topblog Ivoire blogs

30 novembre 2010

La Stratégie de la contestation par les rumeurs d’Alassane Ouattara

do.jpg

Alassane a depuis le premier tour choisit de s’enfermer dans une stratégie de la contestation par les rumeurs. Cette Stratégie est simpliste et machiavélique :

-Tel un mauvais joueur il déclare toujours avant le match, qu’il a gagné.

-Il menace toujours son adversaire en début du jeu en lui lançant ceci : « Si tu gagne, c’est que tu as triché. »

-Il adopte à travers ses pions à la Cei une procédure lente de proclamation, tout en sachant que cela stresse les populations

-Pendant que les populations dans l’attente sont inquiètes, il repend la rumeur que c’est lui Alassane qui a gagné les élections et que cette lenteur de la Cei se fait dans le but de lui voler sa victoire ; Sans toutefois rappeler aux populations que c’est lui qui fait adopter une procédure lente de proclamation des résultats à cet effet.

-Cette stratégie de la rumeur préparant la contestation des résultats justes et transparents utilisent plusieurs canaux : Sms, email, ses amis des medias internationaux, tout y passe pour atteindre l’objectif.

-La dernière étape de la stratégie de la contestation d’Alassane Ouattara va consister à envoyer les enfants des pauvres gens dans la « rue » pour contester les résultats proclamés de la Cei qui ne seront pas en sa faveur.

Mais les populations ne sont pas dupes, parce que si Alassane Ouattara a vraiment gagné les élections, pourquoi est-il si fébrile alors qu’il est majoritaire à la Cei l’organe chargé de proclamer les résultats ?

Pourquoi panique t –il malgré les fraudes avérés sur les listes locales,  les contextes non démocratiques des élections des zones CNO et les intimidations violentes exercées sur les militants de LMP dans les régions du nord ?

Alassane Ouattara sait qu’il n’a pas gagné les élections, il ne lui reste plus que cette stratégie de la contestation préparée par des rumeurs diffusées à travers le pays. Il veut salir la victoire de Gbagbo, parce qu’il est mauvais perdant.

Issoufou Berté : Membre du Comité des Experts LMP

A quoi joue le journal du Pdci Rda le "Nouveau Réveil" ?

Au 1er Tour des élections ils ont rapidement annoncés que le PDCI avait remporté le scrutin: les militants ont dansés toute la nuit à la maison du parti à Cocody: au finish le PDCI a fini 3ème DONC éliminé de la course.
Au nom de leur alliance au sein du rHdp, ce matin c'est :

"Bédié fait Gagner ADO. LE NOUVEAU CHEF D’ETAT pense déjà à son équipe (Vrai ou faux, il revient uniquement à la CEI de manière provisoire puis au conseil constitutionnel de l’AFFIRMER et validé les résultats) [...] La CI pourra t'elle échapper à une GUERRE CIVILE ?" Convaincu de sa défaite, 2 options à Gbagbo: Auto-coup d’Etat à Abidjan. Et rébellion à l’Ouest ?

POURQUOI cette tendance nouvelle (mensonge et violence) au PDCI ?

04 novembre 2010

C'est quoi la Charte du Nord ? Quelle est son impact sur la crise Ivoirienne ?

NORD 2.jpg

C'est quoi la Charte du Nord ?


C'est une Charte nordiste dites "anonyme" (mais tous le mode sait que c'est l'oeuvre du RDR et il y a des éléments de preuves pour l'attester), intitulée "Le Grand Nord en marche". Elle fut diffusée à grande échelle sous forme de tract, puis relayé dans différents journaux dès 1991 (version 1) puis en 2002 (version 2)

LE PARAGRAPHE INTRODUCTIF DIT :
"LA CHARTE NORDIQUE DE SES FILS aux 4 coins de la Côte d'Ivoire, DE SES FILS au terroir.
Intellectuels, analphabètes, responsables, cadres, militaires, ouvriers, commerçants, par notre voix, LE GRAND NORD BAT LE RAPPEL ET LE RASSEMBLEMENT POUR UN GRAND NORD uni, fort, crédible, partenaire à part entière, arbitres des situations futures AU SEIN D'UN ENSEMBLE IVOIRIEN rénové, équitable, cohérent"...

d'autres petits extraits...

