topblog Ivoire blogs

22 août 2011

KADHAFI TOMBERA, LE PANAFRICANISME MOURRA AVEC LUI

photo-mouammar-kadhafi.jpg

Le Nouveau Désordre Mondial est un marche. Le "Prix Nobel de la Guerre" Barack Hussein Obama et son caniche Nicolas Sarkozy pilotent des Rébellions dans certains points stratégiques du Globe au niveau Géopolitique et Economique.

Comme en Côte d'Ivoire avec la chute brutale du Président Laurent Gbagbo, ils tueront peut être plus d'innocents Libyens, détruiront certainement plus de bâtiments, mais ce n'est pas bien grave pour eux: le plus grave serait de ne pas faire tomber Kadhafi.

Kadhafi doit être OVER the GAME; Oui GAME car pour eux c'est un jeu, un jeu financé à grand renfort de millions de dollars par ces temps de crise économique Mondiale pour que l'OTAN et les soldats du mercenariat entrepreneurial et multinational des armées privées modèle "Blackwater " fassent "TOMBER" le guide Libyen qui refuse de céder.

La victoire sera bien entendu mis au compte d'un peuple Libyen martyrisé qui s'est rebellé face à un Dictateur.

Pendant que Tripoli est sauvagement bombardé par "les seigneurs de la guerre" de l'Otan & Compagnies, AUCUNE voie officielle Africaine ne se lève pour dire NON. Étonnant ? Pas Vraiment. Personne AU MONDE ne l'a fait hier pour le Côte d'Ivoire lorsque les Hélicoptères Français crachaient du Feu sur Abidjan.

800px-Drapeau_de_lUnion_africaine.jpg

Plus que Gbagbo qui est aujourd'hui emprisonné et muselé, encore plus que Kadhafi que Babylone ferra plier quel-qu’en soit le prix humain et matériel, c'est le bourgeon de vision sur les Etats Unis d'Afrique qui va mourir emportant avec lui le nouveau père du Panafricanisme.

30 mars 2011

Laurent Gbagbo va bientôt porter officiellement ses habits de chef suprême des armées

lg.jpg

Laurent Gbagbo a effectué près de deux ans de service militaire dans des conditions très dures...

Posez cette question au chef de guerre Alassane Dramane Ouattara: OU ET QUAND A T'IL FAIT SON SERVICE MILITAIRE EN COTE D'IVOIRE ?

Si Alassane avait connu les règles et la rigueur militaire, il ne serait pas à la tête d'une telle sanguinaire rébellion armée sur nos terres.

Laurent Gbagbo va bientôt porter officiellement ses habits de chef suprême des armées après avoir fait rapidement ce nettoyage qui s'impose.
Vive Le Président Laurent Gbagbo, Vive le République de Côte d'Ivoire

28 mars 2011

Côte d'Ivoire: Pour qui se prend Obama ?

Obam.jpg

QUI EST BARACK OBAMA ? Rien qu’un pantin, pâle copie de l’impérialiste blanc le plus minable.

Le nouveau perroquet Y'a bon Banania de la WHITE House va très vite s’engluer dans le débat politique Ivoirien avec ses vaines et piteuses tentatives d’exécuter le cahier de charges de leur « nouvel ordre mondial » : Imposer le chef de guerre Alassane Dramane Ouattara comme Président de la République Ivoirienne bien que non élu lors des élections Présidentielles.

Le peuple de Côte d’Ivoire dit NON au Néo-colonialisme et à l’impérialisme qui piétine la dignité humaine. Si vraiment « le monde a les yeux braqués sur la Côte d'Ivoire » comme l’affirme Barack Obama dans sa complainte insultante qu’il appelle message à la Côte d’Ivoire, le monde devrait voir la réalité Ivoirienne et surtout, respecter la Côte d’ivoire, ses institutions et son Président Laurent Gbagbo.

jc.jpg

Pour qui se prend Obama ? Soit le Monsieur est ultra présomptueux dans son rôle qu’il s’est assigné, soit il est trop inculte pour comprendre qu’il ne pourra rien imposer à notre Côte d’ivoire qui est un état digne et souverain qui ne fait pas l’aumône pour nourrir ses enfants.

Face à l’intransigeance d’un peuple debout qui aspire à son indépendance totale et à une liberté vrai, Obama MENT : « L’élection, l’an dernier, a été LIBRE et HONNETE, et le président Alassane Ouattara est le chef démocratiquement élu de la nation »

Election LIBRE avec les rebelles de Ouattara en armes lors du scrutin dans les zones Centre-Nord-Ouest ; rebelles qui ont congédiés et violentés des représentants de LMP dans les bureaux de votes tuant celui de Korogho, rebelles qui ont été coupables d’empêchement de vote sur de nombreux militants jugés pro-Gbagbo.

