topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

25 mai 2011

Le Front Populaire Ivoirien : Vivre par NOUS ou mourir de nos querelles intestines?

koulibaly.jpg

Une fois n’est pas coutume. Il fait à nouveau parler de lui à grand renfort de commentaires de tous acabits et de tous bords politiques. Il elle indéniable que Mamadou Koulibaly « le volcan d’Accra » vient de faire une nouvelle éruption dont les cendres vont couvrir l’actualité politique Ivoirienne durant le temps qu’il faudra pour comprendre le « fou éclairé » comme l’appel ses doux détracteurs qui finissent toujours par le comprendre et « l’accepter comme il est » comme aime le dire le Président Gbagbo.

Les larves de la dernière interview accordée par le Président de l’assemblée Nationale Ivoirienne à Radio France Inter continuent de faire des dégâts dans sa famille politique le FPI dont il est normalement le 3eme personnage MAIS en ce moment le Président par intérim depuis l’emprisonnement abusif du Président Pascal Affi N’Guessan.

Les plus fougueux sympathisants et militants du FPI auraient voulu qu’il tape FORT sur la table d’un poing très ferme pour contrer vigoureusement l’imposture et la dictature naissante en Côte d’Ivoire. Ainsi pour avoir soufflé le chaud et le froid, il est accusé à tord ou à raison d’être un traitre qui débite des papelardises hors de propos et qui depuis belle lurette a comploté pour fragiliser son camp de l’intérieur pour un dessein égocentrique.

Lorsque Mamadou Koulibaly répond à la question de savoir si « PERSONNELLEMENT, IL reconnaissait Alassane Ouattara comme le président de Côte d’Ivoire ? » et qu’il répond par « Oui et ça ne date pas d’aujourd’hui. J’AI déjà signé POUR LE COMPTE DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN une déclaration qui le disait » il est accusé de profiter de la situation pour se rapprocher du chef de guerre Ouattara et de caporaliser accessoirement la tête du FPI dont il n’est pas membre fondateur et qu’il confond avec sa propre personne.

mk.jpg

Cependant, QUI au regard des textes du parti, est habileté à prendre des décisions au nom du FPI dans le contexte actuelle ou les autres cadres du parti sont soit emprisonnés ou en fuite dans le meilleur des cas ? Ainsi serions-nous peut être en train de tirer sur l’ambulance ? Et Pourtant à la question de savoir s’il était « prêt à devenir le président du nouveau FPI ? », MK répond par « Le président du FPI est pour le moment incarcéré. JE ME BATS POUR QU’IL PUISSE RETROUVER LA LIBERTE et c’est le congrès qui décidera. Ça ne fait pas partie de mes plans à moyen et long terme POUR LE MOMENT »

Alors on peut croire que comme le soutient MK, le FPI est peut être « décapité, apeuré, affaibli » mais « pas mort ». Maintenant la question est de savoir où se situe la plus grosse faiblesse du parti mais surtout, quel mal pourrait causer sa mort ? A mon humble avis, un autre conflit interne sur la place publique (après la tristement célèbre Affaire Tagro) serait une grossière erreur. Une convergence tous azimuts s’impose au niveau du FPI dans un premier temps, ensuite le linge sale se lavera en famille une fois le Président Gbagbo et ses camarades du FPI libres pour les uns, ou de retour en Côte d’Ivoire pour les autres : voici une mission noble et le FPI doit s’y atteler. Partant de là, il faut avoir l’honnêteté et une dose suffisante de courage pour dire au Professeur Mamadou Koulibaly qu’il a en ce moment une grande responsabilité qui engage toute une classe politique. Alors il pourrait nous faire l’économie de certains propos qui seraient de nature à créer des frictions irréversibles au sein d’une famille en ce moment très fébrile.

Le 16 Décembre 2009 le Président Laurent Gbagbo avait demandé pardon à la Côte d’Ivoire en confiant à la rédaction du groupe Fraternité matin : « Je présente des excuses aux Ivoiriens qui m’ont fait confiance et qui m’ont confié leur pays. Et moi, par naïveté, j’ai laissé attaquer leur pays » Mamadou Koulibaly reprend ici cette même analyse en affirmant « On assiste à une remise en ordre de la Côte d’Ivoire là où nous, FPI, avons été incapables. On aurait eu notre gouvernement à nous, on aurait peut-être mieux géré la situation, il n’y aurait pas eu de rébellion et on n’en serait pas là aujourd’hui. Mais dans le gouvernement mélangé, on a pensé que tout baignait dans l’huile. Or, l’adversaire nous attendait au tournant. On a été victime de notre grande naïveté » La plus grosse naïveté serait de ne pas se donner une nouvelle chance, dans l’optique de se racheter aux yeux de cette Côte d’Ivoire qui croit encore en Laurent Gbagbo et au FPI.

