topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09 mars 2014

[ PHOTOS DE CHARLES BLE GOUDE ET JEAN YVES DIBOPIEU EN « CELLULE» ] Hamed Bakayoko a donc menti à propos de la prétendue « résidence protégée ».

Ble Goude, Dibopieu, Claudus Kouadio, Hamed Bakayoko, Dst

Hamed Bakayoko a donc menti à propos de la prétendue « résidence protégée ».
L’opinion internationale mais surtout le pouvoir Ouattara est aujourd’hui très sensible à l’indignation qui part des réseaux sociaux pour se manifester par toutes sortes de rassemblements dans la diaspora pour réclamer la démocratie, la justice et le bon droit dans la Côte d’Ivoire de l’après 11 Avril 2011. Mieux, il lui est aujourd’hui impossible de museler l’opposition Ivoirienne portée par le FPI (Front Populaire Ivoirien – Parti de Laurent Gbagbo) qui annoncé mort hier, a repris tout de même la mobilisation du peuple de Côte d’Ivoire dont une partie était contraint au mutisme.

Patriotes Ivoiriens, Panafricanistes, amis de la Côte d’Ivoire qui crie LIBERTÉ, notre voix porte et encore mieux, elle agit aujourd’hui. Nous devons en prendre conscience et résolument continuer cette bataille : toutes nos nobles batailles, avec détermination et sérieux.
Il arrive que le pouvoir Ouattara réponde à notre indignation : directement ou indirectement par des voies détournées, positivement sous contrainte ou négativement avec dédain. Le plus souvent, ce pouvoir brutal répond à l’opinion internationale avec des caricatures pour falsifier la vérité. Toujours est il que ce faisant, c’est encore une fois à nous qu’ils répondent. « Il arrive aussi que nous allions chercher nos réponses et la vérité nous même au milieu d’eux.» Bref...

Cette introduction sommaire a pour but de planter un autre décor de cette scène désolante qu’il nous a été donné de subir en ce jour: des images de Charles Blé Goudé et Jean Yves Dipobieu dans un lieu de détention,"une cellule de prison". Aucun autre élément précis ne sera rendu public pour le moment ; ni sur la date supposée, ni sur le lieu encore moins sur les circonstances de cette séance photo. Protection de source et respect de parole donnée oblige. Aussi, vu que généralement une source a une source qui elle-même a une autre source, par prudence nous ne saurions prendre ici une information reçue pour parole d’évangile sans avoir un élément probant pour attester de sa véracité. Ces photos ne sauraient donc représenter une preuve de vie de Charles Blé Goudé et Jean Yves Dipobieu. Seule une rencontre entre Charles Blé Goudé - Jean Yves Dipobieu et leurs familles et/ou avocats pourra certifier qu’ils sont en vie et en bonne santé « à ce jour ».

Il convient de rappeler ici que dans l’application de la violation des droits élémentaires de Blé Goudé et Dipobieu, le fait le plus visible est l’absence de droit de visite pour leurs avocats et familles respectives. Notre devoir envers les nôtres est de continuer la dénonciation de ces violations par tous les moyens conventionnels et légaux.

Pour le pouvoir Ouattara et surtout son sécurocrate en chef Ahmed Bakayoko abonné aux « mensonges télévisés », ces photos sont un camouflet de taille. Souvenez-vous de l’extradition de Charles Blé Goudé vers Abidjan en provenance du Ghana et Hamed Bakayoko qui affirme depuis cette date et sur toutes les antennes que : "Blé Goudé est en résidence protégée" parce que par philanthropie il le protège lui-même car « on ne sait pas qui peut menacer sa vie ». Ce mensonge éhonté vient d’être mis à nu au grand dam de Bakayoko qui devra expliquer cette fadaise. Pourquoi une telle invention grossière alors que ces images montrent clairement un Charles Blé Goudé amaigri et dans une minable cellule de prison ?
Nous y reviendrons.

Message sur le mur by Claudus Kouadio.
 
 
 
Mise à jour...
 