C’est quoi un scrutin LIBRE Mr Obama ?

Election HONNETE avec des urnes emportés et des bourrages constatés sur plus de 2.000 procès verbaux ?

C’est quoi un scrutin HONNETE Mr Obama ?

Le plus grave, Obama MENT encore et MENACE : « A présent la Côte d’Ivoire est à une croisée de chemins, et deux voies se présentent.

L’une est celle où Laurent Gbagbo et ses partisans s’accrochent au pouvoir, ce qui ne mènera qu’à plus de violence, à plus de civils innocents blessés et tués et à un plus grand isolement diplomatique et économique.

[…]Vous méritez des chefs comme le président Ouattara […].

VOUS MERITEZ LA CHANCE DE DETERMINER VOTRE DESTIN […]

Jusqu'à quand nos nations Noires Africaines seront infantilisés ? Le peuple Ivoirien n’est il pas suffisamment mature pour savoir ce à quoi il aspire ?

Dans un article précédent, je notais : « Ne perdons plus de temps dans cette querelle qualifiée de « post électoral » qui n’est qu’un prétexte fallacieux crée de toutes pièces par une minable et bordélique assemblée d’opportunistes mesquins que sont Nicolas Sarkozy 1er Roi de France version 2011BARACK OBAMA le Black serviteur de la White House et leur pion sur le terrain Youn-jin CHOI de l’ONUCI : voilà la face hideuse de l’adversaire/l’ennemi/l’agresseur néocolonialiste qui veut marquer « son territoire » et conforter son hégémonie en perte de vitesse face à la politique de NOTRE Président Laurent Gbagbo jugée trop rigide pour LEURS intérêts qui selon eux, doivent passer avant celui de notre pays. »

Aujourd’hui plus qu’hier, je suis convaincu de la justesse et la pertinence de mon analyse.

« VOUS MERITEZ LA CHANCE DE DETERMINER VOTRE DESTIN » dixit Obama. Mais qu’il sache que la Côte d’Ivoire n’a pas attendu son discours pour s’en rendre compte et s’autodéterminé au niveau de la politique nationale et internationale. Pour cinq ans, nous venons de confier la gestion de notre pays à MR LAURENT GBAGBO le Président que nous avons élu.

Obama nous menace de « PLUS DE VIOLENCE, PLUS DE CIVILS INNOCENTS BLESSES ET TUES, D’UN PLUS GRAND ISOLEMENT DIPLOMATIQUE ET ECONOMIQUE » mais comme le disait Leonard de Vinci : « La menace ne sert d’armes qu’aux menacés ». Alors, que ce colosse aux pieds d’argile sache qu’il aura du pain sur la planche dans son désir de faire passer une grosse imposture pour vérité irréfutable.

PERSONNE ne décidera à notre place, fut-il le GRAND Oncle Sam.

18 mars 2011

Prochain MESSAGE à la nation Ivoirienne du Président Laurent Gbagbo : CE QUE J’ATTENDS, CE QUE LA PATRIE ATTEND PEUT ETRE

Gbagbo.jpg

Tel l’enfant prodige née d’une grossesse inespérée, tel l’oasis qui point au lointain horizon après une longue et difficile traversée du désert aride sous un soleil de plomb, tel un doux réveil après un long cauchemar mouvementé, la Côte d’Ivoire attend le MESSAGE de son CHEF.

Que dira Le Président Laurent Gbagbo pour remettre chacun et chaque chose à sa place dans ce capharnaüm ? Les spéculations vont bon train. Chacun y va d’abord de son propre point de vue et commentaire. Réalisme et pragmatisme, émotion et excitation, colère et ras le bol, sont les traits visibles dans ce que les uns et les autres expriment au vue de la gravité de ce qui est imposé à la Côte d’Ivoire. Mais les vaillants patriotes Ivoiriens encore attachés aux valeurs de la République et aux institutions de NOTRE Etat, attendent !!! Ils attendent impatiemment ce discours qui est déjà qualifié d’historique avant même qu’il ne soit écrit.

Mais cette Côte d’Ivoire d’aujourd’hui sait le rôle qu’elle veut jouer dans cette lutte qui s’annonce épique tant l’adversaire/l’ennemi/l’agresseur est coriace et déterminé.

