topblog Ivoire blogs

09 novembre 2009

Carnavalesque ABISSA 2009 à BASSAM…

 

Le peuple N'zima a encore une fois démontrer son attachement à ces traditions et cela de fort belle manière.

Beaux vêtements, et bijoux traditionnels, danses et chants… tous y était.

En outre, la jeunesse de Bassam comme à son habitude a su joindre l’utile à l’agréable voir au fantastique avec la compétition non-officiel mais réel de déguisement… A la fois amusant, drôle et d’autre fois extraordinaires…

Bravo… et Bonne Année 2010 au peuple N’Zima

100_2617.JPG

Une "Komian"

100_2663.JPG

Un groupe de danseuses

100_2668.JPG
Le gros génie (d'après lui même)
100_2715.JPG

2 hommes en tenues de dames... lol

 

100_2719.JPG
Grande section et CP2 A
100_2677.JPG

 

 

03 novembre 2009

LES RISQUES DE L’ACCULTURATION MASSIVE DE L’AFRIQUE NOIR

Black Power, Fier d’être Noir, Négritude…

Black Power Fist.jpg

Superlatifs, Slogan et Idéologie noir… devenu leitmotiv Noir Africaine au fil des années relativement aux tristes souvenirs ou vécus tels que la traite des noirs et l’esclavage, la colonisation ou la ségrégation dans certains pays.

Je cogite, je m’interroge et je ne trouve plus la place, ni le bien fondé de l’utilisation de ces expressions comme abris ou mieux, comme bouclier quand on se sent acculé par l’occident tant notre Afrique Noir à perdu son essence culturelle et son authenticité.

Ma démarche ne consiste pas à comparer des cultures ou des modes de vie encore moins à en choisir une. Tous simplement je veux attirer votre attention sur un constat tellement en première ligne qu’on n’y prête pas attention : Notre sournoise mais massive et dangereuse acculturation.

Comment saluez-vous vos proches le matin ? lol

Regardez autour de vous… Faites seulement le bilan d’une journée de votre vie familiale du réveil au coucher.

Soyez pointilleux et passer tous au crible, comment parlez vous , ce que vous dites, ce que vous voyez, ce que vous sentez, ce que vous touchez, ce que vous buvez, ce que vous mangez, ce sur quoi vous vous asseyez …tous…

Quand vous aurez fini, faites une petite statistique et déterminez le taux d’Africanité de votre journée. Si vous atteignez 20 %, alors votre résultat est l’un des meilleurs.

Recommencez à souhait ce petit test et reportez votre meilleur résultat sur plusieurs années mais surtout son incidence sur votre progéniture et dites moi si vos enfants pourront apprendre votre langue à vos petits enfants : chose peut probable vue que certains parmi nous parle mal ou même pas leur langue .

Je me demande ce qui va se passer si l’un des rares peuples à ne pas avoir sa propre écriture se retrouvait dans deux siècles dans la situation ou il ne communiquerait qu’a travers une langue étrangère, la langue des autres.

C’est le cas aujourd’hui des fils et filles d’Afrique aujourd’hui Noir-Américain suite à la traite-negrière. Au fil des ans l’Africanité de ces hommes et femmes partis pour le nouveau monde s’est effrité jusqu'à sa disparition quasi-totale. Ils ont fini par se fondre dans le moule de leur nouvelle patrie laissant derrière eux ce passé pesant. Ils sont Américains et le thème Afro-Américain disparaitra bientôt.

C’est bien de s’ouvrir sur le monde et de greffer dans notre quotidien des habitudes venues d’une autre culture mais n’oublions pas l’essentiel, n’oublions pas qui nous sommes et surtout pensons à nos générations futurs.