 

30 août 2013

Ghana: JUSTIN KATINAN KONÉ gagne son procès face à Alassane Dramane Ouattara

 fpi, alphonse douaty, kone katinan, laurent akoun, laurent akoun arrêté, dst, miako oureto, amani n'guessan michel, laurent gbagbo, haye, cpi, frci, dozo, alassane dramane ouattara, le blog de claudus, Osu Court , Accra , Fier Ivoirien

Le ministre JUSTIN KATINAN KONÉ vient de remporter son procès à Osu Court (Accra) face aux avocats de l'imposture de pouvoir dictatorial qui règne en Cote d'Ivoire.
Le ministre Koné Katinan en conférence de presse improvisée a dédié sa victoire au président Laurent Gbagbo et a remercié la justice Ghanéenne.
[ Compilation du Compte rendu du Camarade Fier Ivoirien ]

- Nous y reviendrons pour plus de détails.

26 septembre 2012

(Mise à Jour) ACCRA-AFFAIRE KATINAN : Après maintes reports du procès, la liberté provisoire accordée

5 Septembre 2012: Compte rendu de  Idriss Ouattara, Président des Agoras & Parlement de CI - En Exil au Ghana.

PROCES DE KONE KATINA. Le Juge se déclare incompétent pour l'extradition et juge légale la procédure d'arrestation de KATINA. L'affaire renvoyée à demain: Tous les détails.

Idriss Ouattara, fpi, alphonse douaty, kone katinan, laurent akoun, laurent akoun arrêté, dst, miako oureto, amani n'guessan michel, laurent gbagbo, haye, cpi, frci, dozo, alassane dramane ouattara, le blog de claudus

Le procès du Ministre Kone Katina vient de s'achever[...]. Comme la premiere fois j'y étais au nombre des 5 persones autorisées à y assister comme soutien à Katinan.

Sur le dossier, le juge devait se prononcer sur 2 points: la légalité de l'arrestation et l'extradition.

Sur le 1er point, l'avocat de Katinan a d’entrée dénoncé l’illégalité de la procedure et demande la libération provisoire de son client. Mais le procureur ghaneen a estimé que cette arrestation était plutôt légale. Au vu des pièces fournies par le procureur le juge a suivi la partie plaignante. Monsieur Katinan sera maintenu jusqu'a la fin du procès à moins qu'une demande de libération sous caution ne soit introduite.

Sur le 2eme point le juge s'est déclaré incompetent et a renvoyé l'affaire devant un juge spécialisé en matière d'extradition dans une autre juridiction dans le District d'OSSOU. Le procès sur l'extradition tant attendue aura finalement lieu demain.

Aux patriotes, nous demandons de rester sereins car le coeur du proces c'est l'extradition et non la legalite de la détention. Apres la position sans ambage du Président Ghanéen hier qui a definitivement trancher cette affaire nous sommes tous convaincus de l'issue heureuse de ce procès.

idriss ouattara,fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus 6 Septembre 2012

PROCÈS DE KONE KATINA A NOUVEAU REPORTE AU 13 SEPTEMBRE: LES DÉTAILS

Ce matin de 9h30 a 10h40 nous avons assiste comme prévu au procès de Katinan.

L' avocat de Katina a demande la liberté sous caution refusée par le juge sous prétexte que le temps de détention de Katinan (14 jours) n’était pas irraisonnable eu égard a la gravite des faits qui lui sont reproches.

Sur le fond de l'extradition le débat n'a pas eu lieu ce jour. La partie plaignante a demande un report parce qu'elle n’était pas pas prête aujourd'hui à débattre sur la procédure d'extradition. Le juge a accédé à a la requête et a reporte le procès au 13 septembre. Toutefois le juge a mis en garde l'accusation que si le 13 septembre elle n’était toujours pas prête il libérera Kone Katinan parce qu'il n'entend pas le détenir encore plus longtemps.

Aux patriotes nous voulons les rassurer que Katinan sera libéré a la fin de ce procès. Mais nous sommes en droit et les procédures sont parfois complexes. C'est pourquoi nous leur demandons un peu de patience et de la sérénité. c'est le résultat final qui compte dans ce procès.

idriss ouattara,fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus 13 Septembre 2012

LE PROCES ENCORE REPORTE AU 25 SEPTEMBRE: LES DETAILS 

L'accusation a dit au juge qu'elle n'est pas encore prête au niveau des documents à exploiter contre Katinan. Selon elle c'est seulement hier qu'elle a recu les documents ( preuves) du gouvernement ivoirien accusant Katinan et qu'elle n'a pas pu traduire en anglais. Elle a donc demandé à nouveau un report accepté par le juge. Le procès a été très bref. 

idriss ouattara,fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus 25 Septembre 2012

TOUS LES DETAILS DE LA MISE EN LIBERTE DE KONE KATINAN COMME SI VOUS Y ETIEZ.

idriss ouattara,fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus

Dès l'entame du procès le juge a demandé à l'accusation de fournir enfin les preuves contre Katinan. A la surprise générale celle ci répond qu'elle n'est pas prête parce qu'elle n'a "toujours pas pu traduire les documents". Le magistrat réagit en dénonçant la lenteur de la traduction qui bloque le procès. 

