topblog Ivoire blogs

11 avril 2008

Honte aux détracteurs de Charles Blé Goudé !!!

e8c519ed011c1c4fb721c7c029fa483e.jpg

Qu’ai-je fait et bien fait pour mon pays ? Tel doit être la devise et le leitmotiv des acteurs en herbes et confirmés du monde politique. Si l’on se base sur cette assertion pour juger les politiciens en Côte d’Ivoire et en Afrique en générale, à la fin de leurs carrières très peu d’entre eux pourront se prévaloir d’avoir été de bons politiciens.

Voilà un Monsieur qui très jeune a choisi une voie depuis qu’il a eu la lourde responsabilité de diriger la FESCI (Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire) : la voie syndicale, la voie de la défense des intérêts de élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, la voie de la contestation vis-à-vis des dirigeants peut regardant des problèmes des ses congénères. Que d’humiliations et de sévices subis notamment sous le régime du Président Aimé Henry Konan Bédié. Souvenez-vous l’épisode de la photo à scandale montrant Blé Goudé malade mais, attaché comme un animal féroce, à un lit dans un hôpital. Cependant, il n’avait rien fait contre son pays.

Quand la guerre éclate le 19 Septembre 2002, Charles Blé Goudé se trouve à Manchester en Angleterre. Nul ne l’a appelé au secours de la Côte d’Ivoire car ne pouvant rien changer à première vue. Il aurait pu y rester et se la couler douce comme certains prétendus hommes politiques l’on fait pour l’amour de leurs personnes et de leurs familles. Mais que « NON ». Contrairement à une autre classe de politiciens qui fuyaient la mère patrie en danger dès les premiers crépitements des armes qu’ils avaient achetées pour déstabiliser Mr Laurent Gbagbo le président en exercice. Il est rentré au pays à ses risques et périls. En outre, il est rentré pour se battre pour son pays et non pour faire de la figuration. Il a réussi à mobiliser derrière lui toute la Côte d’Ivoire pour défendre les Institutions de l’état souverain qu’est son pays la Côte d’Ivoire. Il y est parvenu en nous emmenant  à tenir tête à l'ONU, à Jacques Chirac et sa France. La légalité constitutionnelle rétablie, il a, à travers ses actions dont la caravane de la paix qui a parcouru tous le pays, réussi à instaurer et conforter un climat d’apaisement et de sacrifice propice au dialogue entre les ennemis d’hier qui sont aujourd’hui entrain de retrouver les sentiers de la paix.

La Côte d’Ivoire doit honorer Charles Blé Goudé et ses courageux amis de la galaxie patriotique. Malheureusement, en lieu et place de cela, des apprentis sorciers de toutes sortes, en manque d’inspiration et d’arguments essaient à chaque fois de le diaboliser. Dites moi, quel mal Blé Goudé a-t-il fait subir à la Côte d’Ivoire ?

Que ces gens, qui surement se reconnaîtront, sachent qu’ils ne pourront jamais cacher le soleil avec leurs mains pleines de sang d’Ivoiriens. On sait à quel point ils sont impliqués dans la genèse de la crise que traverse la Côte d’Ivoire en ce moment. Ils lui en veulent pour avoir fait capoter, par la seule force de son discours leur plan sadique et sordide. Puisse Dieu le protéger contre leurs malversations ayant pour optique de le présenter comme un vendu à la solde du plus offrant.

Dans son interview accordée à la télévision Ivoirienne et diffusée le Jeudi 10 Avril 2008 à 21h30, il a encore une fois ébloui tout le monde par son intelligence et sa maturité politique avérée. Beaucoup gagneraient à s’inspirer de ce Monsieur au lieu d’essayer de le jeter à la vindicte populaire. Il mérite respect et considération car ayant déjà, si jeune et sans étiquette politique, fait et beaucoup fait en bien pour son pays.

Claudus Kouadio