis de longs mois avec au compteur des civils tués au quotidien pour des raisons souvent puérils, banales.
Avec sa désespérante insécurité, Le Nouveau 'Abidjan' devient la perle des lacunes

--- Video reprise par Les Observateurs de France 24

 onuci, abidjan,CCDO, Les Observateurs de France 24, frci,  la haye, fpi, lmp, miaka ouretto, cpi, pascal affi n’guessan, alassane dramane ouattara, laurent gbagbo, emmanuel altit, procès 18 juin, report de l'audience laurent gbagbo, procès gbagbo, maitre agathe bahi baroan, professeur dov jacobs, maitre jennifer naouri, maitre natacha fauveau ivanovic, #freegbagbo, claudus kouadio, le blog de claudus, liberte provisoire,dozo, bakayoko-ly ramata, mpci, fpi, rdr, ndouba valentin, gilbert marie aké n’gbo, laurent gbagbo, alassane dramane ouattara, koné zakaria,

Un homme en uniforme tente de racketter un passant en pleine nuit. La scène a été filmée par un habitant d’Abidjan. Cette vidéo tire la sonnette d’alarme sur les exactions commises par de prétendus militaires en Côte d’Ivoire.
La vidéo a été postée sur YouTube, mardi 29 octobre, par Claudus Kouadio, un activiste pro-Gbagbo, installé au Ghana. Depuis, elle a essentiellement été retweetée par des internautes, sympathisants de l’ancien président ivoirien. 
 
La vidéo s’ouvre sur deux hommes qui s’empoignent. L’un d’entre eux, qui porte un uniforme rappelant celui des éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire [FRCI], retient un jeune homme en civil par son T-shirt. Ce dernier crie : "voleur ! Il veut me voler !" À 0’30, il s’adresse à l’agresseur : "tu veux me voler mon portable !", avant de demander à des personnes hors champs : "il faut appeler la CCDO ! Appelez la police !"

26 juin 2013

Après le mariage Gay chez eux, les Français financent l’homosexualité et la prostitution en Côte d’Ivoire.

Par un billet de RFI (Radio France Internationale) en date du 26 Juin 2013, nous apprenons ce qui suit : ' [A Abidjan, on se penche sur le droit des minorités sexuelles] - Ce mardi 25 juin à Abidjan, la France a signé un accord de financement pour le projet d'une association ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et professionnels du sexe. La subvention se monte à 30 millions de francs Cfa, soit 45 000 euros – pour un projet intitulé Weteminan, « Ensemble et tous égaux » - qui vise à promouvoir et vulgariser les droits de l'homme concernant ces minorités sexuelles à Abidjan. Il s'agit d'une première dans le pays : la législation ivoirienne ne réprime pas l'homosexualité, mais elle est loin de la reconnaître. Pour beaucoup, hier, il s'agissait donc d'un début afin que la société commence à accepter ces minorités sexuelles.'


podcast

Le titre de cet article devrait être : 'A Abidjan en Cote d'Ivoire, La France se penche sur le droit des minorités sexuelles.' L’association ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et professionnels du sexe en question se nomme ‘Alternative Côte d'Ivoire’ dont le président est Claver Ningwélé Toure, lui-même un homosexuel qui décrit la Cote d’Ivoire comme ‘le nouvel eldorado gay d'Afrique’. Très alléchant et honorable comme vue.

Claver Ningwélé Toure, rfi, homosexuels, transgenres, professionnels du sexe,Weteminan, ALASSANE DRAMANE OUATTARA, PD, Godemichets, Anneaux, Boules de Geisha, Vibromasseurs, Lesbiennes, Ensemble et tous égaux,  minorités sexuelles, Abidjan,

Claver Ningwélé Toure, rfi, homosexuels, transgenres, professionnels du sexe,Weteminan, ALASSANE DRAMANE OUATTARA, PD, Godemichets, Anneaux, Boules de Geisha, Vibromasseurs, Lesbiennes, Ensemble et tous égaux,  minorités sexuelles, Abidjan,

Claver Ningwélé Toure, rfi, homosexuels, transgenres, professionnels du sexe,Weteminan, ALASSANE DRAMANE OUATTARA, PD, Godemichets, Anneaux, Boules de Geisha, Vibromasseurs, Lesbiennes, Ensemble et tous égaux,  minorités sexuelles, Abidjan,