Comment on peut accuser quelqu'un depuis un mois sans être en mesure de fournir les preuves s’étonne le juge. Il passe aussitot la parole à l'avocat de Katinan qui lui estime qu'en vérité l'accusation n'a pas de preuves contre son client et demande en conséquence sa libération. 

Le juge redonne la parole cette fois à l'accusation et lui demande de dire exactement quand elle pourra finir la traduction des documents de sorte à ne pas encore dire ce jour là qu'elle n'est pas prête. L'accusation avance la date du 11 Octobre comme date raisonnable pour elle. Le juge maintient cette date comme celle de la prochaine séance tout en la mettant en la garde "pour la derniere fois". Il fait aussi droit à la demande de liberté sous caution demandée par l'avocat de Katina. Le juge accède à la requete et fixe la caution a 50 thousands Ghana cedis  à laquelle quelqu'un devra "simplement" se porter garant. 

Katinan doit une fois par mois se presenter dans les locaux de la DST jusqu'a la fin du procès. 

Remarque du jour: Le proces n'a duré qu'une trentaine de minutes environ. 

Le juge Ghanéen à notre surprise se debrouille bien en Francais et a même beaucoup taquiné Katinan. A present je suis avec Katinan et nous sommes en train de remplir les formalités administratives afin qu'il regagne son domicile en début d'apres midi. 

Merci Dieu pour le triomphe de la verite.

Compte rendu de  Idriss Ouattara, Président des Agoras & Parlement de CI - En Exil au Ghana.

04 septembre 2012

GHANA, EXTRADITION DES RÉFUGIÉS (Affaire Katinan): LE PRÉSIDENT JOHN DRAMANI MET FIN AU DEBAT

John Dramani Mahama, John Ivans Atta Mills,  fpi,alphonse douaty, kone katinan, laurent akoun, laurent akoun arrêté, dst, miako oureto, amani n'guessan michel, laurent gbagbo, haye, cpi, frci, dozo, alassane dramane ouattara, le blog de claudus, claudus

"Au cours d’une conférence de presse publique radio télévisée qu’il a animé ce matin à Accra International Conference Center, le président ghanéen a fait le tour de l’actualité socio-politique. Il s’est livré à une présentation de son orientation politique et économique pour les quatre prochains mois avant l’élection présidentielle de décembre 2012.

A la question d’un journaliste qui s’inquiétait de savoir si l’affaire Koné Katinan, porte parole du président Laurent Gbagbo arrêté dans la capitale ghanéenne le 24 aout et contre qui est intenté une procédure d’extradition par le gouvernement Ouattara, ne gênerait pas son prochain voyage à Abidjan, le président John Dramani a tenu a faire des mises au point importantes.

D’entré, il a précisé que son déplacement dans la capitale ivoirienne le 07 septembre 2012 n’est en aucun cas une visite d’état mais plutôt une tournée africaine pour dire merci à tous les chefs d’état qui se sont déplacés lors des funérailles de l’ex président John Ivans Atta Mills. La preuve est qu’il se rendra le lendemain en Afrique du Sud pour remercier les autorités de ce pays.

Deuxièmement, se voulant très rassurant, il a assené que tous les refugiés vivant au Ghana sont sous la protection des lois ghanéennes qui excluent toute extradition. Pour John Dramani, ce n’est pas lui qui le dit mais les lois et la constitution ghanéennes. Voila qui met fin au débat. Définitivement."

Compte rendu de Steve Beko - Patriote Ivoirien, activiste du web en exil au Ghana.

Comme nous le disions ce 1er Septembre dans AFFAIRE KATINAN KONE: Le Ghana en Procès contre sa souveraineté: "Nous osons espérer qu'à la difference du Togo qui a "livré" manu-militari le ministre Moise Lida Kouassi à la furie des tortionnaires de la DST Ivoirienne, le Ghana ferra encore preuve d'intégrité en appliquant "scrupulesement" les textes de lois qui régissent le fonctionnement de cette nation soeur et hôte de milliers de réfugiés et exilés politique Ivoiriens.