[...]
Sans renier notre passé de la période des luttes pathétiques et héroïques du Rda, sans remettre en cause notre attachement aux idéaux du grand parti, le Rda, il "IMPORTE DESORMAIS DE SITUER LE GRAND NORD A L'ECART DU PDCI, TRES LOIN DU FPI ET DE L'OPPOSITION PARCE QUE CETTE REGION DOIT EMPRUNTER SA PROPRE VOIE, CAR LA DIFFERENCE DE ZONE ENTRAINE, IPSO FACTO, UNE DIFFERENCE DE COMPREHENSION ET DE COMPORTEMENT"
[...]

[...]
Le Grand Nord entend donc s'organiser en fonction de ses intérêts bien propres
[...]
La défense D'ALASSANE figure en bonne place parmi nos objectifs.
[...]
Le cas Alassane (DRAMANE OUATTARA BIEN ENTENDU) est de ceux qui s'insèrent de plein droit au concept d'un Grand Nord en tant qu'entité régionale, zone d'influence responsable. [...] 

Il serait inconcevable qu'ALASSANE tire les marrons du feu et qu'un autre s'en régale (PARLANT DU FAIT QUE BEDIE SUCCEDE A HOUPHOUËT AU LIEU D'ALASSANE ALORS PREMIER MINISTRE)
[...]

Ces deux chartes ont contribuées, à une division de plus en plus profonde du pays et de la population entre « nordistes » et « sudistes ».

Il apparait clairement que cette chimère est une œuvre du RDR. C’est ainsi qu’une grande partis des populations du nord a été minutieusement et mentalement préparé aux différentes insurrections contre l'Etat de Côte d'Ivoire par les responsables du R.D.R.
Feu Lamine Diabaté, ancien dirigeant du RDR et mari d’Henriette Diabaté actuel Secrétariat général du RDR nous en fait une autre démonstration dans cette vidéo édifiante.

Vidéo : Comment Lamine Diabaté préparait le RDR à l'insurrection
http://www.dailymotion.com/video/xci45u_comment-lamine-diabate-preparait-le_news

J’en parlais déjà dans mon article intitulé : « «LE RDR, L’IVOIRITE, ALASSANE D. OUATTARA ET SA REBELLION EN COTE D’IVOIRE
http://www.facebook.com/note.php?note_id=368382963989

« Un vaste plan d’intoxication propagandiste sera lancé par le RDR dans le nord du pays sous fond de mensonge grossier et d’incitation à la haine et à la révolte du genre : « Le PDCI dit que nous sommes des peureux. Nos grands-pères n’ont pas eu peur de prendre cette région avec les fusils et la poudre. Nous ne voulons plus de ces gens parce que le PDCI nous manque de respect, nous méprise et ne nous considère pas. Ils nous ont traités comme des animaux. 
Parce que nous votions pour Houphouët ils nous ont pris pour des ignorants. Ils ont organisé une campagne de dénigrement : ils ont injurié Alassane, son père, sa mère et nous. Mais ils ne nous connaissent pas. Parce que c’est avec des fusils et des balles que nos grands-parents ont conquis cette terre. 
Ils ne nous font pas peur. Ils ont dit que nous ne serions plus rien dans ce pays. Ensuite ils ont renvoyé 267 de nos cadres. Ils ne veulent plus entendre l’appel du Muezzin de la mosquée pour la prière. Ils ne veulent pas de l’Islam et des musulmans. Ils envoient les militaires les frapper dans les mosquées. Si nous acceptons cela c’est que nous ne sommes pas des musulmans, si nous les suivons c’est que nous sommes des bâtards. Vous connaissez bien la chanson Malienne qui dit : plutôt la mort que la honte. Ici chez nous nous disons : ‘Mieux vaut mourir que d’avoir honte’.Pouvons-nous accepter la honte ? NON !.
Nous avons les mêmes armes qu’eux. Nous avons aussi nos hommes dans l’armée. Nous ne voulons d’eux ni aujourd’hui, ni demain. Depuis que Houphouët est mort nous n’avons connu que brimades, honte et humiliations» dixit Lamine Diabaté ex-mari d’Henriette Dagri Diabaté à Odienné en 1995. 
Lorsque Alassane Ouattara en personne confirme ce genre de thèses en proclamant sur TV5 en 1995« On a écarté ma candidature parce que je suis musulman et du Nord! », les nordistes et les musulmans se sentant lésés, rejoignent en masse le RDR qui se radicalise en se sectarisant de plus en plus »

Le coup d'état de 1999 et la rébellion armée de 2002 ne sont que l'application de la charte du nord par le RDR et ça beaucoup d’Ivoiriens du Sud et aussi du Nord l’ignorent.

