topblog Ivoire blogs

07 mai 2010

Accident de la route: Abidjan et ses piétons en danger

Automobilistes amoureux de la vitesse, piétons, attention sur les routes ...

Accident survenu ce Jeudi 6 Mai 2010 au environ de 8h à la Riviera Palmeraie. L'accidenté est mort sur le coup.

Ce sont  des images dures mais face auxquelles on ne doit pas détourner le visage. Cela peu arriver a n'importe qui parce que quelqu'un aura trop appuyé sur l'accélérateur. Faisons vraiment attention

Âmes sensibles... s'abstenir

Cliquez sur les images pour les agrandir. Encore une fois, Âmes sensibles... s'abstenir

06052010(005).jpg

06052010(003).jpg

06052010(006).jpg06052010(001).jpg

 

31 mars 2010

ACCIDENT DE LA ROUTE: ABIDJAN ET SES CYCLISTES

 

Attention sur les routes d'Abidjan  amis cyclistes...

DSC00364.JPG


 

09 novembre 2009

TERRIBLE ACCIDENT DE LA ROUTE A KOUMASSI : 2 MORTS

Dimanche 8 Novembre 2009 : 6h du matin

Après un nuit forte en émotions, totalement bouleversé par la veillée funèbre de mon ami de longue date, j’emprunte un Taxi-compteur de Biétry (Abidjan-Marcory) pour descendre au Carrefour ancien-Koumassi non loin de l’Oser (Office de la sécurité Routier).

Là, je devrais en principe emprunter un autre véhicule pour Bassam.

Sur mon trajet, j’assiste à un grand classique des chauffeurs de Taxi d’Abidjan : Tournez sans grandes précautions au beau milieu de la chaussée pour récupérer un client de l’autre coté de la voie.

Là, sous l’effet de la colère, le chauffeur de mon taxi frêne et insulte l’autre chauffeur (un autre grand classique des chauffeurs de Taxi d’Abidjan).

Par la suite, il m’explique les conséquences dramatiques d’une manœuvre pareil d’un autre chauffeur de taxi aux environs de 2h du matin un peu plus loin vers le Grand carrefour de Koumassi.

Aussitôt je lui demande de changer de destination et de m’accompagner sur les lieux de l’accident.

Arriver sur place, je suis resté un bon moment "Bouche B" avant d’avoir la force de me renseigner sur les circonstances réels de ce drame  auprès de quelques badauds encore présents sur place et qui selon leurs dires étaient témoins de l’accident.

Ils sont unanimes sur le fait que le vrai responsable de l’accident est l’imprudent chauffeur de taxi qui en outre, ne s’est pas arrêté un instant pour voir les conséquences de son acte.

Les faits : Le chauffeur d’un véhicule de type 4X4 roulant à vive allure change de trajectoire en voulant évitez le taxi qui se retournant pour prendre la voie contraire à sa ligne de départ se retrouve devant lui. Le hic c’est qu’un véhicule léger de type Golf Polo lui aussi arrivant en trombe, se retrouve presque face au véhicule 4X4. La Golf essai tant bien que mal de freiner mais la voiture patine et tournoie.

Le choc qui s’en suit est d’une violence inouïe… La 4X4 charge la golf du coté passager où était assis une demoiselle qui était avec le chauffeur.

Les deux passagers de la Golf meurent sur le coup et le chauffeur du 4X4 s’en sort avec un traumatisme crânien.

Photo 023.jpg
Photo 031.jpg
Photo 013.jpg
Photo 020.jpg

Attention sur la route...

Sincères condoléances aux familles des victimes. 

06 novembre 2009

LE SORT DES ACCIDENTES DE LA ROUTE A ABIDJAN


Photo 003.jpg
Abidjan: Ce matin à Treichville en face de CACOMIAF

Des "pompiers en civile" percutent un vieux monsieur avec leur voiture. Ils appellent leurs collègues pour transférer la victime à l'hôpital... La caserne de pompier la plus proches se situe à Marcory en Zone 3 non loin de la Pâtisserie Abidjanaise… disons à tout au plus 5 mn de route pour des pompiers opérationnels.
Près d'une heure après... aucun camion rouge ni ambulance en vue.
Bravo les mecs... beau boulot

Je venais au boulot quand je suis tombé sur la scène en voulant assouvir ma curiosité au vue de la foule massé autour de ce vieil homme étendu et se lamentant sous le soleil brulant.

Il faisait tellement chaud et le goudron commençait à le bruler. On a dû le déplacer et le coucher sur du carton malgré les risques. Il était blessé à plusieurs endroits dont la tête et saignait. On sentait qu'il souffrait vraiment.

Avant que je ne quitte les lieux, les policiers étaient arrivés (certainement ceux du 2eme arrondissement de Police de Treichville) pour faire le constat, mais toujours pas nos amis les soldats du feu, ni aucune ambulance.

Quand je me dit aussi que le CHU de Treichville est à deux pas de là… je conclue qu'il y a « Problème » !!!