En dépit des pressions de toutes sortes, le Ghana doit demeurer digne d'autant plus que le monde entier aura les regards fixés sur ce pays tout au long de ce procès d'un autre âge. Le Ghana ne doit pas accepter de subir une sorte d’irrédentisme d'un quelconque pays sur son appareil judiciaire. PLUS QUE LE PROCÈS DE JUSTIN KONE KATINAN, C'EST LE GHANA QUI SERA EN PROCÈS CONTRE SA SOUVERAINETÉ."

Affaire à suivre demain.

01 septembre 2012

Tentatives d'éradication du FPI: le SG Laurent Akoun condamné par le tribunal de l’injustice.

 fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus,claudus,le patriote

BIS REPETITA:
Comme en 1992 suite à la marche historique du 18 Février, Laurent AKOUN est à nouveau incarcéré à la Maison d'arrêt et de Correction d'Abidjan par le mesquin dessein tyrannique du même ALASSANE DRAMANE OUATTARA... 
Les velléités bordéliques de quête de nouveaux atermoiements pour "éradiquer" le FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN sont en marche tel un rouleau compresseur qui veut briser toute contestation. 
Toutefois, la perfidie exécrable de cette imposture militarisé
 ne fait que réduire à néant son manque de crédibilité déjà criard. 
- Bien que muselé par le carcan de l'injustice et de l'oppression, le silence du juste sera inéluctablement plus retentissant que le "bruit" caverneux du mensonge et de la fourberie. 

Laurent Akoun entre à nouveau dans l'épreuve avec la DIGNITÉ et l'HONNEUR du combattant pour la DÉMOCRATIE et la LIBERTÉ. Le sacrifice de ce leader charismatique ne sera pas vain; Le FPI n'en sortira que grandi.
#TENEZ BON Camarades Militants ! #Ovajab !

Le live du Nouveau Courrier 

fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus,claudus,le patriote

- Mise à jour de 12 heures 25 GMT : Pour démonter l'argumentaire qui veut créer un lien entre des propos publics de Laurent Akoun et les attaques contre les FRCI, les avocats du secrétaire général du FPI lui ont demandé s'il y a eu une confrontation, durant l'enquête, entre lui et des personnes inculpées dans le cadre de ces attaques, et qui l'auraient désigné comme commanditaire. Il a répondu par la négative. Ils lui ont également demandé si ses appels à la remobilisation visés évoquaient une remobilisation à des fins démocratiques. Il a répondu positivement, d'autant plus facilement que les comptes-rendus de ses propos incriminés évoquent un retour au pouvoir par la voie des urnes. De son côté, le procureur a requis une peine d'emprisonnement ferme de cinq ans contre le SG du FPI et a appelé le juge à ne lui accorder aucune circonstance atténuante.

fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus,claudus,le patriote

- Mise à jour de 14 heures 40 GMT : Laurent Akoun a été condamné par le juge Koné Brahman à six mois de prison ferme et à un an de privation de ses droits civiques et politiques. Le procureur avait requis cinq ans de prison ferme et avait demandé qu'aucune circonstance atténuante ne soit admise par le juge. 

- Mise à jour de 14 heures 55 GMT : Première réaction d'un officiel du FPI après la condamnation de son secrétaire général, Laurent Akoun. Le secrétaire national à la communication et au marketing politique, le Dr Augustin Guehoun : «C’est une décision scandaleuse. La justice, qui est aux ordres du régime, s'est engagé avec lui dans Le un projet de décapitation de l’opposition. Le gouvernement devrait prendre un décret pour interdire le FPI et faire tomber le masque.» 
 


- Mise à jour de 15 heures 10 GMT : Maître Hervé Gouaméné, avocat de Laurent Akoun, annonce : "Cette décision est une décision injuste. Nous allons faire appel". La femme et les enfants du secrétaire général du FPI étaient présents dans la salle d'audience, les yeux embués de larmes. La consternation se lisait sur le visage des militants du FPI et des proches du concerné à la lecture du verdict. 

- Mise à jour de 15 heures 30 GMT : Une précision, importante : Laurent Akoun a aussi été condamné à un an d'interdiction de séjour en Côte d'Ivoire, en dehors de son village, Memni, dans le voisinage de la ville d'Alépé, au sud du pays.
 