Comment y parvenir ? Croire en Mamadou Koulibaly qui nous dit que «  La priorité, c’est d’abord de reconstituer une opposition républicaine face à Ouattara. Il n’est pas question que l’on retombe dans un régime de parti unique […] dans cinq ans, […] Ouattara trouvera en face de lui un candidat FPI de taille. »

Pour Laurent Gbagbo, pour le FPI, pour la Côte d’Ivoire DIGNE, nous devons ENSEMBLE véritablement « renoncer à la vengeance justicière » en évitant de copier la bêtise inhumaine du camp Ouattara.

mamadou_koulibaly2.jpg

Le Révérend Martin Luther King disait dans le célèbre I HAVE A DREAM: « Ne cherchons pas à étancher notre soif de liberté en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine. Livrons toujours notre bataille sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline » Cogitons !!!

04 décembre 2010

DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Ouattara prête serment “en qualité de président“ par courrier

AD - lg.jpg

Pendant que LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA COTE D'IVOIRE SON EXCELLENCE Gbagbo Laurent est investi par le conseil constitutionnel et prête serment au palais présidentiel, Alassane Ouattara NON INVESTI prête serment, MAIS "PAR COURRIER" au Conseil constitutionnel dont il ne reconnait pas la décision après les élections...

ser.jpg


Regardez cette photo (ci dessus) et LES DRAPEAUX, tout un symbole / OUATTARA TRAÎNE LE DRAPEAU IVOIRIEN PAR TERRE

Alassane-Ouattara_prestation-serment2.jpg
DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Ouattara prête serment “en qualité de président“ par courrier
Alassane-Ouattara_prestation-serment7.jpg
DANS LA RÉPUBLIQUE DU GOLF HOTEL Soro remet sa démission à Ouattara, qui le reconduit
68568_164292323611903_100000934087163_297990_3853429_n.jpg
Ouattara investi en présence des même chef de guerre Wattao, Michel Gueu, Soro.jpg
Les chefs de la rébellion armée (de gauche à droite) Gueu Michel, Wattao, Soro Guillaume et Alassane Ouattara
155513_1717222896478_1415404630_31854346_2627051_n.jpg
154922_164311273610008_100000934087163_298118_6190559_n.jpg
Fin de la cérémonie
2.jpg

Malgré toutes les preuves, Alassane Ouattara (ses PARTISANS [à ne pas confondre avec militants] aussi..) a toujours nié être le CHEF de la rébellion armée du RDR (MPCI)...aujourd'hui ça ne se discute plus.
En ce moment il prépare autre chose comme en 2002, pire peut être. Que va t'il se passer encore ?

Laurent Gbagbo investi Président de la République

Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, a été officiellement investi ce samedi Président de la République de Côte d`Ivoire.

"Devant le peuple souverain de Côte d`Ivoire, je jure solennellement et sur l`honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l`intérêt supérieur de la Nation", a-t-il déclaré en prêtant serment au palais présidentiel à Abidjan.

66723_462842086204_29860961204_6182712_8005754_n.jpg
155359_462838431204_29860961204_6182679_5898639_n.jpg
162920_462842126204_29860961204_6182713_7758782_n.jpg
KK.jpg

"Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment"

Profil facebook LAURENT GBAGBO

LA DEMOCRATIE EST PAREILLE PARTOUT... ELLE N'EST PAS UN LUXE POUR L'AFRIQUE...

ci.jpg

Un analyste politique Franco-Ivoirien, Petit fils d'Ekra, a fait tout a l'heure une belle analyse de la situation sur BFM.TV (nos techniciens s'activent pour vous procurer cette vidéo)..Il est claire selon son analyse que l'Onu a un mandat de clarification et de certification ET NON DE PROCLAMATION. Mais pour ce faire, l'Onu doit aussi respecter nos institutions pour ne pas avoir une ingérence partisane.... la procédure n'a pas été respectée. Mais avec ce qui se passe, c'est à croire que la cour constitutionnelle n'a aucune légitimité internationale, parce que nous dit-on, YAO NDRE serait ami de GBAGBO.

Comme l'a si bien répondu Pierre KIPRE à Europe 1, aucun président de cour constitutionnelle n'est élu, nul part dans le monde, et même que Jean luis DEBRE, est ami de Sarkozy et fils adoptif et loyal de Chirac qui l'avait nomme a ce poste...C'EST A CROIRE QUE LA DEMOCRATIE N'EST VALABLE QUE LORSQU'ELLE EST PRATIQUEE PAR LES EUROPEEN OU LES BLANCS... la notre est facilement entachée d'irrégularité...

Faisons attention et sachons reconnaitre l'ignominie et la conspiration.

Ivoiriens, Ivoiriennes, l'heure n'est plus à un support de quelque candidat que ce soit, mais plutôt à la défense de la patrie, la Nation IVOIRIENNE.

Car, Choi, envoyé spécial de l'ONU ne peut contester la légitimité de la cour constitutionnelle ivoirienne au prétexte que NDRE soit proche de GBAGBO... c'est une absurdité politico diplomatique que de s'enfermer dans un tel raisonnement....