 Ce projet dit ‘Weteminan’ est une insulte au peuple de Cote d’Ivoire qui ressemble  à un  grand bordel à ciel ouvert dans l’esprit de ses initiateurs. Comment se fait il qu'en complicité avec ce qui est censé être l’Etat de Cote d’Ivoire la France vient financer le vice, la dépravation sexuelle et la prostitution dans sa forme la plus nue ?  A cette allure, bientôt ce sera la GayPride dans nos rues. Dieu merci au moins 37 pays  AFRICAINS ont déjà dit clairement NON pour préserver ce qui reste de notre Culture et contenir 'Sodome et Gomorrhe' en espérant l'éloigner de nous. L’exception Africaine est l’Afrique du Sud qui reconnait le mariage homosexuel, leur autorise l’adoption d’enfants, tolère l’accès au service militaire et permet aux homosexuels de changer de sexe à l’Etat civil. Cela dénote d’une  vérité qui est que, loin des visages noirs qui dirigent ce pays, les véritables ‘maitres’ sont les Sud Africains d’origine Occidentale.


Pour la Cote d’Ivoire, nous l’annoncions suite à la loi de
ALASSANE DRAMANE OUATTARA modifiant le code de la famille et donnant les mêmes droits aux deux époux qui ne sont plus 'mari et femme' mais 'CONJOINTS'...
La suite ce sera certainement le mariage pour tous comme chez 'Nos ancêtres les coqs qui se montent dessus'. La Francafrique est encrée aujourd’hui dans notre pays même en ce qui concerne les déviations au niveau des mœurs.  Cela est simplement scandaleux qu’on puisse ainsi ériger  l’altersexualité en modèle de tolérance ou de modernité. Et pourquoi pas la pédophilie,  l’inceste et la zoophilie pendant que nous y sommes ?

Ailleurs en Afrique, voici ce qui est réservé aux personnes qui exposent cette déviation sexuelle qu’est l’homosexualité :

- Gambie: «Si on vous prend, vous regretterez d’être nés» dit le Président Yahya Jammeh

- Nigéria : peine de mort pour les hommes ; flagellation pour les femmes

- Somalie : peine de mort ou flagellation

- Mauritanie: peine de mort

- Soudan: 100 coups de fouet et à la 3eme récidive, peine capitale

- Ouganda: perpétuité

- Tanzanie: perpétuité

- Sierra Leone: perpétuité

- Ghana: 25 ans de prison

- Kenya: 21 ans de prison

- Zambie: 14 ans de prison

- Malawi: 14 ans pour les hommes, 5 pour les femmes

- Soudan du Sud: 10 ans de prison

- Maroc: 3 ans de prison, ect…

 Mais dans cette Côte d'Ivoire occupée par  ALASSANE DRAMANE OUATTARA: Pour l'heure c'est « Ensemble et tous égaux » et bientôt ce sera ‘Le Mariage Pour Tous’. En attendant, ‘tenez 30 Millions de Francs Cfa pour du lubrifiant Français et des Godemichets, Anneaux, Boules de Geisha et Vibromasseurs’ dit le sponsor Français.

Je ne suis pas homophobe, je ne sais pas ce que cela signifie. Mais je suis contre cette homosexualité politique et commerciale. Je suis contre cette dépravation des mœurs à échelle industrielle avec grand renfort médiatique.

Dans notre pays "Seul, le Code pénal, en son article 360, incrimine l’homosexualité, pas en tant que pratique mais en tant qu’atteinte aux bonnes mœurs ; seulement si elle est pratiquée en public. Alors tant qu’on le fait entre quatre murs, avec son mec, on n’est pas passible de sanction, et ça marche", soutien le juriste Ivoirien. La tolérance vis-à-vis de cette infamie devrait se limiter à cette largesse. Mais cette démarche de la France et du pouvoir Ouattara vise à promouvoir et vulgariser l’indécence et la perversité.  

Contrairement à ce que dit l’ambassadeur de France en Cote d’Ivoire, la Cote d’Ivoire n’accepte pas les pratiques de ces  ‘minorités sexuelles’ que nous devons éduquer et sensibiliser à un comportement plus noble au  lieu d’encourager cette danse avec le mal.