ACCRA-AFFAIRE KATINAN KONE: Le Ghana en Procès contre sa souveraineté

 fpi,alphonse douaty, KONE KATINAN, laurent akoun, laurent akoun arrêté, dst, miako oureto, amani n'guessan michel, laurent gbagbo, haye, cpi, frci, dozo, alassane dramane ouattara, le blog de claudus, claudus, le patriote

Dans son édition du Samedi 25 Août 2012, l'officine propagandiste du RDR qu'est le journal "Le Patriote" publie:

 fpi,alphonse douaty, KONE KATINAN, laurent akoun, laurent akoun arrêté, dst, miako oureto, amani n'guessan michel, laurent gbagbo, haye, cpi, frci, dozo, alassane dramane ouattara, le blog de claudus, claudus, le patriote

"Koné Katinan arrêté au Ghana. Il sera extradé par vol spécial aujourd'hui". Un REBELLOTE de la même fadaise qui avait suivi sa prétendue arrestation puis son extradition imaginaire depuis le Cameroun le Samedi 16 Juin 2012. 

fpi,alphonse douaty,kone katinan,laurent akoun,laurent akoun arrêté,dst,miako oureto,amani n'guessan michel,laurent gbagbo,haye,cpi,frci,dozo,alassane dramane ouattara,le blog de claudus,claudus,le patriote

En effet, déjà dans son édition N° 3773 (du Samedi 16 Juin 2012) "Le Patriote" annonçait:"Après Lida Kouassi, Koné Katinan arrêté hier. Il sera extradé dans quelques heures - Koné Katinan Justin qui se présente comme le porte-parole de l’ex-président déchu a été mis aux arrêts hier au Cameroun. [...] Répondeur-automatique de la Refondation en exil, Koné Katinan s’est illustré par des déclarations en l’emporte-pièce. [...] Il sera extradé dans les heures qui suivent. [...]"

Autant de précisions ne devraient souffrir d'aucun doute. Et pourtant ces "quelques heures" ont fini par couvrir plus largement ce canard du triste voile de la honte qu'il porte bon an, mal an avec une certaine fierté. Aucun avion à l'horizon pendant des heures et des jours si ce n'est peut être celui de Alassane Dramane Ouattara qui passe plus de temps dans les airs qu'au sein du palais présidentiel pour lequel il a fait la guerre à la Côte d'Ivoire pendant plus d'une décennie.

Toutefois, cela n'a rien d'extravagant venant de ce "torchon" qui a pour mission essentielle d'entourlouper une certaine frange de la population Ivoirienne, en dirigeant les spots de la véritable actualité du pays vers d'autres horizons. Pour remplir cette besogne visant à distraire ces gens peu avertis qui gobent à satiété la production de cette industrie de mensonges, pas des journalistes mais une cohorte de mercenaires de la plume et autres barbouzes du clavier.

Pour ne pas donner du bon grain à moudre à cette piteuse fabrique d'intoxication médiatique, le Ministre Koné Katinan a juste dit pour rassurer les militants de La Majorité Présidentielle: "Je suis surpris d'apprendre que j'ai été arrêté au Cameroun et qu'on s'apprêterait même à m'extrader. Comme on peut le constater, je suis bien là et je n'ai pas été arrêté. Je me porte bien."

Toutefois, il était dorénavant clairement établi que Alassane Dramane Ouattara voulait la "peau" du Ministre Katinan; encore plus depuis que celui ci a refusé de le rencontrer sur demande officielle lorsque Ouattara était de passage à Accra en visite d'Etat le 6 Octobre 2011. Katinan avait pris cette noble décision pour protester contre les humiliations infligés au Président Gbagbo. 

Retour au Samedi 25 Août 2012: LA NOUVELLE AFFAIRE KATINAN KONE.

De retour de Johannesburg où il participe aux travaux de l’African Forum sur invitation de l’ex-président Sud-Africain Thabo Mbeki, le Ministre Katinan Koné est arrêté par des policiers Ghanéens à la sortie de l’aéroport International Kotoka d’Accra après avoir effectué en bonne et due forme toutes les procédures d'usage en la matière. 