Cette élection présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire et la zone d’influence du RDR de ADO (carte 2) est une autre preuve de l’application de la charte du Nord.


Avis et commentaires...

17 septembre 2010

AKWABA SAINT CLAIR DU JOURNAL LE « NOUVEAU–REVEIL »…ou QUAND LE JOURNALISME DEVIENT IMMORALITE, ET MENSONGE.

 

Affaire « Achat d’armes de guerre par le Conseiller Militaire du Ministre de la défense » : Akwaba Saint-Clair revient encore à la charge après s'être rendu célèbre en insultant Thérèse Houphouet Boigny .

Lire l'article 'Comment le PDCI banalise Maman Marie Thérèse Houphouet Boigny'

St Clair.jpg

De quelles armes de guerre acquises par « des voies détournées » parle ce journaliste-mercenaire ?

C'est après validation d'une demande d’allégement de l’embargo sur les armes que subit la Côte d’Ivoire  que l'état (pas le FPI ni Gbagbo) avec l’accord du Conseil de Sécurité de l'ONU, a entreprit en toute légalité l’achat des ses armes pour permettre aux forces de police et de gendarmerie de remplir leurs missions habituelles de sécurisation des personnes et des biens.

Le Colonel Yao N’Guessan était en mission officielle  au nom de l’état de Côte d’Ivoire et il convient de le souligner et non travestir la réalité des faits.

LA QUESTION EST DE SAVOIR POURQUOI/COMMENT  IL A ETE ARRETE PAR L’ADMINISTRATION AMERICAINE.

La demande qui a été accepté par l’ONU concernait 4.000 pistolets automatiques, 200.000 munitions 9 mn et 50.000 GRENADES LACRYMOGENES. Grenades, grenades, grenades… dit il  juste pour faire peur aux Ivoiriens en annonçant une escalade de la violence projeté par le FPI de Laurent Gbagbo.

Comment sécuriser les élections sans ces armes ?

Hier Akwaba Saint-Clair fini  son article en disant (Nouveau Réveil N°2622 page 3) « Ces 50.000 grenades à Abidjan, on imagine les dégâts que cela allait causer ». Sait il que ce sont des GRENADES LACRYMOGENES ou est ce une volonté délibéré de rependre un mensonge en vue de porter le discrédit sur sa cible de tous les jours ?

 

01 juin 2010

LAURENT GBAGBO « UN HOMME, UNE VISION »

 

002.jpg
Le 31 Mai 2010, jour anniversaire de Son excellence Mr Laurent Gbagbo Président de la République, a été marqué d’une pierre Blanche par l’hommage à lui rendu par la réalisatrice Ivoirienne Madame Hanny Tchelley Etibou via la projection en grande Première Mondiale de son long métrage documentaire sur le parcours de Laurent Gbagbo intitulé « UN HOMME, UNE VISION ».


Dans la même veine que « Laurent Gbagbo, ou le parcours extraordinaire d’un enfant du peuple » le film de 8 épisodes produit et réalisé par Mamadou Ben Soumahoro, « Un homme, une vision » de Hanny Tchelley Etibou revisite les sentiers de la lutte politique et la diffusion de l’idéologie politique de Laurent Gbagbo autant dans l’opposition qu’en tant que chef d’état. 
Ce film produit par la fondation F.A.E.A.C.A et le mauritanien Abderrahmane Ndiaye, un admirateur de longue date de l’homme politique Gbagbo Laurent, met un accent particulier sur le caractère pur de sa vision politique axée sur la conquête du pouvoir par les urnes, donc par la seule décision du peuple auquel il est très attaché et avec lequel il a un rapport de proximité perpétuel
Débutant par la petite enfance de Laurent Gbagbo à Mama son village natal, ce film finit dans un passé très proche marqué par son accession au pouvoir et l’héritage complexe dont il était le dépositaire, puis par tous les problèmes que la guerre a causé à la Côte d’Ivoire déjà fortement fragilisé par le coup d’état militaire de 1999.


