topblog Ivoire blogs

22 décembre 2009

Serment d'HIPPOCRATE ... Serment d'HYPOCRITES....

12154_1204710470191_1001497155_30483139_928518_n.jpg

Encore une fois, le personnel de la santé de l'administration Ivoirienne est en grève.
Cela est devenu d'autant plus courant que la population Ivoirienne semble banaliser ce énième mouvement de revendication du corps médical.
Toutefois, il va falloir résolument mettre chacun face à ses responsabilités.
Oui on peut et on se doit de défendre les intérêts de nos corporations professionnelles.
C'est légitime car lié à notre bien être social qui est lui assujetti aux retombées pécuniaire de notre travail.
Si on n'est pas bien dans la tête cela aura forcement une influence négative sur la qualité du travail, du service rendu.

Il est indéniable que tous le monde ne peut être content en même temps. Alors à un moment ou un autre dans la vie d'une nation, certains ferons mal leur travail.
Cependant, il ne faut pas passer sous silence le fait que certains boulots sont plus nobles que d'autres du fait de leur importance vitale: le corps médical par exemple.

Pourquoi médecins et docteurs prêtent ils le serment d'Hippocrate avant de prendre fonction et pas les informaticiens par exemple ?
Et que dit ou inspire en gros le serment d'Hippocrate ?
La bonté, le dévouement, le don de soit, le désintérêt...

Quand on jure de faire allégeance à un tel serment on ne peut pas se permettre de se conduire de la sorte: en plus avec un semblant de chantage dû à une d'influence au fort soupçon de calcul politico-électoraliste; c'est tous simplement indigne et méprisable. Honte à eux...

Ces professionnels de la médecine sont en grève quasi totale parce que le Président Gbagbo n'a pas respecté sa parole. Ok

Qu'en est il d'eux même ?

Cette grève qui en plus n'assure presque pas le service minimum respecte elle le serment d'Hippocrate ?

A qui font ils du mal ? Au Président Gbagbo ? Non.
Ceux qui sont morts et qui continuent de mourir dans nos hôpitaux, c'est moi, ma famille, mes amis et tout autres personnes appartenant au petit peuple.

Qui en sortira vainqueur ? Surement pas les opposants au présidents Gbagbo qui voient là une occasion de plus de dire ou de faire croire au peuple Ivoirien et au monde à travers leurs journaux 100% partisans que Gbagbo n'est pas un bon chef d'état et qu'il faut le "chasser du pouvoir"...

Vive l'éthique médicale, vive le pouvoir et la valeur de la parole donnée, vive le serment d'hypocrites...pendant que le bas peuple se meurt.