14 mai 2012

Cure d'austérité sur l’énergie: La descente aux enfers du coût de la vie en Côte d’ivoire.

 Alassane Ouattara, FMI, banque Mondiale, Laurent Gbagbo, france 2012, abidjan, côte d’ivoire,nicolas sarkozy, rdr, le patriote, gbagbo,  françafricain, claudus kouadio, le blog de claudus

Loin du culte « bling-bling » de Dramane Ouattara et ses courtisans, la majorité des Ivoiriens survivent  dans une situation précaire. Même les couches modestes tendent inexorablement vers une pauvreté certaine. Avec la rareté des investissements, les licenciements de masse et l’inexistante de perspectives crédibles d’emplois, l’ascenseur social est enraillé et les marches de l’immeuble de progrès pour tous ont étés démontés. Les Ivoiriens ont du mal à se nourrir convenablement ; le panier de la ménagère n’existe plus et pire, son sachet bleu du marché a été remplacé par un petit sachet noir qu’elle n’arrive pas à remplir tant le prix des denrées alimentaires a flambé en l’espace d’un ans. L’inertie des autorités est très préoccupante au vue de cette situation qui évolue de mal en pis.

Comment se loger ? Comment payer ses frais de transport ? Comment scolariser sa progéniture ? Comment se nourrir ? Comment se soigner ? Tant de questions qui constituent à ce jour un casse tête quotidien pour ces millions d’Ivoiriens stoppés par le mur de l’incompétente du pouvoir Ouattara.

Le chapelet de lacunes de ce régime a contaminé tous les aspects de la vie à Abidjan, et dans toute la Côte d’Ivoire.

 

Que font ils pour tenter de sortir de ce cercle vicieux dans lequel il ont en connaissance de cause empêtré ce pays ?

 Alassane Ouattara, FMI, banque Mondiale, Laurent Gbagbo, france 2012, abidjan, côte d’ivoire,nicolas sarkozy, rdr, le patriote, gbagbo,  françafricain, claudus kouadio, le blog de claudus

Ils jettent de la poudre aux yeux de ceux qui veulent bien se laisser duper par le verbe facile et démagogique dont le contraste avec l’intenable réalité du quotidien est éblouissant.

Aucun programme de relance économique sur la base du potentiel national ne se profil à l’horizon, aucun nouvel investisseur étranger ne s’hasarde dans ce pays de non droit gangrené par la corruption et l’insécurité qui croit de manière exponentielle. L’endettement public de l’état Ivoirien est l’unique alternative qu’ils ont trouvé pour redonner du souffle à cette autocratie sans vision aucune et sans alternative crédible face à cette situation dont ils sont les seuls responsables.

 

Le pouvoir Ouattara n’a eu de cesse de faire le tour des capitales de certains pays étrangers à la recherche de capitaux via les marchés financiers pour renflouer sa machine sectaire de grande gabegie. Le besoin urgent de fonds nécessaires pour amorcer le développement de notre pays est l’argument de choix placardé pour porter au crédit des générations futurs les montants faramineux de ces endettements à répétition. De quelle développement nous parle t’on ?

Le samedi 9 octobre 2010 à son investiture comme candidat de LMP pour les élections présidentielles, Laurent Gbagbo disait à juste titre:  « On développe un pays avec sa politique économique et non l'argent des autres. [...] Le FMI et la banque mondiale peuvent nous aider à sortir d'une crise mais jamais nous aider à développer notre pays. C'est à nous, à nous de le faire. Donnez moi un exemple de pays que le FMI a développé ? » 

 

De toute évidence, sa vision était juste. Et tant que Président, bien que malmené par une crise politico-militaire sans précédent lancée contre lui par le même Alassane Ouattara, avec son premier gouvernement il aura eu le mérite d’expérimenté avec succès cette théorie. Qui ne se rappel pas « le budget sécurisé » et tous ce qui allait avec en terme de projection vers une totale souveraineté économique ?

Même la partition du pays en deux et la perte des ressources économique du Nord du pays qui en résultait, même le sabotage continuel des ministres de la mouvance politique de Ouattara entrés au gouvernement au nom des accords de paix n’auront pas eu raison des plans de gestion économique mis en place par les hommes du Président Laurent Gbagbo.  