A la lecture des informations recueillis de plusieurs sources et après analyses, cette interpellation qui de prime abord peut paraître anodine, cache vraisemblablement une tentative d’enlèvement commanditée probablement par le régime en place en Côte d'Ivoire via quelques policiers véreux qu'ils ont réussi à soudoyer à Accra. Cela n'a fait que créer un malaise "de plus" entre la Côte d'Ivoire dictatoriale et le Ghana qui se veut un état de droit. Cet imbroglio naissant et les pressions multiples ont contraint les autorités Ghanéennes au mutisme pendant deux jours avant d'officialiser l'arrestation du ministre Katinan une fois les contours de cette affaire cernés. 

Finalement, contrairement à la prétendue extradition automatique annoncée à grand renfort de "médias poubelle", l'affaire a été portée devant les tribunaux Ghanéens. 

Interrogé à ce propos par le Journaliste Frank Toti du "Nouveau Courrier", Me Lucie Bourthoumieux, l’un des avocats du ministre Katinan dans cette affaire répond: "L’Etat ghanéen doit venir se prononcer devant la justice sur les raisons de ce qu’on peut appeler la privation de liberté, ou alors de la mise en sécurité de M. Koné Katinan. La Cour nous a donné raison en désignant un juge qui a convoqué l’Etat et fixé une date d’audience relativement rapprochée, c’est à dire vendredi prochain. De façon à ce que l’Etat vienne s’expliquer sur le fait que notre client, M. Koné Katinan, soit mis en sécurité depuis vendredi dernier, et pendant plus de 48 heures. Je pense que l’Etat ghanéen viendra expliquer qu’il a procédé ainsi parce que le gouvernement Ouattara avait demandé que Koné Katinan soit extradé

A partir de là, on demandera au juge de se prononcer sur la légalité de cette demande d’extradition. Dans la mesure où premièrement, il n’y a pas du tout de convention d’extradition entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Deuxièmement, M. Katinan Koné bénéficie du statut de réfugié politique. Et à ce titre, il est couvert par la Constitution ghanéenne de 1992 qui est contre toute extradition d’un réfugié vers son pays d’origine ou décrit comme tel pour des motifs politiques."

Ce Vendredi 31 Aout 2012 s'est tenu la première audience. Idriss Ouattara, Président des Agoras & Parlement de CI en Exil au Ghana rapporte: 

"Ce vendredi à la HIGH COURT OF JUSTICE devait se tenir le procès du Ministre Kone Katina. Très tôt le matin, l'accusé et ses soutiens restreins que nous étions et les plaignants représentés par l'Etat de Cote d'Ivoire etaient présents à ce proces très attendu. Le juge en charge de l'affaire qui a reçu le dossier ce matin a demandé à l'accusation de resumer les charges kilométriques rédigées à l'encontre de l'accusé; tache que refuse de faire les plaignants sous pretexte qu'ils ont déjà rédigé lesdites charges. Oui reconnait le juge mais cela ne vous empêche pas de faire une synthese pour aller vite dans le procès.

L'accusation maintient sa position. Pour se donner donc le temps de lire toute la longue litterature des plaignants, le juge a finalement reporté le proces au Mercredi 5 août prochain. Visiblement la partie plaignante qui voulait l'extradition rapide de Katina ne semble plus trop disposé à ce procès." LE PROCÈS AURA DURÉ SEULEMENT 10 MINUTES 

Le Ministre Katinan Koné - porte parole du Président Gbagbo et sont avocat Me Patrick Sogbodjor devront patienter pour connaitre l'aboutissement de cette sombre affaire. Nous osons espérer qu'à la difference du Togo qui a "livré" manu-militari le ministre Moise Lida Kouassi à la furie des tortionnaires de la DST Ivoirienne, le Ghana ferra encore preuve d'intégrité en appliquant "scrupulesement" les textes de lois qui régissent le fonctionnement de cette nation soeur et hôte de milliers de réfugiés et exilés politique Ivoiriens.

En dépit des pressions de toutes sortes, le Ghana doit demeurer digne d'autant plus que le monde entier aura les regards fixés sur ce pays tout au long de ce procès d'un autre âge. Le Ghana ne doit pas accepter de subir une sorte d’irrédentisme d'un quelconque pays sur son appareil judiciaire. PLUS QUE LE PROCÈS DE JUSTIN KONE KATINAN, C'EST LE GHANA QUI SERA EN PROCÈS CONTRE SA SOUVERAINETÉ.

Claudus Kouadio