C’est qui cet adversaire ? Question dont la réponse est fondamentale. D’aucun dirait les militants du RDR (Rassemblement des ‘Républicains ?’) d’Alassane Dramane Ouattara et sa rébellion armée qui a pris les armes contre ce pays faisant des milliers de morts, de mutilés à vie et de déplacés depuis 2002. D’autres parleraient du prétendu « commando invisible » qui fait des victimes humaines visibles tous les jours dans la ville d’Abidjan depuis des semaines avec la bénédictions de Guillaume Soro qui se félicite de leurs actions sur la chaine de Télévision pirate du Golf Hôtel où il s’est retranché avec son mentor Dramane Ouattara.fut-il

NON !!! NON !!! Encore NON !!! Car le Patriote n’a pas pour vocation de sortir les ergots face à son frère fut-il le pire des félons. Notre démarche vis-à-vis de nos sœurs et frères qui se sont laissé entrainer par Alassane Ouattara sera de les convaincre à retourner dans la nation Ivoirienne et non chercher à les vaincre d’une manière ou d’une autre car quoi qu’il advienne, le but final sera toujours la réconciliation.

Union.jpg

Faisons leur comprendre simplement que cet homme qui après avoir perdu les élections Présidentielles, a avec des soutiens extérieurs :

- armé des gens d’ici et d’ailleurs contre LE PEUPLE DE COTE D’IVOIRE,

- fait bloquer les exportations de nos matières premières et les importations de vivres et même de médicaments,

- fait fermer les banques pour tenter de nous asphyxier économiquement,

- fait fermer les écoles pour tenter de créer une génération d’analphabètes,

- fait bruler des marchés pour nous empêcher de nous nourrir,

ne mérite pas qu’ils font la guerre à leur frères pour LUI et SES AMIS.

Ne perdons plus de temps dans cette querelle qualifiée de « post électoral » qui n’est qu’un prétexte fallacieux crée de toutes pièces par une minable et bordélique assemblée d’opportunistes mesquins que sont Nicolas Sarkozy 1er Roi de France version 2011, Barack Obama le Black serviteur de la White House et leur pion sur le terrain Youn-jin CHOI de l’ONUCI : voilà la face hideuse de l’adversaire/l’ennemi/l’agresseur néocolonialiste qui veut marquer « son territoire » et conforter son hégémonie en perte de vitesse face à la politique de NOTRE Président Laurent Gbagbo jugée trop rigide pour LEURS intérêts qui selon eux, doivent passer avant celui de notre pays.

Sommes-nous disposés à ENCORE accepter ce que nous avons pendant des décennies reprochés à nos pères ? JE DIS NON D’UN TON FERME AVEC FOUGUE, VIGUEUR ET DETERMINATION A TOUTE EPREUVE. Du haut de leur tribune, ils ont vite fait d’annoncer une apocalyptique guerre civile entre enfants de la Côte d’Ivoire. Morbide dessein, gage de l’accomplissement de leur plan machiavélique visant à diviser pour mieux régner sur les fragiles survivants.

Le 5 décembre 1955, Martin Luther King disait dans un discours à ses congénères Noirs américains victimes de la ségrégation raciale aux Etats Unis d’Amérique, à une période ou le GRAND Barack Obama du haut de ses 50 ans n’aurait pas eu le droit de faire « pipi » dans les mêmes toilettes qu’un Américain blanc de 5 ans « Vous Savez, mes amis, il vient un temps où l’on se lasse d’être piétinés par les pieds de fer de l’oppression. Il vient un temps, mes amis, où les gens se lassent d’être plongés dans l’abîme de l’humiliation, où ils font l’expérience de la désolation d’un persistant désespoir. Nous sommes ici ce soir parce que nous sommes FATIGUES maintenant »

JE SUIS FATIGUÉ, JE SAIS QUE VOUS L’ETES AUTANT QUE MOI ; la Cote d’Ivoire est fatiguée de tant d’années d’exploitation abusive, de brimades et d’arrogance de la part de la France et des ses alliés.

Dans son même discours, Martin Luther King ajouta : « Sur certaines positions, la lâcheté pose la question : « Est-ce sans danger ? » L’opportunisme pose la question : « Est-ce politique ?» La vanité pose la question : « Est-ce populaire ? » MAIS LA CONSCIENCE pose la question : « Est-ce JUSTE ?» Et il vient un temps où […] l’on doit prendre une position qui n’est ni sans danger ni politique ni populaire, mais on doit la prendre parce qu’elle est juste. »

Il n’y a pas plus juste et noble cause pour un homme que de défendre sa terre, ses richesses, sa patrie et son DRAPEAU. Mr le Président Laurent Gbagbo, la Côte d’Ivoire toute entière sera fière et honorée de mener cette JUSTE lutte pour la souveraineté, l’émancipation et la dignité humaine selon votre vision. Parlez Mr Le Président !!!

gbagbo-laurent-investiture2.jpg

L’Afrique nous observe, le monde nous regarde. Relevons ENSEMBLE ce défi.

Vive la Nation Ivoirienne.