 

En dépit de l’existant et du travail abattu pour en arriver à cette stabilité économique, Alassane Ouattara le Docteur en économie n'a toujours pas compris ou simplement veut il liquider notre pays en faisant de lui un esclave de l’oppressif system bancaire international.

 

En effet il s'apprête à ENCORE livrer la Côte d'Ivoire au FMI comme entre 1990 et 1993. Cet ancien fonctionnaire de cette institution international n’est pas sans connaître le coté pervers des relations entre le FMI et les pays qu’il étrangle carrément. Au fil des années le FMI n’a fait que rendre les pays pauvres encore plus pauvres.

Et cette fois, dans ses nouvelles relations avec Alassane Ouattara et la Côte d’Ivoire, la population Ivoirienne risque fort de boire le calice jusqu'à la lie avec cette demande du FMI concernant  « la fin des subventions sur le prix du carburant » (donc hausse du prix du carburant à la pompe) et « des hausses du tarif de l’électricité » pour pouvoir bénéficier de nouveaux crédits pour l’« investissement si nécessaire dans de nouvelles capacités de production ».

 Alassane Ouattara, FMI, banque Mondiale, Laurent Gbagbo, france 2012, abidjan, côte d’ivoire,nicolas sarkozy, rdr, le patriote, gbagbo,  françafricain, claudus kouadio, le blog de claudus

En somme, dans sa « quête du plus simple » via l’endettement rapide chez « ses amis » du FMI, la Côte d’Ivoire vient de se voir imposer une cure d'austérité avec une probable hausse du coût de l'électricité et du carburant pour la population qui va encore trinquer sous le poids de la démission du pouvoir Ouattara face aux responsabilités qu’il a voulu porter.

 

Claudus Kouadio

09 mai 2012

Un navire de guerre BPC Mistral de la Marine Française au large d'Abidjan

Dans l’après midi du 8 mai, aux alentours de 17h30mn nous sommes informés de l’inhabituel accostage d’un navire « non commercial » dans les eaux territoriales Ivoirienne, plus précisément au large du port autonome d’Abidjan. Notre source nous transmet de même une photo du dit Navire quelque peut suspect. 

port autonome d’Abidjan, PAA, BPC Mistral, Marine Française, Abidjan, Ouattara, ONU,  Mali, Ecomog, Azawad, Ansardine, Gbagbo, Tombouctou, Bamako, Gao, Claudus Kouadio, Le blog de claudus

Après une analyse pointilleuse de la photo de pas très bonne qualité, les courbes du navires révèlent bien son identité : il s’agit d’un navire de guerre BPC Mistral de la Marine Française.

port autonome d’Abidjan, PAA, BPC Mistral, Marine Française, Abidjan, Ouattara, ONU,  Mali, Ecomog, Azawad, Ansardine, Gbagbo, Tombouctou, Bamako, Gao, Claudus Kouadio, Le blog de claudus

Que fait il là mais surtout, que transporte t’il et à quelle fin ? 

Les supputations vont bon train sur ce « débarquement » triplement suspect ; 

- livraison d’armes au régime Ouattara en violation « consenti » de l’embargo de l’ONU ? 

- cargaison (mercenaires et armement) à destination du Mali en soutien aux  troupes de l’Ecomog de la CEDEAO ou se sont ils encore trompé de route pour se retrouver là par pur hasard comme ce fut le cas en 2004 où comme par extraordinaire ils se seraient perdu pour se retrouver devant la Résidence du Président Gbagbo avec des chars de combats ?

- ravitaillement (en quoi ?) des troupes Françaises présentent sur le territoire Ivoirien ? Si tel est le cas ce ne sont pas des vivres et des médicaments qui sortiront des cales de ce navire. 

Bien entendu, nous n’aurons jamais le connaissement original de la probable livraison en cours. Il nous sera servi une version officieuse qui devra être le plus que nous devrions savoir. Mais une chose est certaine, l’histoire prochaine de l’axe Abidjan-Tombouctou nous livrera les secrets de cette transaction, sans que nous aillions à écouter aux portes.