Sur quelle base, devrions-nous croire à l'un et pas à l'autre?

Sur quelle base Ouattara serait-il plus crédible que Gbagbo?

Sur quelle base Mr Bakayoko qui est juste président de la CEI (lui aussi nomme par Gbagbo) serait plus légitime que Yao Ndre?

Bakayoko n'est pas indépendant puisque proche de Ouattara, sa parole ne peut être tenu pour parole d'évangile ni vérité évangélique.

Comment se fait-il que pour la proclamation des résultats du 1er tour, Bakayoko, ait été entouré des membres de son bureau central et qu’il ait fait sa déclaration depuis le siège de la CEI, et pour proclamer les résultats du 2eme tour qui sont cruciaux, il se déplace jusqu'au siège de campagne de Ouattara sans son bureau central pour annoncer les résultats et après quoi, il est aux abonnes absents ?

Cela nous amène à une question très pertinente...

La veille du jeudi, dans la nuit, des soldats d la force licorne se présentent au siège de la CEI, pour soit disant remettre un message personnel du Président Napoléon Sarkozy a Mr Youssouf Bakayoko.

Alertée, la Présidence a demande des explications a l'ambassadeur de France en CI, en spécifiant que, même en temps électorale, il existe un Président et toute une diplomatie et des règles et convention entre états qui font que, en de tel situation, si le Président de la France a un message a transmettre au Président Youssouf Bakayoko, il doit passer par les affaires étrangères, par l'entremise de son ambassadeur... et non par une force militaire ??????

L'ambassadeur de France n'a eu de cesse que de s'excuser pour l'incident diplomatique sans précédent (ce sont ses propres mots…)

Au vue de tout ce qui précède, faut-il croire que Youssouf Bakayoko ait été enlevé et retenu contre son gré au Golf Hôtel et contraint de proclamer les résultats, lui grand diplomate et reconnu loyal et très intelligent intellectuellement, ayant de lui même, invalide son intervention en reconnaissant kil avait jusqu'a mercredi minuit pour proclamer les résultats...

NOUS NOUS EXPLIQUONS....

Le soir du mercredi dernier, aux environs de 23h 42, Youssouf Bakayoko, Pdt de la CEI, fait une intervention d'apaisement à la télévision ivoirienne au cours de laquelle, a la question du délai de minuit, il répond, « il n'est pas encore minuit...»Tout en sachant qu'après cette heure, il serait dessaisi de son autorité a proclamer les résultats...

Il ne peut alors, garant de son institution et de ses règles, outrepasser la CEI et son règlement et proclamer des résultats tout en sachant que lesdits résultats ne sont pas valides...

C'est un coup d'état constitutionnel et démocratique qui a été orchestré en direct sur les chaines étrangères..

 

KOUDOU.jpg

 

IVOIRIENS, IVOIRIENNES, respectons et faisons respecter nos institutions, personne ne le fera pour nous...

Dites à nos détracteurs, partout dans le monde, que la Cote d'ivoire est une nation démocratique avec des institutions de même que les leurs, et que, si Ouattara est Président, ce n'est pas à l’Onuci de le protéger, ni au Golf Hôtel de l'héberger (ce sont encore des factures au compte du contribuable ivoiriens, pour l'économiste qu'il est et qui veut redresser les finances public ivoiriennes), ni aux télés et radios étrangères de relayer ses appels et communiqués au peuple Ivoirien.

Si c'est ce qu'il a choisi, nous comprendrons donc qu’il n'est pas le Président de la Cote d'Ivoire...

Salut au Terre d'Esperance

Pays d'hospitalité

Tes légions remplies de vaillance ont relevée ta dignité

O fils de la très cher cote d'ivoire

défendez la Patrie,

défendez votre héritage

devant des prétendus ivoiriens

prêts a vendre ce kil n'ont pas obtenu

a quiconque leur présente de d’argent…

Dites

NON A L'IMPOSTURE

Generations Africaines Conscientes

afrique.jpg

03 décembre 2010

Elections Ivoirienne: Les députés socialistes Henri Emmanuelli et François Loncle Dénoncent les medias français

emmanueli.jpg

"Au lieu de respecter le processus électoral ivoirien, d'analyser sereinement (...) la situation en Côte d'Ivoire, y compris les fraudes avérées
dans les régions du Nord du pays, la majorité des medias français, relayés, hélas !, par un certain nombre de responsables politiques ont entrepris une campagne de suspicion et de dénigrement à sens unique dirigé contre les autorités ivoiriennes
"

"Dès qu'il s'agit d'Afrique, ils sont, une fois de plus, les champions des donneurs de leçons", 

"Il faut laisser le processus électoral ivoirien aller jusqu'à son terme,respecter les règles républicaines et les institutions,cesser d'intervenir sans retenue et juger de manière péremptoire les pays africains qui aspirent à décider eux-mêmes de leur destin".

 

GBAGBO LAURENT ÉLU: PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

KOUDOU.jpg
VIVE LA COTE D'IVOIRE