A chaque étape, des témoignages très poignants d’un florilège d’intervenants de qualité sont là pour nous rappeler la constance et la détermination dans le combat du « cavalier intrépide » comme l’appelait ses amis du Lycée Classique d’Abidjan. 
Il apparait donc clairement que sa vie reste émaillée de rudes combats face auxquels il n’a jamais plié l’échine. Combat pour le destin, Combat pour la liberté et combat pour la paix. La vie de notre cher Président n’aura pas été de tout repos. Il aura lutté et continue encore de lutter pour une Côte d’Ivoire en laquelle il croit réellement et dont il rêve glorieuse.

Gbagbo5.jpg

 

 

31 mai 2010

Affaire « sorbonne-insalubrité-déguerpissement au plateau » : VRAI ET USAGE DE VRAI POUR FAIRE DU FAUX

La semaine du 24 au 30 Mai 2010 a couvé une sérieuse affaire impliquant Mr Akossy Benjo le maire de la commune du Plateau et les occupants des 60 logements appelé communément « La Sorbonne ».

Une vue des 60 logements appelé communément « La Sorbonne »


Pour résumer l’essentiel de cette affaire, il suffirait de dire que la mairie du Plateau avait décidé le déguerpissement des occupants des 60 logements du plateau et ses alentours pour cause d’insalubrité. Et cela dans le souci affiché de donner un beau visage à la commune du plateau en vue de la 45 ème Assemblée annuelle de la BAD à Abidjan. Belle initiative ; on pourrait même renchérir en disant « ce n’est pas trop tôt » car la ville d’Abidjan en générale n’est pas une référence en matière de propreté.
[ J’ai déjà publié plusieurs billets sur le sujet de l'insalubrité à Abidjan:
Lutte contre l’insalubrité et nouveau boulot:

Lutte contre l'insalubrité à Abidjan: Il y a du boulot:

La saleté ne tue pas l’homme noir:

Alors l’entreprise du Maire Akossy Benjo ne peut être que bien accueilli de ce point de vue là mais des zones d’ombres subsistent dans le violent conflit né de cette décision.


Ma première analyse m’a emmené à écrire: "Déguerpissement de la Sorbonne du Plateau: Un faux débat politique"
Oui, il y a eu une tentative de récupération politique dans les deux camps. D’un coté ceux qui soutiennent que l’argument de « l’insalubrité à la Sorbonne » est crédible mais fallacieux dans le fond car visant simplement à faire disparaitre la tribune de libre expression jugé trop pro-Gbagbo qu’abrite cet espace et de l’autre coté ceux qui arguent du fait que les Sorbonnards sont confortés par le FPI (Front Populaire Ivoirien – Le parti au pouvoir) dans leur décision de faire obstacle à la décision du maire PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) du Plateau. 
Justifié ou non ? Chacun y va de son commentaire. Mais un élément vient de m’apparaitre comme étant une pièce à conviction qui balai du revers de la main l’argument de « zone insalubre » à ne pas faire voir aux illustres invités de la BAD (Banque Africaine de Développement) à qui l’état de Côte d’Ivoire est en train de faire la cour dans le but d’inciter cette institution au retour en terre d’éburnie. 
Observez ces photos du 28 Mai 2010...

Sorbonne.jpg
Agrandir l'image en cliquant dessus

 

27052010(002).jpg
Agrandir l'image en cliquant dessus


Cet endroit (dont je vous épargne ma description personnelle) est situé dans la commune du Plateau en face du Palais Présidentiel du coté du chantier du mémorial Félix Houphouet Boigny et le grand bâtiment (à l’extrême droite) qui le surplombe est celui de la BAD à Abidjan. Tous ceux qui accèdent au plateau en passant par la place de la république sont face à ce spectacle tous les jours depuis très longtemps. Mais la mairie du plateau semble ne pas avoir les mêmes yeux que nous pour détecter les endroits insalubres de la commune.

S’il est vrai que la Sorbonne du Plateau doit être rasée pour plusieurs autres raisons évidentes et valables, il faut que la mairie du plateau évite d’user d’arguments qui ne tiennent pas la route.