Claudus Kouadio

port autonome d’abidjan,paa,bpc mistral,marine française,abidjan,ouattara,onu,mali,ecomog,azawad,ansardine,gbagbo,tombouctou,bamako,gao,claudus kouadio,le blog de claudus

Jeudi 10 Mai

Le 9 MAI, 2012 à 19:24 la rédaction de connectionivoirienne.net publie un communiqué de presse de la Licorne qui est libellé comme suit:

"Mission Corymbe : Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre à Abidjan. (Le titre est de la rédaction)

port autonome d’abidjan,paa,bpc mistral,marine française,abidjan,ouattara,onu,mali,ecomog,azawad,ansardine,gbagbo,tombouctou,bamako,gao,claudus kouadio,le blog de claudus

"En accord avec les autorités ivoiriennes, le 7 mai 2012, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre a accosté au Port d’Abidjan. La mission Corymbe est une mission de présence permanente des armées françaises dans le golfe de Guinée, en place depuis 1990. Corymbe est conduit par le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre qui a réalisé plusieurs entraînements et exercices amphibies avec les forces françaises prépositionnées et avec les forces des pays riverains du golfe de Guinée. Des exercices seront réalisés jusqu’au 12 mai 2012 afin de maintenir la capacité amphibie de la Force Licorne, en commun avec les forces armées ivoiriennes."

Ce courrier nous indique dans un premier temps que le bateau en question est véritablement un navire de guerre BPC Mistral de la Marine Française et que nous avions vu juste. 

Comme nous le disions dans la première partie de cet article: "Bien entendu, nous n’aurons jamais le connaissement original de la probable livraison en cours. Il nous sera servi une version officieuse qui devra être le plus que nous devrions savoir." Et c'est ce que la Force Licorne vient de faire

Aussi, nous sommes plus que perplexe de voir l'armée Française réagir si promptement. Bref, on a pas parlé dans le vide et ce n'est pas la première fois que nos infos et analyses touchent leurs cibles. Sinon POURQUOI CE COMMUNIQUE DE PRESSE alors que "La mission Corymbe est une mission de présence PERMANENTE des armées françaises dans le golfe de Guinée, en place depuis 1990" ?  Pas besoin de se déranger pour donner des explications si véritablement il s’agit d'une mission de routine bien connue !  

Bref, comme nous projetions aussi hier, "[...] Une chose est certaine, l’histoire prochaine de l’axe Abidjan-Tombouctou nous livrera les secrets de cette transaction, sans que nous aillions à écouter aux portes"

07 mai 2012

Présidentielles 2012 en France : Vue d’Abidjan, mieux que la victoire de Hollande, la chute de Sarkozy

Dimanche 6 Mai 2012, il est 17h59 mn GMT. La France attend avec frénésie l’annonce des résultats du scrutin présidentiel de 2012. Dans la minute qui suit, le visage du nouveau Président élu par le peuple de France devrait apparaître sur les écrans de toutes les chaînes infos des télés Françaises. Entre angoisse et surexcitation, l’ambiance est autant surchauffée qu’électrique.

Quand sonne 18h et qu’apparaît sur les écrans de télévisions le visage placide de François Hollande, une clameur tonitruante se fait entendre à 6.000 Km de l’Hexagone. Abidjan la martyre exulte. Elle ne célèbre pas spécialement la victoire du candidat du parti socialiste, mais manifeste sa joie face à ce revers historique de Nicolas Sarkozy avec qui les patriotes Ivoiriens ont des antécédents qui sont solidement enracinés dans le Présent de la Côte d’Ivoire.

France 2012, François Hollande,Abidjan, Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy, RDR, Française d’Outre Mer, Le Patriote, UMP, Gbagbo, claudus Korogho,  Françafricain, claudus kouadio; le blog de claudus

Ce « Hourra » strident va donner suite à d’autres scènes de joie « contenue » dans plusieurs quartiers de la ville. Joie contenue parce que plus qu’un symbole de l’impopularité de Sarkozy en Côte d’Ivoire, cette célébration harasse le « camp » Ouattara et ses sbires installés au pouvoir suite à un acte terroriste des soldats Français sous les ordres du futur ex-locataire de l’Elysée.

Rendons nous à l’évidence ; le scrutin présidentiel Français de 2012 s’est traduit en Côte d’Ivoire par une fâcheuse tournure à la hauteur de l’ingérence de Nicolas Sarkozy dans les affaires de l’état Ivoirien avant, pendant mais surtout après sa guerre contre le Président Gbagbo dite « crise post électorale ».

D’un coté les Patriotes Ivoiriens qui espéraient la fin du duo Françafricain Ouattara-Sarkozy, et de l’autre les partisans de la rébellion armée du RDR qui sont déboussolés à l’idée de perdre les privilèges de l’assistanat de Sarkozy qui jusque là est arrivé à couvrir les dérives et autres frasques de ce régime Ivoirien qu’il a voulu et façonné à l’image d’une préfecture Française d’Outre Mer. Ces derniers qui se veulent être des sujets d’une sorte de colonie Française accusent très difficilement la défaite de leur « maître » ; défaites qui les plongent dans l’incertitude et une confusion qui les conduits à faire des écarts vis-à-vis du nouveau Président Français élu et pire, des bourdes diplomatiques au plus haut Niveau.

Dans une totale lubie d’illuminé, « Le Patriote » quotidien officielle du RDR le parti politique d’Alassane Ouattara titre ce matin : « Après sa courte défaire à la Présidentielle Française Merci, Sarko ! La Côte d’Ivoire et l’Afrique ne t’oublieront jamais. LE FPI JUBILE POUR RIEN ; Hollande ne libérera pas Gbagbo ‘l’infréquentable’» Belle allégeance au Maître « Nicolas Sarkozy 1er,  Roi de Côte d’Ivoire »

France 2012, François Hollande,Abidjan, Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy, RDR, Française d’Outre Mer, Le Patriote, UMP, Gbagbo, claudus Korogho,  Françafricain, claudus kouadio; le blog de claudus

Hors donc un Président Français peut faire libérer un détenu de la CPI ? Alors le sens contraire est plus qu’une évidence. Cette « une » plus que révélatrice ne fait que confirmer l’hypothèse du rôle malsain de Sarkozy et de la France dans l’enlèvement et le transfèrement illégale du Président Laurent Gbagbo en Hollande devant la CPI. La manifestation de fidélité du clan Alassane Ouattara ne s’est pas arrêtée là. Le quotidien Français le Figaro par une dépêche publiée cet après midi fait était du fait que « Nicolas Sarkozy a reçu en fin matinée à l'Elysée [...] Alassane Ouattara, actuellement en visite privée en France. Au lendemain de sa défaite au second tour de l'élection présidentielle face à François Hollande, le chef de l'Etat sortant, qui quittera officiellement ses fonctions le 15 mai, s'est entretenu pendant une demi-heure avec Ouattara, qu'il a lui-même accueilli sur le perron de l'Elysée, sans protocole. " Bourde diplomatique ou normale nullité politique ?

France 2012, François Hollande,Abidjan, Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy, RDR, Française d’Outre Mer, Le Patriote, UMP, Gbagbo, claudus Korogho,  Françafricain, claudus kouadio; le blog de claudus

Avant même d’adresser ses félicitations au nouveau Président élu en France, Alassane Ouattara dans une ultime marque de soumission se précipite aux pieds de son ancêtre Gaulois ? Cet acte empreint de flétrissure et de manque de convenance est à mettre au compte de la grande fébrilité de Dramane Ouattara qui va devoir amorcer des relations nouvelles et certainement voulues claires par le « changement » que  prône François Hollande. A la suite de son entrevue avec son « patron » il ferra ensuite amande honorable via un courrier au Président François Hollande qu’il félicite ENFIN pour ensuite demander une "consolidation des liens privilégiés" entre les deux pays que sont la Cote d’Ivoire et la France.

Cette confrontation a distance s’est même déporté hier à Paris à la place de la Bastille où les patriotes Ivoiriens vivant en France on arborés le Drapeau Orange-Blanc-Vert de la République de Côte d’Ivoire comme pour faire un doigt de nez à Nicolas Sarkozy et à l’UMP.

France 2012, François Hollande,Abidjan, Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, Nicolas Sarkozy, RDR, Française d’Outre Mer, Le Patriote, UMP, Gbagbo, claudus Korogho,  Françafricain, claudus kouadio; le blog de claudus

Pour les patriotes Ivoiriens fidèles à l’idéologie du Président Laurent Gbagbo, une autre bataille commence : mettre Nicolas Sarkozy dépourvu de son immunité Présidentielle face à ses responsabilités dans l’aggravation de la crise Ivoirienne et mieux, le voir juger et condamner pour ses nombreux crimes commis en Côte d’Ivoire au nom de la France.